Monday Night RAW

Résultats de WWE Raw du 1er août

resultats wwe raw 1er aout 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE Raw du 1er aout 2022.

WWE
Publicité

Au programme de cet épisode de WWE Raw post-SummerSlam du 1er août 2022 en direct de Houston au Texas, Becky Lynch s’exprime après sa défaite et confirme sa blessure, on désigne le challenger au titre des États-Unis, Edge s’exprime sur son retour et les titres de champions par équipe sont en jeu dans le main-event.

Becky Lynch s’est retrouvée

Becky Lynch entre, le bras en écharpe. Les nouvelles ne sont visiblement pas bonnes. Elle nous dit qu’après s’être posé plein de questions sur ce qu’elle allait être sans le titre, elle s’est souvenue de qui elle était à SummerSlam. Elle dit qu’elle aurait pu abandonner lorsqu’elle a senti qu’elle s’était blessée à l’épaule, mais elle voulait créer le plus grand moment que la division féminine ait connu, « pour toutes celles qui sont en coulisse et qui travaillent dur chaque semaine ».

Malgré la défaite elle sait qu’elle a fait de son mieux, même si ce n’était pas suffisant. Mais elle ne sera plus définie par un seul match ou par le titre, elle définira elle-même le titre. « Je ne serai plus définie par l’homme, je définirai l’homme ». The Man est officiellement de retour. Elle prévoit déjà le plus grand retour.

Lynch veut aussi remercier celle qui lui a permi de se retrouver: Bianca Belair, qu’elle appelle à la rejoindre sur le ring. Les deux catcheuses se prennent à nouveau dans leurs bras, Becky Lynch lui dit simplement de garder un œil sur la ceinture, elle reviendra.

Publicité

Bianca Belair commence une promo pour parler de Lynch et évoquer sa prochaine challengeuse, mais elle n’aura pas le temps de finir, un caméraman court en coulisse pour nous montrer Bayley, Dakota Kai et Iyo Sky (Io Shirai) passer Becky Lynch à tabac et lui pillmaniser le bras. Belair arrive trop tard, les trois heels sont déjà parties. Voilà comment Lynch est retiré de l’histoire temporairement.

À lire aussi : Résultats de WWE SummerSlam 2022

Deux matchs triple-menace sont annoncés pour ce soir, les vainqueurs de ceux-ci s’affronteront pour désigner le challenger au titre de champion des États-Unis de Bobby Lashley. Le premier voit s’opposer Mustafa Ali, qu’on est content de voir à RAW, The Miz et AJ Styles. Le match est précédé d’un super clip vidéo sur l’histoire du titre auquel on veut visiblement donner un peu de prestige.

AJ Styles a battu The Miz et Mustafa Ali par tombé avec un Styles Clash, réceptionnant Ali après un 450 pour lui porter son finisher et sur The Miz encore au sol. Brillant. Styles a fait le tombé sur Ali. Chouette match.

Pendant que Becky Lynch est examinée dans l’infirmerie, Bayley est interviewée avec Kai et Sky. Elle dit que cela n’a rien à voir avec Becky Lynch ou Bianca Belair mais avec elles, et on va bientôt tout comprendre nous dit-elle.

Publicité

Les Usos sont ensuite interviewés à propos de leur match contre les Mysterio. Ce match n’aura rien de différent des autres jours, ils vont battre les Mysterio comme ils ont battu les Street Profits et recommenceront s’il le faut.

Les Street Profits dans un carrefour

Seth Rollins est sur le ring, ce soir il a quelque chose à célébrer nous dit-il. On ne reverra plus Riddle, il voulait tellement ressembler à Randy Orton que le voilà maintenant comme lui : Mis sur la touche. Désormais Rollins peut se focaliser sur une personne : Roman Reigns et son titre Universal.

Les Street Profits interrompent Seth Rollins, mais celui-ci leur explique qu’il ne veut pas partager de moment avec des losers à qui il suggère par ailleurs de se séparer tellement ils ont perdu contre les Usos ces derniers temps. Angelo Dawkins rappelle à Rollins que lui et Montez Ford l’ont déjà battu pour devenir champions par équipe. Montez Ford en remet une couche en lui rappelant qu’il a perdu contre Cody Rhodes « qui n’avait plus qu’un sein ». Rollins s’énerve et commence à les menacer d’un curb stomp.

Publicité

Angelo Dawkins demande alors au public s’ils veulent voir l’un des deux Street Profits battre Seth Rollins et propose de choisir à Pierre Feuille Ciseaux. Il demande un arbitre pour officialiser la chose, mais Ford emmène l’arbitre sur le ring pour que le match ait lieu.

Seth Rollins a battu Montez Ford par tombé avec son Curb Stomp. Bon match. Rollins menace de porter un second Stomp mais Angelo Dawkins le fait fuir.

Cette première heure de WWE Raw s’est faite sans publicité et ça ne se remarque à peine tellement il s’est passé de choses.

Alexa Bliss contre Asuka s’est terminé en no-contest, Bayley, Iyo Sky et Dakota Kai ont attaqué les deux catcheuses. Sky s’apprêtait à porter son Moonsault mais Bianca Belair est venue avec une chaise pour les faire fuir. La championne prend le micro pour demander un match contre l’une des trois catcheuses. Ce sera Iyo Sky.

