AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite du 23 novembre

resultats aew dynamite 23 novembre 2022
AEW
Publicité

Au programme de cet épisode de AEW Dynamite du 23 novembre 2022 en direct de Chicago (Illinois), MJF et William Regal s’expriment après le sacre du premier, la finale du tournoi World Title Eliminator, Chris Jericho défend le titre de la ROH contre Tomohiro Ishii et Orange Cassidy défend le titre All Atlantic contre Jake Hager.

Jon Moxley est déçu (et furieux)

C’est William Regal qui ouvre cet épisode sur le ring, et qui nous annonce que « Mr Friedman » ne sera pas là ce soir, il tourne un film. Quant aux explications que Regal nous doit, ce ne sera pas ce soir mais la semaine prochaine dit-il, pas question de faire plaisir au public de Chicago qui le lui rend bien. « F*ck you Regal » résonne dans l’arena.

Jon Moxley fait son entrée par le public et s’apprête à monter sur le ring lorsque Bryan Danielson accourt pour s’interposer et empêcher Moxley de faire du mal à Regal. Il lui fait tout un discours, « on fait tous des erreurs » dit-il, faisant un parallèle avec son père et les problèmes personnels qu’il a su pardonner. Cela ne semble pas calmer Jon Moxley, alors Danielson le gifle.

Danielson se confond rapidement en excuses, se met à genoux pour l’implorer de ne pas faire de mal à Regal. Jon Moxley finira par se calmer mais prend le micro et demande une seule chose à Regal : Part, part aussi loin que tu peux et ne reviens jamais » lui dit-il.

Publicité

William Regal quitte le ring et regagne les coulisses par le tunnel des heels, celui dont est sorti aussi Danielson. Sale ambiance au BCC.

En coulisse Keith Lee est interviewé par Renee Paquette sur ce qui s’est passé à AEW Full Gear avec Swerve Strickland, quand ce dernier interrompt. « Choisis bien tes mots » lui dit Lee, qui retire sa veste. Strickland cache la caméra.

La House of Black revient à la maison

Orange Cassidy défend son titre de champion All Atlantic contre Jake Hager dans le premier match de cet épisode.

Orange Cassidy a battu Jake Hager par tombé avec un roll up après avoir retiré le bob de la tête d’Hager (qui a catché avec, oui).

QT Marshall et la Factory font leur entrée, mais le micro de Marshall est coupé, et la lumière s’éteint. Aucun doute, c’est bien la House of Black qui fait son retour ce soir. Malakai Black, Brody King et Buddy Matthews passent les Best Friends à tabac sous le regard amusé de la Factory qui ne tardera pas ensuite à passer au rang de victime de la House of Black eux aussi.

Publicité

Ricky Starks premier challenger de MJF

C’est l’heure de la finale du tournoi World Title Eliminator. Ethan Page affronte un Ricky Starks assez mal en point, le torse et l’épaule recouverts de bandages.

Ricky Starks a battu Ethan Page par tombé avec une poignée de spears. Starks a eu du mal durant la première moitié du match mais a combattu la douleur pour aller chercher la victoire.

Le match de championnat est officialisé dans la foulée : Ricky Starks affrontera MJF pour le titre de champion de l’AEW à Winter is Coming le 14 décembre prochain.

Publicité

Jade Cargill est interviewée à propos d’un échange plutôt tendu entre elle et le rappeur Bow Wow à un concert, mais elle ne veut pas en parler et préfère annoncer le retour de Red Velvet chez les Baddies. Elle annonce aussi que la semaine prochaine elle organise une petite célébration. Mark Sterling vient mettre fin à l’interview en disant que Cargill ne fera aucun commentaire à propos de Bow Wow, et fait signer un papier à Kiera Hogan pour lui signaler que les Baddies se passeront désormais de ses services.

The Elite nargue Chicago

Le second match du Best of 7 Series entre Death Triangle et The Elite a lieu ensuite. The Elite est évidemment accueilli par le public de Chicago, berceau de CM Punk, de la manière à laquelle vous pouviez vous attendre. Et Kenny Omega et les Young Bucks ne se priveront pas d’en jouer.

Death Triangle ont battu The Elite par tombé après que PAC ait frappé Matt Jackson avec un marteau, encore une fois. Cutler avait juste avant donné un marteau à Jackson mais il n’aura pas le temps de s’en servir.

Le match est surtout plein de référence à CM Punk pour faire plaisir au public de Chicago, Omega fait le geste du Go To Sleep avant de porter la prise, on le verra aussi mordre le bras de PAC en référence à l’altercation. Matt Jackson a de son côté fait semblant de rater un Buckshot Lariat, comme CM Punk face à Hangman Page.

Jamie Hayter, Championne intérim de l’AEW

Renee Paquette vient nous faire une annonce importante à propos du titre de championne de l’AEW. Thunder Rosa n’est en effet toujours pas prête à reprendre le catch, et doit finalement abandonner son titre de championne de l’AEW. Jamie Hayter, sacrée championne intérim à AEW Full Gear devient donc la championne officielle.

Publicité

Jamie Hayter, Britt Baker et Rebel font leur entrée. Renee Paquette allait donner la parole à Hayter, mais c’est Baker qui parle à sa place et explique qu’elles n’ont jamais évoqué le terme « intérim » entre elles. Hayter est et a toujours été la championne de l’AEW.

Jamie Hayter & Britt Baker ont battu Skye Blue & Willow Nightingale et Tay Melo & Anna Jay par tombé avec un curb stomp de Baker sur Blue. Un match féminin en grande partie diffusé pendant la pub.

Britt Baker et Jamie Hayter affichent l’unité mais on sent bien Britt Baker laisser échapper sa jalousie un de ces quatre pour lancer une rivalité entre les deux.

Excalibur a au passage précisé que, Thunder Rosa ayant abandonné son titre, le règne de Toni Storm sera lui aussi considéré comme un règne normal et non un règne intérim. Storm s’exprimera par ailleurs ce vendredi à AEW Rampage.

À lire aussi : AEW : Thunder Rosa rend son titre, Jamie Hayter devient championne officielle

The Acclaimed viennent fêter leur défense de titre réussi de Full Gear avec Billy Gunn. Anthony Bowens nous rassure sur l’état de son épaule et Billy Gunn retire le bandage de sa main. Tout le monde va bien. Mais alors qu’ils allaient célébrer avec un ciseautage, Sonjay Dutt, Jeff Jarrett Jay Lethal et Satnam Singh les interrompent sur l’écran géant. Le public scande « TNA Sucks ». Jeff Jarrett fait une promo mais les Acclaimed l’interrompent juste pour faire leur scissoring et ce sera tout pour ce segment.

Jericho vs Ishii, des chops jusqu’au sang

Le main-event de cet épisode est le match de championnat ROH entre Chris Jericho et Tomohiro Ishii. Le mode ROH est activé : Bobby Cruise est aux annonces, Ian Riccaboni aux commentaires. On nous rappelle qu’Ishii a été champion ROH TV il y a quelques années pour justifier ce match — Jericho ayant, pour rappel, le souhait d’affronter tous les champions de la promotion.

Chris Jericho a battu Tomohiro Ishii par soumission avec son Liontamer pour conserver son titre.

Ishii a abandonné en tapant tout en faisant un troisième doigt. Ce match est à l’image du finish, une baston dans laquelle Jericho a subi les chops jusqu’à en saigner du torse.

Après le match, Chris Jericho remonte la rampe et menace Ian Riccaboni, mais se fait surprendre par un uppercut de Claudio Castagnoli pour finir cet épisode.

Voir aussi

En haut