Monday Night RAW

Résultats de WWE Raw du 24 octobre

resultats wwe raw 24 octobre 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE Raw du 24 octobre 2022.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE Raw du 24 octobre 2022 en direct de Charlotte (Caroline du Nord) Finn Bálor contre Karl Anderson et Bayley contre la championne de Raw Bianca Belair.

Entre anciens du Club

Le Judgment Day ouvre cet épisode, Rhea Ripley prend le micro pour rappeler que son clan dirige RAW, que Dominik Mysterio était un vrai homme, et qu’AJ Styles l’a découvert à ses dépens la semaine dernière. Bálor poursuit en disant que c’était un grand match et Damian Priest demande au public d’acclamer Dominik.

Dominik Mysterio prend le micro sous les huées du public, nous explique qu’il est « construit différemment » et s’autoproclame « Eddie Guerrero de sa génération », avant de se corriger pour dire que Eddie Guerrero était plutôt « le Dominik Mysterio de sa génération ».

The OC interrompent. AJ Styles demande à Mysterio de se taire et fait quelques courbettes au public de Caroline du Nord « qui sait reconnaître le bon catch » et que Mysterio n’est pas inclus dedans, avant de le qualifier de « James Ellsworth de sa génération » et de dire qu’il ne pourra pas se cacher bien longtemps derrière le Judgment Day.

Publicité

Bálor et Styles se disputent ensuite sur les origines du (Bullet) Club, dont Balor dit que tous ceux qui l’ont rejoint après lui profitent de son nom pour se faire le leur. Karl Anderson, qui en a marre de la discussion, propose que le match qui l’oppose à Balor ait lieu tout de suite. Et c’est parti.

Finn Bálor a battu Karl Anderson par tombé, profitant d’un low blow porté par Ripley à Anderson pendant que l’arbitre était distrait par Mysterio. Rhea Ripley s’est aussi investie physiquement durant le match en s’en prenant à Luke Gallows.

La vérité, rien que la vérité

Johnny Gargano en coulisse continue de pousser le Miz à dire la vérité à propos de Dexter Lumis. Le Miz lui répond qu’il n’a rien à cacher et qu’il va aller régler les choses une bonne fois pour toutes sur le ring.

Le Miz est donc sur le ring pour dire « la vérité » à propos de Lumis et les raisons pour lesquelles il le poursuit partout pour l’agresser. Il raconte donc avoir été enlevé et que l’on a depuis plus vu son partenaire Tommaso Ciampa, implorant le public de le prévenir s’ils le voyaient. Il dit aussi avoir été mis dans une situation gênante après un enlèvement dont il ne veut pas parler.

Johnny Gargano interrompt le Miz, qui selon lui ment. Il dit d’abord avoir récemment discuté avec Tommaso Ciampa, « il va bien, il est juste blessé » nous dit Gargano. Il demande donc une nouvelle fois au Miz de dire la vérité, ou il va utiliser son sifflet. On n’avait jamais vu un sifflet aussi over.

Publicité

Le Miz assure pourtant que ce qu’il dit est la vérité, il répète plusieurs fois « Truth » et c’est comme Beetlejuice, il finit par apparaître. Après avoir fait son entrée (entièrement, c’est long) R-Truth demande au Miz de dire la vérité, mais le Miz commence à s’énerver.

R-Truth défie donc le Miz à un match, qu’il refuse dans un premier temps, jusqu’à ce que Gargano se moque de lui en disant que Dexter Lumis lui a réellement dégonflé les boules la semaine dernière et qu’il n’en a plus depuis. Le Miz finit par accepter le match.

R-Truth a battu le Miz par tombé avec un cradle, le Miz ayant été distrait par un homme portant un sweat à capuche noir… Qui s’est avéré être Gargano, et non Lumis.

Publicité

Damage CTRL interrompent une interview de Candice LeRae qui ne se dégonfle pas et tacle des trois catcheuses, se moquant en passant du fait que Bayley n’était toujours pas championne de RAW. Bayley lui répond que malgré tout son groupe a toujours le contrôle et vire le caméraman avant de frapper Candice LeRae.

Elias et Matt Riddle, bientôt duo ?

Elias et Matt Riddle se croisent à nouveau en coulisse. Le premier dit ne pas aimer être interrompu comme les vrais musiciens, mais il apprécie aussi Riddle parce qu’il était ami avec son frère Ezekiel. Chad Gable et Otis interrompent, se moquent des compétences musicales d’Elias avant de dire qu’il devrait se raser la barbe pour ressembler « à cet idiot d’Ezekiel ». Elias lui conseille de ne plus parler de son frère de la sorte, ce à quoi Gable dit que ça ne l’inquiète pas, « Otis a mangé des plus gros ».

Après le segment Miz/Gargano et celui qui vient d’avoir lieu, on serait presque en droit de croire que Vince McMahon est de retour à l’écriture.

Austin Theory et Mustafa Ali s’affrontent dans le match suivant. Seth Rollins fait son entrée pour s’installer aux commentaires du match.