En attendant le second triple-menace pour la place de challengeur au titre US, Chad Gable prend le micro pour nous dire qu’il va remporter le match puis le titre plus tard, et « remettre ce pays dans le droit chemin », avant d’envoyer une pique sur les Houston Astros.

Publicité

Ciampa a battu Chad Gable et Dolph Ziggler par tombé avec un coup de genou et son Fairy Tale Ending sur Gable. Encore un beau triple-menace.

Ciampa et AJ Styles s’affronteront plus tard dans la soirée, match qu’on a un peu vu venir à SummerSlam lorsque Styles est venu s’en prendre à Ciampa en marge du match entre le Miz et Logan Paul.

Edge veut « tuer le Judgment Day »

Edge est de retour à RAW, et c’est sur le son de Metalingus d’Alter Bridge qu’il entre. La Rated R Superstar est de retour. Comme Becky Lynch plus tôt, il admet avoir été un salaud ces derniers mois mais à SummerSlam il est enfin revenu à lui. SummerSlam 2022 est une thérapie visiblement.

Edge explique qu’il pensait pouvoir faire part de son expérience à Damian Priest et Rhea Ripley, mais leur soif de pouvoir a faussé leur jugement. Il admet aussi ne pas avoir vu le coup avec Finn Bálor, ajoutant que cela n’arrive pas souvent.

« Maintenant il est temps de tuer ce que j’ai créé » dit-il pour terminer sa promo. « Je vais tuer le Judgment Day ».

En interview les Mysterio disent en avoir terminé avec Judgment Day qui doit désormais gérer leurs problèmes avec Edge. Leur unique objectif désormais, ce sont les titres par équipe des Usos.

En interview Bayley dit avoir décidé de former un nouveau clan après avoir vu que la division féminine était en train de s’enfoncer, alors elle est allée chercher deux catcheuses qui attendaient leur moment depuis bien trop longtemps. « On sait comment jouer le jeu » dit Dakota Kai, tandis que Iyo Sky s’apprête à aller affronter Bianca Belair sur le ring.

Bianca Belair contre Iyo Sky s’est terminé en no-contest, Alexa Bliss et Asuka sont venues à leur tour attaquer les heels alors que Bayley et Kai étaient intervenues dans le match. Même si l’on comprend le but, c’est dommage de terminer les deux matchs féminins de la soirée sur un no-contest, même le public réclame qu’elles s’affrontent.

Ciampa challenger de Bobby Lashley

Le Miz motive Ciampa pour son match contre AJ Styles avant de dire en interview que la WWE n’est pas une cours de récré pour Youtubeurs, et blâme AJ Styles pour sa défaite. Ciampa poursuit en disant qu’il avait du respect pour Styles et son parcours vers la WWE, mais désormais il a choisi de soutenir un homme qui se moque de leur discipline et qu’il va mettre fin au rêve de championnat de Styles. Le Miz termine en disant que Ciampa va devenir une Superstar en restant sous son aile. Combien de temps avant que cela casse entre les deux ?

Ciampa a battu AJ Styles par tombé avec un coup de genou et le Fairy Tale Ending, comme pour le triple menace. Encore un match solide.

Tommaso Ciampa affrontera Bobby Lashley pour le titre de champion des États-Unis lundi prochain à WWE Raw. Bobby Lashley, en interview, admet que Ciampa est dangereux, surtout avec le Miz à ses côtés, mais il n’aura aucun souci à lui porter le Hurt Lock.

On nous diffuse en attendant le main-event les images de Brock Lesnar après WWE SummerSlam, se relevant et saluant le public.

À lire aussi : WWE : Sasha Banks et Naomi pourraient faire leur retour

Un spear et c’est le drame

Le main-event est un match pour les titres de champions par équipe de RAW et SmackDown, on apprécie la mise en valeur des titres par équipe ici. Les Usos défendent leurs ceintures contre les Mysterio.

Les Usos ont battu les Mysterio par tombé avec leur 1D sur Dominik Mysterio, qui s’apprêtait à porter le 619 sur Jey Uso, mais ce dernier a fait un blind tag permettant aux Usos de porter leur finisher.

Le Judgment Day au complet est arrivé ensuite pour attaquer Rey et Dominik Mysterio, mais Edge est venu à leur secours. La Rated R Superstar porte un DDT à Damian Priest et s’apprête à porter un spear à Finn Bálor, mais Rhea Ripley pousse Dominik Mysterio devant Bálor et le spear frappe le fils Mysterio.

Edge part à la chasse au Bálor tandis que Rey Mysterio et plusieurs officiels sont au chevet de Dominik Mysterio qui vend le spear assez intensément.

Un très bon épisode de Monday Night RAW, sans doute l’un des meilleurs de l’année. Les rumeurs disaient que cet épisode serait là pour marquer le coup, la mission est plutôt remplie. Que des bons matchs (malgré les deux no-contest des matchs féminins) et pas de temps morts ou de segments inutile ou débile qui ternissent le rythme du show. C’est ça qu’on veut chaque semaine.

Voir aussi

En haut