Review

Over The Limit 2011 : Over The Madness

Dimanche avait lieu Over The Limit, deuxième du nom. Beaucoup de match, peu de surprise mais pas une décéption non plus. Retour sur un PPV ou Steve Jobs a bien faillit couter le titre a John Cena.

Le PPV s’ouvre sur une petite vignette en hommage à Randy Savage.

L’opener de la soirée fut le match entre R-Truth et Rey Mysterio, précédé par une promo de R-Truth plutôt pas mal sur une conspiration qu’il y aurait contre lui. Match assez sympa, mais surprenant par son résultats. Certe il fallait que Truth remporte le match pour garder une « crédibilité » en heel, mais la victoire fut quand même assez rapide et facile. Je ne me souviens pas avoir voir vu Rey se laisser dominer et perdre aussi facilement.

Premier match de championnat de la soirée, et c’est le titre Intercontinentale dont il est question. Ezekiel Jackson, récemment évincé de The Corre fait face au leader de ce dernier, Wade Barrett. J’attendais pas énormément de chose de ce match. N’étant pas vraiment fan d’Ezekiel et ayant perdu espoir quant à Wade Barrett. Je fut néanmoins un peu surpris, le match m’a plu. La victoire d’Ezekiel par DQ était en partie prévisible avec du recul, Ezekiel étant plus « fort » que Barrett, il fallait de l’aide, et les deux autres membres du Corre, Gabriel & Slater devaient intervenir pour éviter la perte du titre. La feud ne fait que commencer et un autre match aura surement lieu au prochain PPV. Une future victoire de Jackson est donc à attendre.

Un des match que j’attendais, Sin Cara vs Chavo Guerrero. J’espérais qu’il ai lieu quand j’ai vu les premiers échanges entre les deux mexicains à SmackDown. Sin Cara a un peu de mal à s’adapter au style de la WWE, on le voit bien. Il en résulte quelques botches comme on a encore pu le voir lors de ce match. On sent chez lui une frustration, tentant de vouloir fair bien, mais à trop vouloire faire bien, il se rate. Il arrivera surement à s’y faire, mais il faudra lui donner du temps. Le match était appréciable, voir Chavo dans un « vrai » match en PPV fait plaisir à voir. J’espère qu’on en verra d’autre entre ces deux là, mais j’ai peur qu’il n’y en ai pas. Si la feud devait se continuer, il aurait fallu que Chavo gagne.

La petite promo d’Alberto Del Rio nous montre bien qu’il est toujours dans les bon rang et que la WWE n’a pas l’intention de le faire redescendre de la carte. Il est surement, à mon avis, le prochain adversaire de John Cena pour une longue feud jusqu’a SummerSlam. Et d’ailleurs, il le dit bien, le titre de la WWE est toujours sa première priorité.

Le match pour les titres par équipe était bien. Le public qui chante « Batista » pour Mason Ryan c’est marant, mais plus le temps passe, moins il lui ressemble. CM Punk qui rend hommage a Randy Savage en tentant l’Elbow Drop c’était pas mal non plus, et ça a plu au public apparemment. Big Show & Kane remporteront le match sur un double ChokeSlam. La fin de la Nexus semble proche, trés proche.

Le match pour le titre des Divas entre Kelly Kelly et Brie Bella n’était pas mauvais non plus. Pas aussi bien que le Layla contre McCool d’Extreme Rules certe, mais regardable quand même. il n’y pas grand chose à dire, un match avec Kelly Kelly et une Bella dedans est peu spectaculaire, la victoire parait logique, quoique je n’aurait pas non plus été étonné de voir Kelly Kelly remporter le match étant donné que je voyais une rivalité pour le titre venir entre elle et Kharma. Tiens d’ailleurs, elle n’est pas venue, étonnant…

C’est le moment du match pour le titre de champion du monde poids lourd entre Randy Orton et Christian. On s’attendait bien sur à une victoire de Randy Orton, il fallait donc que le match soit super. Et il l’a été. Depuis son arrivée à SmackDown, Randy Orton nous gratifie de belles prestations, à croire que ce draft a été pour lui un renouvellement. Le fait d’être pour l’instant le seul vrai topface de SmackDown doit vraiment lui plaire, personne ne risque de lui voler la vedette contrairement à RAW ou il était au même niveau que John Cena. Face à Christian, le match ne pouvait donc être que trés bon. Beaucoup d’actions, un public pour une fois bien dans l’ambiance du match. Du bonheur. Certainement le match de la soirée à voir et à revoir.

