Review

Que la force soit avec la TNA

Le dernier épisode d’Impact a scellé la fin de la tournée européenne de la TNA. Oui, européenne, avec des shows à Manchester, Londres, Nottingham et… Bruxelles. Résultat, un salle bien pleine avec un public tellement énorme qui nous ferait presque regretter le fait que la semaine prochaine, il va falloir retourner à l’Impact Zone silencieuse d’Orlando.

 

Review d’Impact Wrestling du 9 février

Le show débute avec une vidéo rappelant les derniers faits de la rivalité Hogan/G.Bischoff vs Gunner/E.Bischoff. Une vidéo très inspirée de la saga cinématographique Star Wars, puisque la fédération fera de la publicité pour la sortie ciné du film Star Wars: la Menace fantôme en 3D. Garett Bischoff comparé à Luke Skywalker ? Really ?

 

Visiblement la comparaison ne plait pas à Luke non plus.

 

Après cela, petit segment dans le ring entre Bully Ray, Bobby Roode le champion poids lourd et Sting, la figure de pouvoir. Cela mène à l’annonce du main-event, qui sera James Storm & Sting vs Bully Ray & Bobby Roode, ainsi que l’annonce du match pour le titre de ce dimanche au pay-per-view Against All Odds, qui opposera James Storm, Bully Ray, Bobby Roode et Jeff Hardy. Oui, Jeff Hardy, qui ne fait même pas partie de la tournée. Voyez-vous la WWE faire une tournée sans John Cena à Raw ou Randy Orton à Smackdown ? La TNA a osé se priver de son possible futur champion.

1er match de la soirée: AJ Styles vs Christopher Daniels. De quoi mettre en avant le match entre Kazarian et AJ Styles de ce dimanche. Très bon match, à la hauteur du talent des deux hommes. Malgré cela, je crains que le spectacle qui nous sera proposé ce week-end entre Kaz et AJ ne soit mauvais. L’affiche fait rêver mais la rivalité a pour l’instant ni queue, ni tête.

Magnus au micro pour la suite. Brutus Magnus qui est actuellement challenger avec Samoa Joe aux titres par équipes de Crimson et Matt Morgan, nous offre, il faut le dire, une belle petite promo, sensé être heel. Sauf que le public anglais ,qui n’est pas dupe, voit bien que même si l’association entre les deux est toute récente, Magnus et Samoa Joe sont bien plus talentueux, que ce soit en équipe ou en solo, que les deux d’en face. Ce qui donne des acclamations pour les challengers et des huées pour les champions face.

2e match de la soirée: match aux allures de X-Division, puisque Austin Aries, champion de cette division, affronte Alex Shelley (qu’il affrontera aussi ce week-end en 1 vs 1) et l’anglais Douglas Williams. Il faudra m’expliquer l’intérêt de sortir les catcheurs anglais de la fédération, alors que le reste de l’année on ne les voit que rarement à Xplosion. La preuve en est que le jeune britannique s’est blessé (commotion cérébrale) dans l’enregistrement de l’épisode de la semaine dernière en tentant d’exécuter un Shotting Star Press sur Aries. Malgré ces incohérences, Shelley l’emporte dans un bon match triple menace, de quoi présager de bonnes choses pour dimanche.

Segment backtage entre Sting et Hulk Hogan. Rien d’intéressant.

Gail Kim tabasse dans les coulisses Tara. Cela met un peu du suspense dans une rivalité qui en manque cruellement.

Une vidéo qui met en avant une nouvelle fois la rivalité avec Hulk Hogan et les Bischoffs. Hogan a tout de même dit la semaine dernière que la TNA était proche d’être la meilleure fédération de tous les temps et que Garett Bischoff (qui a à son actif 2 matchs officiels dans le monde du catch professionnel) était l’avenir de la fédération. À croire qu’il est devenu sénile le grand blond. Même Mickie James n’y croit pas.

 

"Ai-je dis que Garett était le futur de la fédération ? Faut que j'arrête les stéroïdes !"

 

Le segment in-ring avec les quatre affreux n’est pas plus intéressant que celui de la semaine dernière. Garett Bischoff frappe son père et ça choque personne. Bon, ok, c’est Bischoff, mais tout de même.

3e match: Mickie James opposé à Velvet Sky. C’est correct pour du catch féminin, mais on voit bien que c’est pour remplir la carte. Velvet s’offre de belles pop de la foule et la victoire dans un match d’environ cinq minutes qui m’a paru trop long, Peut-être parce qu’il était sans intérêt.

Encore une vidéo, qui cette fois-ci regroupe des interviews des quatre participants du match pour le titre majeur. Une vidéo somme toute bien réalisée. Je serais très attentif à ce match qui peut-être le feu d’artifice qui conclut le pay-per-view.

Le main-event est correct. Tout le monde fait son boulot. Bully Ray et Roode dominent la majeure partie du match. Pour ajouter au match, Bully refuse d’aider Roode à se sortir du Scorpion Death Lock, marquant bien la séparation des deux. Victoire donc de Sting – son premier match depuis Bound For Glory si je ne me trompe pas – et de James Storm qui pourrait créer la surprise.

 

Jeff Hardy pourrait redevenir champion, et y'a pas qu'à nous que ça fait mal.

 

Bilan: De belles satisfactions lors de cette tournée, notamment le public très plaisant, la confirmation du statut de certains catcheurs (Aries, Storm). Néanmoins, certains points montrent que la TNA est loin d’être la meilleure fédération du moment: des rivalités sans intérêt réel, Jeff Hardy, Rob Van Dam, Devon, Mr Kennedy, et Robbie E (champion télé) absents, d’autres qui sont là pour remplir les shows (Williams, Haskins).

En somme, il y a encore du chemin à faire !

2 commentaires

Les plus lus

En haut