AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite du 14 septembre

resultats aew dynamite 14 septembre 2022

Résultats complets de l’épisode de AEW Dynamite du 14 septembre 2022.

AEW

Au programme de cet épisode de AEW Dynamite du 14 septembre 2022 en direct d’Albany (New York), les demi-finales du tournoi puor le titre de l’AEW, quelques mots de MJF pour Moxley et Toni Storm en équipe avec Athena.

Jon Moxley en route pour New York

La première demi-finale du tournoi pour le titre de champion de l’AEW a lieu dans l’opener de cet épisode. Jon Moxley y affronte Sammy Guevara.

Jon Moxley a battu Sammy Guevara par tombé avec son Death Rider.

Le match se déroulait parfaitement jusqu’à ce qu’Anna Jay et Tay Conti débarquent. La première distrait l’arbitre, la seconde porte un low blow à Moxley, le tout pour un roll up qui n’obtiendra qu’un compte de deux par Guevara.

Publicité

Moxley avance dans le tournoi et affrontera le gagnant du match entre Chris Jericho et Bryan Danielson de ce soir en finale du tournoi la semaine prochaine à Grand Slam.

La bande à Stoke

MJF rejoint le ring, et il n’est pas content. Il n’a toujours pas digéré le face-à-face contre Jon Moxley de la semaine dernière et veut lui faire comprendre qu’il n’est plus le petit gars qu’il a affronté en 2020. On grandit beaucoup en deux ans. Il ajoute que contrairement à Moxley, lui ne joue pas un personnage, tout en qualifiant Moxley de blague.

Il attaque ensuite sur des choses plus personnelles, sur l’enfance de Moxley et ses problèmes d’alcool. Il félicite Moxley pour avoir vaincu ses démons, mais ajoute que lui pourrait être le démon qu’il ne peut pas battre. MJF met aussi en garde Chris Jericho et Bryan Danielson sur ce qui pourrait arriver quand on se met en travers de son chemin. Cette promo laisse totalement penser que Jon Moxley va sortir vainqueur du tournoi et attendre MJF au tournant.

MJF nous présente ensuite un ami qu’il connaît depuis ses 19 ans nous dit-il. On a bien deviné qu’il s’agissait de Stokely Hathaway qui l’a aidé à gagner le Casino Ladder Match. Hathaway débarque avec son clan, « The Firm », composé de W. Morrisey, Lee Moriarty, Austin et Golten Gunn, et Ethan Page. Très random avec des gars comme Moriarty ou Page qui devrait tourner en solo. Hathaway nous explique que ces gars seront au service de MJF, mais quand il n’aura pas besoin d’eux, ils feront ce qu’ils ont à faire chacun de leur côté.

Il fait le tour de l’équipe, présente Morrisey, nous annonce que Moriarty va ramener le prestige au titre ROH Pure, que le Gunn Club veut les titres par équipe et que Page veut le titre All Atlantic. Et il était temps que cette présentation se termine, c’était un peu lourd.

Publicité

Jungle Boy a battu Jay Lethal par soumission avec son Snare Trap. Jungle Boy ne s’appelle déjà plus « Jack Perry ».

Un clip vidéo montre HOOK et Action Bronson s’entraîner. Ils affrontent Matt Menard et Angelo Parker la semaine prochaine. Ça va faire du petit bois.

Alex Marvez nous présente Luigi Primo, catcheur et apparemment pizzaïolo, qui prend un superkick d’Ethan Page. Danhausen s’incruste dans le segment, Page le défie à un match pour AEW Rampage cette semaine. Matt Hardy défie aussi Darby Allin à un match pour ce vendredi, parce qu’il veut remonter la pente.

Publicité

Le chapitre Starks n’est pas terminé

Powerhouse Hobbs a battu Matt DiMartino par tombé avec un spinebuster. Un squash.

Hobbs prend le micro après le match pour rappeler qu’il ne lui a fallu que quatre minutes pour battre Ricky Starks à All Out, et qu’il est prêt à ouvrir une nouvelle page du Book of Hobbs. Mais Ricky Starks n’a pas encore fini ce chapitre et descend les tribunes du public pour se diriger vers le ring. Starks frappe Hobbs à la tête avec le micro. Hobbs préfère quitter le ring, la bouche en sang visiblement.

Dans une promo, le Death Triangle annonce son souhait de concourir pour les titres de champions par équipes de l’AEW. Les champions Swerve In Our Glory ont un match juste après.

Swerve In Our Glory ont battu les Lucha Bros par tombé avec le Big Bang Catastrophe de Keith Lee sur Rey Fénix.

The Acclaimed interrompent rapidement la célébration des champions par équipe pour leur rappeler que dans une semaine ils défendent leurs titres à Grand Slam et que ce ne sera pas une partie de plaisir.

Publicité

Durant une interview du Death Triangle, Orange Cassidy attaque subitement PAC d’un Orange Punch et lui dit qu’il ne sera pas double champion pour longtemps.

À lire aussi : Résultats de WWE NXT du 13 septembre

Toni Storm et Athena affrontent Britt Baker et Serena Deeb dans le match suivant. À l’occasion d’une promo elle explique vouloir gagner leur match pour venger Hikaru Shida.

Britt Baker et Serena Deeb ont battu Toni Storm et Athena par tombé avec un coup de chaise porté par Britt Baker que n’a pas vu l’arbitre — Rebel le distrayait tandis que Deeb envoyait la championne sur Baker qui tenait la chaise. Serena Deeb a fait le tombé sur Storm.

Après le match les heels passent les faces à tabac. Jamie Hayter arrive, on pense qu’elle va aider les faces mais frappe Toni Storm avec la chaise. Britt Baker tente de renouer le dialogue mais il n’en sera rien non plus, Hayter la joue désormais solo.

Une finale 100% Blackpool Combat Club

Le main-event commence tôt, il reste un peu plus de vingt-cinq minutes pour la deuxième demi-finale du tournoi pour le titre de champion de l’AEW. Chris Jericho et Bryan Danielson s’affrontent pour la deuxième place en finale contre Jon Moxley la semaine prochaine à AEW Dynamite : Grand Slam.

Bryan Danielson a battu Chris Jericho par soumission avec le LeBell Lock.

Grand match. Danielson sell incroyablement bien, Jericho est au meilleur de sa forme. Le match a eu suffisamment de temps pour nous raconter une belle histoire.

Bryan Danielson affrontera donc Jon Moxley en finale du tournoi, une finale totalement Blackpool Combat Club pour le plus grand plaisir de William Regal qui était aux commentaires.

Voir aussi

En haut