Jerry Lawler contre Michael Cole, pas grand chose à dire du match en lui même, on peu juste dire qu’enfin, Lawler a gagné, la feud peut se terminer là.
Mais ce qui suivra ensuite était bien mieux que le match. Ce genre de chose aurait du arriver à WrestleMania, ça aurait déjà été plus logique et ça nous aurait épargné toutes ces semaines de feud horrible. Eve viendra d’abord s’en prendre à Cole, surement pour se venger de toutes les interruption de match de Divas (ce qui ne me dérangeait pas plus que ça perso), viendra ensuite Jim Ross, venu faire un peu de pub pour sa marque de sauces barbec.. pardon pour recouvrir Cole de sauce. Alors que tout le monde pensait que c’était fini, Cole sur le chemin du retour en backstage, un riff de guitare que tout le monde connait bien retentit (non pas Natalya, avouez que vous y avez cru) Bret Hart apparait! Grosse surprise sur ce coup. Bret ramènera Cole sur le ring et lui portera son SharpShooter pour le plaisir des fans, tandis que Lawler en profitera pour faire lui manger son pied. On regrettera l’absence totale de Swagger dans ce match. Lui qui a pourtant suivi Cole pendant plusieurs semaine  et qui aurait bien pu profiter de ce moment pour un faceturn tant (trop?) attendu, se retrouve absent lors du dénouement de cette feud.

L’heure du Main Event est venue, un I Quit Match entre John Cena et The Miz. à ce niveau on savait déjà tous que Cena allait remporter, les mots « I Quit » n’étant pas dans son vocabulaire habituel. Ce genre de match étant sans disqualification, tout peut arriver, The Miz décide donc d’y introduire Alex Riley. Ces derniers tortureront John Cena à l’aide de Singapour Canes, ceintures et chaises pendant qui lui sortira des blagues à l’encontre du Miz à chaque fois que l’arbitre demandra s’il veux abandonner. Certainement un des plus brutal passage à tabac que j’ai vu ces dernieres années. Le Miz qui explique au micro à chaque fois ce qu’il va faire subir a John Cena renforcera le sentiment de domination sur ce dernier. Un des moments les plus drôles du match sera l’altercation entre le Miz et le fan de John Cena. Aprés plusieurs tentatives, John Cena prononcera les fameux mots. Euh non, attendez, pas vraiment, ce n’était pas lui mais un montage audio apparemment lancé depuis un iPhone (il y bien une application pour tout, même pour faire dire « I Quit » à John Cena dites donc). L’arbitre s’en rendra compte et relancera le match.
Dans une poussé d’adrénaline, John Cena dominera complètement cette deuxième partie du match et le remportera sur un STF. Explosion de joie dans la salle et explosion tout court sur le net. Evidemment, voir Cena gagner un I Quit Match, c’est tellement inhabituelle. On peut comprendre que ça énerve, mais ça fait partie de la gimmick de John Cena, et ce n’est pas parce que c’est le Miz en face que ça doit changer.
Il est temps de passer à autres chose et à d’autres feud, Cena va surement devoir faire face à Del Rio ces prochaines semaines et le Miz doit maintenant prouver qu’il peut rester un main-eventer complet même sans titre. Une feud contre Rey Mysterio serait surement la meilleur chose pour ça.

Conclusion, on a là un PPV d’un niveau assez bon, on notera qu’aucun changement de titre n’aura lieu ce qui ne constitue pas vraiment un problème. On pensait qu’Extreme Rules mettrait fin à plusieurs feud, mais c’est finalement Over The Limit qui s’en chargera. Il est temps maintenant pour nos lutteurs de s’engager dans de nouvelle rivalité, nottament comme je l’ai dit plus haut John Cena contre Alberto Del Rio, R-Truth qui ne devrait pas tarder à retrouver Morrison absent pour quelques semaines, et Rey Mysterio contre The Miz je l’espère.
Un point négatif de la soirée par contre: les commentaires de Booker T, il est insuportable. Je ne sais pas ce que les officiel trouve de bon dans sa facon de commenter, mais je ne veux plus entendre un seul « WAIDAMINUTE ». Je n’ai qu’une seule chose à dire: rendez nous Matt Striker. Autre point négatif, l’absence de Kharma, elle qui se faisait un plaisir d’intervenir à chaque fin de match, on ne l’a pas vu apparaitre du tout. Et vu ce qu’il s’est passé à RAW, on pourrait bien croire qu’elle ne plait tout simplement pas à la WWE. Wait & See, donc…
De cette soirée je retiendrais beaucoup du match entre Christian et Orton qui semble trés a l’aise dans la brand bleu. Viens ensuite le match pour le titre de la WWE, assez intense, avec peu de suspens certe, mais assez de choses autour pour plaire.

Voilà, plus qu’à attendre ce que l’avenir nous réservera quant aux prochaines feuds. Rendez vous le mois prochain pour Capitol Punishement!

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut