AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite : Holiday Bash du 21 décembre

resultats aew dynamite holiday bash 21 decembre 2022

Résultats complets de AEW Dynamite : Holiday Bash du 21 décembre 2022.

AEW

Au programme de AEW Dynamite : Holiday Bash ce mercredi 21 décembre en direct de San Antonio (Texas), la suite du Best of 7 Series pour les titres Trios, Jamie Hayter contre Hikaru Shida pour le titre de championne de l’AEW et FTR contre le Gunn Club.

Dans Ricky Starks, il y a « Star »

Ricky Starks ouvre cet épisode pour revenir sur sa défaite contre MJF la semaine dernière. Il dit qu’il aurait bien voulu être là ce soir en tant que champion de l’AEW, mais il a perdu comme un homme, contrairement à MJF qui a gagné comme un lâche. En tout cas il en est sûr, la prochaine fois MJF n’aura pas autant de chance parce que oui, il y aura bien une prochaine fois assure Starks.

Chris Jericho, accompagné de Sammy Guevara et Daniel Garcia, interrompt Starks. Il n’a que des compliments pour lui et pense même qu’il sera un jour champion du monde. Il ne lui manque qu’une chose : Rejoindre la JAS.

Starks fait mine d’être flatté par les compliments de Jericho, puis se moque de lui, commençant pour le complimenter sur sa propension à toujours se rendre intéressant, rappelant qu’il y a encore quelques mois il avait « la carrure d’une friteuse » et qu’aujourd’hui il s’habille comme un « père célibataire qui en est à son cinquième divorce ». Il se moque aussi de sa défaite contre Action Andretti la semaine dernière.

Publicité

Pour ce qui est de la proposition de rejoindre la « Jobber Appreciation Society » comme il refuse bien évidemment. Jericho lui fait comprendre qu’il a pris la mauvaise décision, alors que Jake Hager et son bob arrivent par surprise derrière et attaquent Starks. La JAS passe Starks à tabac quand Action Andretti vient à lui tout seul dans un premier temps débarrasser le ring de la JAS, avant que Starks ne revienne à lui et emboîte le pas.

Encore une incroyable promo de Ricky Starks, pourvu que son momentum ne retombe pas aussi vite que celui de Wardlow.

Seconde victoire pour The Elite

Le premier match de cet épisode est le trois contre trois sans disqualification entre The Elite et le Death Triangle dans le Best of 7 Series pour les titres Trios.

The Elite ont battu le Death Triangle par tombé avec le Meltzer Driver sur Rey Fenix lui-même sur une chaise. Bon match avec spots et objets divers pour la stipulation, on y a même vu des sapins. Le score entre les deux équipes est maintenant de 3-2, le Death Triangle a toujours la tête.

Après le match PAC et Penta attaquent The Elite, blessant Nick Jackson à coups de marteau, avant que Rey Fenix ne les stoppe pour quitter le ring.

Publicité

Une vidéo enregistrée la semaine dernière en coulisse montre MJF furieux après les provocations de Bryan Danielson suite au main-event de la semaine dernière, lui reprochant d’avoir gâché sa première défense de titre, son moment.

La JAS attaque Action Andretti en coulisse lors d’une interview, Chris Jericho lui lance une boule de feu au visage.

Bryan Danielson avide de vengeance

Interviewé sur le ring par Renee Paquette à propos du Blackpool Combat Club, Bryan Danielson raconte avoir été entraîné par Rudy Gonzalez et Shawn Michaels, mais que celui qui a fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui, c’est William Regal. Le voir sur un lit d’hôpital après l’agression de MJF il y a quelques semaines l’a beaucoup touché, et qu’il y aura des conséquences au geste de MJF.

Publicité

Ethan Page entre avec Stokely Hathaway et se plaint de voir Bryan vouloir gruger dans la queue pour les challengers au titre. Page rappelle qu’il a été en finale du tournoi World Title Eliminator et l’avant-dernier éliminé de la bataille royale pour le Dynamite Diamond Ring. Danielson propose ensuite un match à Ethan Page, mais ce dernier ne veut pas catcher ce soir pour San Antonio, il lui donne rendez-vous la semaine prochaine à Denver.

Ce vendredi à AEW Rampage a lieu une Three Kings Christmas Casino Trios Royale, une bataille royale pour les trios dont les vainqueurs repartiront avec 300 000 dollars. Jon Moxley annonce que lui, Wheeler YUTA et Claudio Castagnoli en seront. Il demande aussi à Hangman Page ce qu’il imagine qu’il va se passer dans ce match, après leur bagarre de la semaine dernière, lorsqu’il subira le même lariat qui l’a écarté des rings la dernière fois. Moxley affronte « le talentueux Darius Martin » dans son match de ce soir et va lui donner une bonne leçon.

Dans une petite vidéo, Samoa Joe souhaite à tout le monde de joyeuses fêtes. Sauf Wardlow. Wardlow n’aura pas le droit à la bonne année. Le 28 décembre à Dynamite, les fêtes se terminent pour lui, annonce Joe.

HOOK a battu Exodus Prime par soumission avec son Redrum. Un petit squash pour HOOK, il y avait longtemps.

Pendant ce temps Big Bill et Lee Moriarty attaquent Jungle Boy en coulisse et le jettent dans une poubelle. HOOK se dépêche de rejoindre les coulisses mais il sera trop tard.

Publicité

Jon Moxley a battu Darius Martin par tombé avec son Death Rider, précédé d’un Bulldog Choke.

Powerhouse Hobbs nous raconte un nouveau passage de sa vie, de son Book of Hobbs. Son enfance lorsqu’il a vu son oncle faire une overdose, et les fois où il a été frappé, agressé, poignardé et où il s’est fait tirer dessus durant sa vie. Tout cela a créé en lui un monstre, raconte-t-il.

Le Gunn Club a battu FTR par tombé avec un roll up. Troisième défaite d’affilée pour FTR, 2022 termine assez mal.

Sonjay Dutt nous fait un clip de rap sur The Acclaimed avec Satnam Singh et Jeff Jarrett dedans. C’est une offense faite au rap. Jay Lethal et Jeff Jarrett affronteront Anthony Bowens et Billy Gunn à Rampage ce vendredi.

Le mogul Strickland

En parlant de rap, Rick Ross est comme annoncé sur le ring pour animer le face-à-face entre Keith Lee et Swerve Strickand. Strickland reste sur la rampe, une chaise à la main, conseillant à Lee de se méfier et de bien surveiller ses arrières. Parker Boudreaux qui fait ses débuts AEW Dynamite attaque Keith Lee mais ce dernier réussi à l’éjecter du ring.

Rick Ross quant à lui encense Swerve Strickland pendant que Keith Lee descend du ring pour aller s’occuper de lui, mais un autre type aussi costaud que Bourdreaux avec des dreads et tatoué de la tête aux pieds attaque à son tour. Keith Lee ne peut plus lutter, il prend un coup de chaise à l’arrière de la tête et Keith Lee éclate un parpaing sur son torse.

Strickland, Boudreaux et l’autre costaud enfilent des sweats à capuche estampillés « Mogul Affiliates », la nouvelle faction de Strickland. Probablement le pire segment de la soirée. On a de la peine pour Keith Lee, et pas pour les bonnes raisons ici.

À lire aussi : John Cena accélère les ventes de billets pour WWE SmackDown

Jamie Hayter toujours championne, Toni Storm de retour

On est surpris, agréablement surpris par le main-event. Le match de championnat féminin AEW occupe la dernière demi-heure du show entièrement. Jamie Hayter défend son titre contre Hikaru Shida, victorieuse d’un match contre The Bunny pour la place de challengeuse le 7 décembre dernier.

Jamie Hayter a battu Hikaru Shida par tombé après une superbe powerbomb qui n’a obtenu qu’un compte de deux, un bon gros lariat qui n’a eu qu’un compte de deux lui aussi, et un Ripcord Lariat cette fois pour le compte de trois. Le public est devenu fou sur ces dernières secondes de match qui restera l’un des meilleurs matchs de championnats féminin à Dynamite.

Après le match Britt Baker — qui a tenté d’intervenir avec un kendo sticks dans le match mais qui s’est fait maîtriser par Shida — et Rebel ont attaqué la Japonaise. Toni Storm fera son retour après quelques semaines d’absence pour sauver Shida, suivie un peu plus tard par Saraya qui fait le ménage sur le ring et vire les heels. Shida, Storm et Saraya célèbrent ensemble sur le ring pour terminer le show.

Superbe fin d’épisode, Tony Khan semble avoir enfin compris qu’un bon main-event suivi d’un segment post-match comme celui-ci marchait aussi avec les femmes, pas trop tôt.

Voir aussi

En haut