WWE

WWE : Shahid et Tony Khan parmi les possibles acquéreurs

shad tony khan wwe rachat

Tony et Shahid Khan seraient parmi les possibles acquéreurs de la WWE.

Et si l’AEW et la WWE appartenaient finalement à la même personne ?

On apprend ce jeudi soir grâce au site américain Barrons (publication liée au Wall Street Journal via Dow Jones Company) que les Khan père et fils, Tony et Shahid, propriétaire notamment de la All Elite Wrestling, seraient parmi les potentiels acheteurs de la WWE. Le site d’information économique explique que les Khan rechercheraient un partenaire financier afin de pouvoir faire une offre.

Shahid Khan, en plus de la All Elite Wrestling qu’il a fondée en 2019 avec son fils Tony Khan, sont aussi propriétaire de l’équipe de football américain (NFL) des Jaguars de Jacksonville, et de l’équipe de football anglais (Premiere League) Fullham FC.

CNBC, qui rapporte la même information ce vendredi, ajoute que l’AEW souhaiterait en cas de rachat faire fusionner les deux entreprises, et serait même prêt à donner un rôle à Vince McMahon. Aucune discussion entre les deux camps n’a cependant eu lieu pour le moment, et l’idée que Vince McMahon accepte de vendre la WWE à son récent rival paraît bien improbable.

Publicité

La fortune de la famille Khan, estimée à 11,7 milliards de dollars selon Forbes, serait aussi un frein dans le rachat de la WWE qui pourrait aisément se rapprocher de ce montant lors de sa vente.

À lire aussi : Vente de la WWE aux saoudiens : Rien n’est fait pour le moment

Tony Khan a déjà racheté une promotion de catch en février 2022, devenant propriétaire de la Ring of Honor alors que la petite promotion, qui appartenait alors au groupe Sinclair Broadcast Group venait de stopper ses activités quelques mois plutôt dans le but de se relancer sous une nouvelle forme.

Les Khan ne sont évidemment pas les seuls intéressés par le rachat de la WWE. Parmi les plus probables acquéreurs on retrouve le groupe Comcast (NBC Universal), Endeavours (UFC) ou le Fonds Public d’Investissement saoudien.

La WWE s’est rapprochée il y a quelques jours de la holding JPMorgan afin de la conseiller sur la vente de la compagnie de Stamford qui pourrait alors se conclure d’ici trois à six mois.

Publicité

Voir aussi

En haut