Monday Night RAW

Résultats de WWE Raw du 10 octobre

resultats wwe raw 10 octobre 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE Raw du 10 octobre 2022.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE Raw du 10 octobre 2022, le season premiere pour 2022/2023, en direct du Barclay Center de Brooklyn, Johnny Gargano contre Austin Theory, Bobby Lashley contre Seth Rollins pour le titre des États-Unis, la présence de la Bloodline et les 25 ans de D-Generation X.

Shawn Michaels, Sean Waltman et Road Dogg sont en coulisse dans la Gorrilla Position avant le lancement du show, venu demander à Triple H s’il est prêt façon DX, mais Triple H veut la jouer sérieusement maintenant qu’il a des responsabilités et demande à ses camarades de ne pas être vulgaire — ils n’en seront pas capables.

Jey Uso pas très « Ucey »

Mais c’est avec la venue de la Bloodline que se lance WWE Raw ce lundi soir. Le sujet du soir est clairement Jey Uso, les choses ne vont pas bien et Roman Reigns voudrait les mettre au clair. Mais Sami Zayn l’interrompt, et lui dit que comme il l’a dit, Jey Uso est son problème, alors il se propose de gérer ça tout seul. Roman Reigns accepte.

Sami Zayn explique alors à Jey Uso qu’il a discuté avec Roman Reigns en privé, et que son attitude n’est pas très « Ucey » depuis quelque temps. Il prend exemple sur Jimmy Uso, toujours cool, toujours souriant « Qui n’aime pas Jimmy Uso ? » (à part quelques policiers en Floride, on ne voit pas). Il prend aussi exemple sur Solo Sikoa, toujours sérieux, solide comme un roc mais tout aussi cool. Zayn explique à Jey Uso que ce serait bien s’il devenait un peu plus cool. La situation ne plaît pas trop à Jey qui demande à Roman Reigns.

Publicité

Zayn veut poursuivre, mais Matt Riddle l’interrompt et préférerait que l’on parle de sa victoire de WWE Extreme Rules contre Seth Rollins. Riddle vient aussi défier Roman Reigns pour le titre de champion Universal et WWE, mais la réponse de Reigns ne fera pas attendre, c’est non. Zayn et Riddle échangent quelques pics et finissent par s’entendre sur un match.

À lire aussi : Résultats de WWE Extreme Rules 2022

En attendant ce sont les deux anciens partenaires de The Way à WWE NXT Johnny Gargano et Austin Theory qui s’affrontent.

Johnny Gargano a battu Austin Theory par tombé avec le slingshot DDT.

Deuxième match de la soirée, Rey Mysterio affronte Chad Gable. Le Judgment Day ne tarde pas à faire son entrée durant l’affrontement.

Publicité

Rey Mysterio a battu Chad Gable par tombé avec son 619 et un Splash.

Après le match, Dominik Mysterio monte sur le ring pour faire face à son père, et lui demande de le frapper. « Frappe-moi! » hurle-t-il à plusieurs reprises, mais le paternel préfère quitter le ring. Pas de chance, Rhea Ripley l’en empêche. Dominik Mysterio insiste, Finn Bálor et Damian Priest finissent par attaquer mais se font rétamer. Mystère père envoie Bálor dans les cordes pour un 619, mais Dominik l’en empêche avec une clotheline.

Dominik Mysterio réitère sa demande, mais cela ne fonctionne toujours pas. Le fiston passe alors à l’action avec Rhea Ripley et porte un 619 à son père.

Publicité

AJ Styles retrouve de vieux copains

Au retour de la publicité, le Judgment Day est toujours sur le ring. Finn Bálor fait répéter à ses partenaires un petit numéro visant à se vanter de sa victoire dans le I Quit Match contre Edge et le Con-Chair-To sur Beth Phoenix à WWE Extreme Rules. Il en vient ensuite à AJ Styles, espérant que celui-ci a changé d’avis sur le fait de rejoindre le Judgment Day.