Austin Theory a battu Mustafa Ali par tombé avec son ATL après que Rollins a distrait l’arbitre, permettant à Theory de faire chuter Ali de la troisième corde pendant ce temps-là. Ce n’est pas spécialement illégal de la part de Theory, mais c’est le troisième match qui se termine sur une distraction par contre. Il faudrait varier un peu.

Publicité

Après le match Seth Rollins attaque Mustafa Ali, l’envoie KO dans le public mais celui-ci revient à la charge lorsque Rollins retourne en coulisse. Des officiels viennent retenir Ali pour que Rollins puisse s’échapper.

Question de respect

Johnny Gargano croise JBL et Baron Corbin en coulisse. Layfield se moque de Gargano, sort le discours typique qualifiant Gargano d’Internet Darling qui a dû passer dix ans en indie alors que lui et Corbin sont allés directement dans la « Big League ». JBL redevient sérieux et lui dit, lui parlant comme un enfant, que lorsqu’on croise un Hall of Famer en coulisse on le respecte et on lui serre la main. Il dit aussi qu’il devrait respecter le Miz, parce que si c’était l’Attitude Era, il serait en train de porter ses sacs.

Gargano lui répond qu’il avait huit ans durant l’Attitude Era mais accepte de serrer la main de JBL en l’appelant « MC Hammer Pants » (rapport au pantalon un peu trop grand que portait JBL la semaine dernière). Il se moque aussi de Corbin en cherchant son nouveau nom, « Happy ? Constable ? Boring ? Ah pardon, Baron ! »

JBL lui donne rendez-vous sur le ring pour un match. Bon segment, enfin.

MVP est sur le ring avec Omos et quatre pauvre jobber qui vont voir leur vie défiler. Pas besoin de vous faire un dessin sur ce qui va se passer avec eux. MVP revient aussi sur ce qui s’est passé avec Braun Strowman à SmackDown.

Omos a battu les quatre jobbers, rien de surprenant. Rien d’intéressant non plus.

Chad Gable affronte Elias dans le match suivant. Otis est aux abords du ring.

Elias a battu Chad Gable par tombé avec son Drift Away.

Otis et Gable attaquent Elias après le match, Matt Riddle arrive à son secours et fait fuir les heels du ring avant de se jeter sur eux à l’extérieur du ring.

The OC ont un problème de femme

The OC sont à l’infirmerie. Karl Anderson souffre encore du low blow reçu par Rhea Ripley, AJ Styles comprend qu’il y a un problème avec la catcheuse. Luke Gallows se veut rassurant, il connaît mieux les femmes que personne, avant que Styles ne lui rappelle qu’elle l’a bodyslammé. « Le bodyslam c’est mon langage de l’amour » (phrase de l’année). Gallows s’en va, il a une idée pour détendre les choses avec Rhea Ripley. « C’est le pire avec les femmes » nous dit Anderson, souffrant.

Au retour de la pub Gallows revient, et pas au meilleur de sa forme. Il prend le sac de glace d’Anderson parce que… Vous avez compris.

JBL fait son entrée sur le ring pour nous présenter le « Wrestling God de la nouvelle génération », Baron Corbin. Faut pas bégayer en le disant.

Baron Corbin a battu Johnny Gargano par tombé avec son End of Days après une intervention de JBL, lassé de voir Gargano jouer avec son chapeau.

En interview Bianca Belair affirme qu’une victoire contre Bayley ce soir mettra fin à sa rivalité. Il sera temps de laisser la place de challengeuse à d’autres catcheuses comme Candice LeRae. Elle compte aussi venger ses amies, mises au tapis par Damage CTRL.

À lire aussi : WWE Elimination Chamber 2023 aura lieu à Montréal

En coulisse le Miz donne une carte de bons rétablissements à Gargano pour Candice LeRae de sa part et celle de Maryse. Garagano salue le geste, le Miz tente de faire la paix, mais Gargano lui dit que la meilleure chose à faire maintenant, c’est de dire la vérité. « Si tu ne le fais pas la semaine prochaine, je le ferai » lui dit Gargano.

Nikki Cross est de retour

Le main-event de cet épisode voit Bayley affronter Bianca Belair, le titre n’est pas en jeu, mais les deux catcheuses vont avoir beaucoup de temps pour ce match. Dakota Kai et IYO SKY sont aux abords du ring.

Pendant le match, alors que Dakota Kai et IYO SKY se disputent avec l’arbitre sur le point de les virer des abords du ring, une femme se jette sur les trois. Cette femme c’est Nikki Cross (Corey Graves mentionne bien le nom « Cross » et non « ASH »).

Sur le ring Nikki Cross attaque les deux catcheuses, porte un swinging fisherman neckbreaker à Bianca Belair permettant à Bayley de faire le tombé.

Bayley a battu Bianca Belair par tombé, profitant de Belair KO.

Nikki Cross s’en prend ensuite à Bayley après le match et termine le show debout, face caméra et l’air furieuse. Nikki ASH, c’est terminé, on revient aux choses sérieuses.

Un épisode de WWE Raw en demi-teinte. Le retour de Nikki en Cross fait plaisir, mais certains segments nous rappellent les pires heures de la brand rouge et les finish de certains matchs sont répétitifs (trois distractions à la suite c’est peut-être un peu trop). On s’attend à mieux.

Voir aussi

En haut