AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite : New Year’s Smash du 28 decembre

resultats aew dynamite new years smash 28 decembre 2022

Résultats complets de AEW Dynamite : New Year’s Smash du 28 décembre 2022.

AEW

Au programme de ce dernier épisode de AEW Dynamite de 2022 en direct de Broomfield (Colorado) Death Triangle contre The Elite n°6, Ethan Page contre Bryan Danielson, Top Flight contre Blackpool Combat Club, Ruby Soho et Willow Nightingale contre Tay Melo et Anna Jay et Samoa Joe contre Wardlow pour le titre TNT.

Le show s’ouvre par le match entre Bryan Danielson et Ethan Page. MJF apparaît dans les tribunes VIP avec du champagne et une fille qui n’est définitivement pas sa fiancée, et s’amuse à narguer les deux catcheurs au début du match.

Bryan Danielson a battu Ethan Page par soumission avec la Regal Stretch. Très bon opener, un des meilleurs matchs d’Ethan Page à l’AEW. Le public a beaucoup aimé.

Petit échange de regard entre Danielson et MJF après le match.

Publicité

Renee Paquette interviewe Wardlow en coulisse quand Samoa Joe débarque et attaque son challenger de ce soir avec une barre de fer pour lui casser les genoux. Tout simplement.

Pendant ce temps, Hangman Page est de nouveau examiné par le médecin pour savoir s’il peut remonter sur le ring. Verdict : Encore deux semaines à attendre et il pourra catcher… À moins qu’il ne s’évertue à aller se confronter physiquement à Jon Moxley.

Moxley qui fait son entrée avec Claudio Castagnoli pour le match suivant contre Top Flight (Darius et Dante Martin).

Jon Moxley et Claudio Castagnoli ont battu Top Flight par tombé avec un uppercut de Castagnoli qui a très probablement fait sortir l’âme de Darius Martin de son corps pendant une demi-seconde.

Match entre Best Friends à AEW Rampage

En coulisse Kip Sabian dit à Orange Cassidy qu’il veut une chance au titre All Atlantic parce qu’il a éliminé Cassidy dans la bataille royale de Rampage vendredi dernier, mais Trent l’interrompt et lui rappelle qu’il l’a éliminé, alors c’est lui qui devrait avoir la chance au titre. Cassidy annonce ainsi qu’il affrontera Trent cette semaine à Rampage.

Publicité

HOOK a battu Baylum Lynx par soumission avec son Redrum.

Après le match Stokely Hathaway, Lee Moriarty et Big Bill sont entrés mais se sont ensuite fait attaquer par Jungle Boy. Big Bill a atteint le ring et s’est confronté à HOOK qui n’a pas eu peur de tenter de le slammer — l’image est tellement dingue que même Jungle Boy s’arrête de frapper Moriarty pour halluciner. Mais le grand Bill est plus fort et tente un chokeslam. Heureusement Jungle Boy débarque sur le ring armé d’une planche pour frapper le géant.

Dans une promo depuis les coulisses Chris Jericho met en garde Ricky Starks en vue de leur match la semaine prochaine et conseille à Action Andretti de retourner sur le circuit indépendant et de disparaître de sa vue.

Publicité

The Elite égalise contre Death Triangle

En coulisse The Elite et Death Triangle sont déjà en train de se battre et un arbitre est présent. Comme leur sixième match du Best of 7 Series est un Fall Counts Anywhere, le match commence tout de suite.

The Elite ont battu Death Triangle par tombé avec un One Winged Angel de Kenny Omega sur Rey Fenix depuis les tribunes sur une table installée plus bas. Pendant ce temps sur le ring PAC tentait de faire abandonner Matt Jackson dans son Brutalizer. Matt a tapé pour abandonner, mais trop tard, l’arbitre avait déjà fait le tombé pour Omega. Les deux équipes ont trois victoires chacune.

Excellent Falls Count Anywhere avec un public toujours aussi chaud depuis le début de la soirée et un finish génial. Le Escalador de la Muerte (Ladder Match) la semaine prochaine promet déjà.

Petite pause avec un nouveau rap de Max Caster accompagné d’un clip dans lequel toute la bande à Jay Lethal et Jeff Jarrett ne se fait pas du tout respecter avec des références à la TNA ou encore Karen Jarrett (ex-Angle), ou encore la ROH dont Lethal « était champion quand personne ne regardait ».

Anna Jay et Tay Melo ont battu Ruby Soho et Willow Nightingale par tombé avec le Tay-KO de Melo précédé d’un pump kick aidé d’une chaise sur Soho.

Publicité

Ricky Starks, en interview avec Renee Paquette, promet une masterclass de raclée pour Chris Jericho le 4 janvier.

À lire aussi : L’AEW tease son nouveau look pour 2023

Samoa Joe, catcheur-coiffeur

Le main-event de cet épisode est le match pour le titre de champion TNT entre Samoa Joe et Wardlow, bien évidemment toujours souffrant du coup de barre de fer dans le genou reçu plus tôt dans la soirée. Samoa Joe est entré en premier, a eu le temps de faire une petite promo avant que son challenger n’arrive pour attaquer.

Samoa Joe a battu Wardlow par soumission avec la Rear Naked Choke pour conserver son titre.

Après le match Samoa Joe reste sur le ring, attendant que Wardlow se relève. Vont-ils finalement se serrer la main ? Certainement pas, Samoa Joe le frappe d’un coup de ceinture pour le remettre KO. Joe ne s’arrête pas là, il va chercher une caisse à outils sous le ring et en sort une paire de ciseaux. L’arbitre essaye de l’empêcher d’agir mais Joe le bouscule. Samoa Joe finit par couper la queue-de-cheval de Wardlow.

L’épisode se termine avec un retour : Celui de Darby Allin qui attaque Samoa Joe par surprise en lui portant un coup de skate dans le dos. Joe s’enfuit du ring pendant que Darby Allin ne le lâche pas du regard.

Voir aussi

En haut