AJ Styles vient lui dire qu’il avait raison. Il est assez seul ces derniers temps, et il a besoin d’amis. Finn Bálor prend alors un air ravi. Styles insiste même, il évoque une famille plus que des amis. Bálor est heureux, Styles se met à genoux, puis prend Balor dans ses bras… Avant de lui annoncer la mauvaise nouvelle : « En fait, je ne parlais pas de toi ».

Entrent alors, sous une grosse pop, Luke Gallows et Karl Anderson. Une bagarre entre les deux clans éclate, AJ Styles et les Good Brothers font fuir les heels du ring et le public ne se prive pas de chants « Holly shit » (des « shit » qui font couper le son parce que ce n’est pas très poli).

Karl Anderson et Luke Gallows sont donc de retour. Karl Anderson est encore actuellement champion NEVER Openweight de la NJPW, tout en apparaissant à WWE Raw. Les portes interdites.

Damage CTRL sont en interview avec Byron Saxton qui demande à Bayley si la défaite contre Bianca Belair à WWE Extreme Rules est un revers pour le clan. Dakota Kai prend la défense de Bayley, lui dit qu’elle a tout fait pour elle et pour la faire revenir à la WWE à SummerSlam, et qu’elle ferait elle aussi n’importe quoi pour Bayley. Dakota Kai laisse aussi entendre que Bayley compte demander son match revanche.

Publicité

La Bloodline est sur le point de quitter RAW dans leur voiture, quand Roman Reigns demande à Jey Uso de rester pour le match de Sami Zayn et de « faire en sorte que l’Honorary Uce gagne le match ». Jey Uso l’a visiblement un peu en travers de la gorge.

Candice LeRae a battu Bayley par tombé avec un cradle pour contrer le Rose Plant.

Les heels passent Candice LeRae à tabac après le match, Bianca Belair tente de venir à son secours mais elles ne sont que deux contre trois et ne font pas le poids. Bianca Belair se fait passer à tabac et subit un elbow drop de Bayley.

Le Miz a encore les boules

Le Miz célèbre son anniversaire ce soir, en compagnie de Maryse. Tout est prêt sur le ring mais le Miz n’a pas trop confiance parce qu’il a peur que « tu-sais-qui » s’en mêle. Maryse lui dit de ne pas trop s’en inquiéter, et lui offre un cadeau : Une batte de baseball signée par un joueur de Cleveland.

Au retour de la publicité, Maryse accueille le Miz sur le ring. Il y a un gâteau, une statue de The Miz en glace et des boules. Parce que les blagues sur les boules ne sont pas terminées. Maryse lui propose d’ouvrir d’autres cadeaux, et dévoile deux ballons de gym avec sa photo dessus. Le Miz se présente devant, la batte en l’air. L’image est subtile.

Il s’empare d’un autre cadeau sur la table, mais s’étonne qu’il soit vide. Et pour cause : Dessous, il y avait la tête de Dexter Lumis qu’il finit par découvrir. Le Miz tente de le frapper avec sa batte comme s’il s’agissait du jeu de la taupe mais Dexter lui échappe. Lumis tente d’attaquer le Miz, Maryse est projetée dans le gâteau (évidemment).

The Miz s’enfuit, Maryse est seule sur le ring avec Dexter Lumis mais il ne fera rien, elle s’enfuit elle aussi. Lumis crève les deux grosses boules et s’offre une part de gâteau avant de partir.

Au retour de la publicité les membres de DX moins Triple H encouragent les deux jobbers qui vont se faire rétamer par Omos. Le Miz et Maryse les retrouvent pour se plaindre de ce qui vient de se passer avec Dexter Lumis. Shawn Michaels lui fait comprendre que Dexter Lumis, qu’il connait bien depuis NXT, n’est normalement pas comme ça. Il faut avoir fait quelque chose de mal pour le pousser à agir ainsi lui dit Michaels.

Road Dogg propose alors un match : La semaine prochaine le Miz affronte Dexter Lumis et s’il le bat, Lumis doit quitter RAW définitivement. Mais si Lumis gagne, il gagne un contrat pour le roster principal.

Omos a battu ses deux jobbers, comme d’habitude.

Le retour de Bray Wyatt est rediffusé en entier. Les frissons sont toujours au rendez-vous au moment de la pop.

Brock Lesnar de retour

Retour au direct. Les lumières s’éteignent, mais c’est pour l’entrée de Bobby Lashley. Il dit être un champion combatif et après avoir battu Drew McIntyre, Roman Reigns et Brock Lesnar, il se moque de Seth Rollins qui pense avoir une chance de le battre pour le titre des États-Unis.

Soudain surprise, ce n’est pas Seth Rollins qui entre mais Brock Lesnar. Lesnar profite de la pop, dit bonsoir à la foule, bonsoir à Bobby Lashley… et lui porte un F5, puis une German Suplex, puis un autre F5, avant de finir avec le Kimura Lock. « Lashley est blessé » entend-on aux commentaires avant que la pub ne se lance.

Au retour de la publicité les médecins examinent Lashley au bord du ring, et Seth Rollins fait son entrée parce qu’il veut toujours son match. Rollins le pousse à se battre en le provocant, et ça fonctionne. Lashley remonte sur le ring, malgré la douleur. Il faut dire qu’en face de lui, Rollins n’est pas en pleine forme non plus après le Fight Pit contre Riddle de WWE Extreme Rules, il porte des bandages autour de l’abdomen.

Seth Rollins a battu Bobby Lashley par tombé avec son Curb Stomp par deux fois. Lashley ne s’est pas laissé faire malgré la souffrance, et a porté un spear et un Full Nelson mais Rollins a tenu bon.

Seth Rollins devient ainsi champion des États-Unis, son premier titre solo depuis 2019.

Au retour de la publicité Bobby Lashley est furieux. Pas contre Seth Rollins même s’il assure que ce n’est pas terminé, mais contre Brock Lesnar qu’il invite à venir s’expliquer la semaine prochaine.

On nous annonce le retour d’Elias. Pas d’Ezekiel. Kevin Owens est ravi (on suppose).

Un (faux) piratage de l’antenne de Bray Wyatt laisse apparaître ce dernier masqué qui répète « Appréciez ce que vous êtes » en boucle. On va faire ça.

À lire aussi : Sarah Logan bientôt de retour à la WWE

Ohé ohé Sami Zayn abandonné

Dernier match de cet épisode, Matt Riddle affronte Sami Zayn. Les deux Usos sont finalement là pour aider Zayn à gagner, comme l’a dit le Tribal Chief.

Matt Riddle a battu Sami Zayn par tombé avec un RKO.

Jey Uso est intervenu une première fois dans le dos de l’arbitre pour frapper Riddle, mais Zayn lui a dit qu’il pouvait gérer. Jimmy Uso a voulu un peu plus tard intervenir pour aider Sami Zayn, mais Jey Uso l’en a empêché.

Il reste cinq minutes de show, DX (avec Triple H cette fois) fait son entrée pour célébrer les 25 ans du clan. La séquence sera courte. X-Pac salue la mémoire de Chyna, Road Dogg évoque les New Age Outlaws et laisse le public prononcer le nom de « Daddy Ass » en faisant la catchphrase du duo. « L’autre gars quelques trucs avec des fournitures de bureau ces temps-ci » dira Corey Graves.

Triple H prend le micro, remercie tous ceux qui étaient là ces 25 dernières années, avant de faire la catchphrase de DX et Shawn Michaels termine en donnant rendez-vous à tout le monde dans 25 ans.

WWE Raw se termine ainsi. Excellent épisode, pas de temps morts, quelques bons matchs, on ne boude pas notre plaisir.

Voir aussi

En haut