Article

La route de la victoire ne passera pas par quatre chemins

Qui à la TNA va emprunter la route de la victoire ce dimanche ? Victory Road, pay-per-view initialement utilisé pour acheminer les rivalités vers Bound For Glory (tel un Royal Rumble pour Wrestlemania), il est désormais plutôt utilisé comme pay-per-view de transition entre Against All Odds et Lockdown.

Preview de TNA Victory Road

 

 

Bien évidemment l’ombre de l’édition de l’année dernière plane sur la TNA. Si vous n’avez pas entendu parler du scandale, c’est que vous n’étiez pas fan de catch à l’époque.

Pour resituez les faits, Jeff Hardy est champion du monde et a le rôle de heel (méchant) avec son association avec le groupe Immortal. Après avoir conservé son titre contre Mr Anderson dans un superbe match de l’échelle, un des meilleurs matchs de Jeff Hardy depuis son retour en janvier 2010 à la fédération d’Orlando. Fin février, Sting fait son retour et remporte le titre de champion du monde de la TNA pour la troisième fois de sa carrière. Le match devait être donc le match revanche de Jeff Hardy face à Sting. Malheureusement, l’affiche qui en faisait saliver plus d’un tourne à la catastrophe. Hardy entre dans l’arena dans un état déplorable, vraisemblablement très fortement drogué, ce qui n’échappe pas aux yeux des fans et des dirigeants. Juste après la traditionnelle présentation d’avant match, Eric Biscoff vient faire un tout petit discours, qui en réalité ne sert qu’à donner discrètement le changement de plans pour le match. C’est ainsi qu’en quatre-vingt dix secondes, Sting conserve son titre. La foule est très mécontente, tout comme Sting, répondant  « Je suis d’accord« . L’Icon aurait été voir furieux les dirigeants.

Nous voilà donc un an plus tard, Jeff Hardy a, selon de nombreuses sources de la TNA (dont Sting), totalement résolu ses problèmes personnels, d’autres visages sont également à l’honneur. Nous allons étudier les différents matchs pour l’instant annoncés pour Victory Road par ordre d’importance, en sachant qu’il reste un épisode d’Impact Wrestling avant ce dimanche.

 

Jeff Hardy

"Non mais c'est fini la drogue maintenant, je compense en maquillage horrible pour faire chier les gens."

 

La TNA l’a annoncé récemment, Robbie E défendra son titre de champion télévision dans un Open Challenge. En bref, n’importe qui présent dans les vestiaires pourra le défier pour sa ceinture. Ce genre de match offre deux possibilités: la première, un catcheur actuellement sous-utilisé refait surface, comme cela a été le cas le mois dernier avec Shannon Moore. Deuxième option, un catcheur blessé ou libre de tout contrat fait son retour (ou ses débuts si c’est son premier match à la fédération). Je pencherais plus pour la deuxième possibilité car déjà, Robbie E étant heel, un face (gentil) devrait l’affronter, et je ne vois personne dans le roster qui serait dans cette catégorie. En revanche, le retour de Rob Van Dam, dont les rumeurs l’annonce en fin de contrat et en partance pour la WWE, serait plus adéquate. Ou alors, un catcheur évoluant à la Ring Ka King, fédération indienne récemment ouverte par la TNA. Si c’est ce cas-ci qui se présente, nous avons le choix entre Luke Gallows, DH Smith, Chavo Guerrero ou Chris Masters, qui désire débuter à la TNA. En tout cas, cette partie du show est incertaine et pleine de suspens.

Les titres par équipes détenus par Samoa Joe et Magnus remis en jeu face aux ex-champions, Crimson et Matt Morgan. En revanche ici, pour ma part, le résultat est clair, les champions resteront champions. D’une part, s’ils ont remportés les titres le mois dernier, ce n’est pas pour les perdre maintenant, surtout que l’équipe marche bien. D’autre part, depuis leur perte de titre, une certaine tension se fait sentir entre Morgan et Crimson, rejetant sur l’un ou l’autre la faute envers la perte de ces mêmes titres. Vous remarquerez tout de même que la TNA prête bien attention que ce soit Morgan qui subit le tombé lors des défaites, et non pas Crimson, pour pouvoir préserver l’invincibilité du jeune Crimson.

 

Crimson

"Merde, alors il est pas mauvais en vrai Morgan?!"

 

Gail Kim affrontera son « amie », Madison Rayne, pour le titre des Knockouts. Je mets un certain doute sur l’amitié entre les deux femme puisque ces derniers temps, elles ne se supportent plus vraiment. La première simule une chute pour ne pas aider son amie dans ses matchs et la deuxième obtient un match face à son amie pour éventuellement lui prendre son titre. Je vois une victoire de la canadienne Gail Kim, car une perte de tire dès la première défense face à Rayne serait prématurée, surtout que Kim est championne depuis environ quatre mois. Peut-être une victoire de Rayne au pay-per-view suivant quand son personnage sera plus affirmée.

La X-Division, cette branche de la TNA qui allie agilité, puissance et technique, sera représentée dans un match pour le titre qui lui est dédié, avec son fabuleux champion Austin Aries contre le prétentieux Zema Ion. Cela risque d’être le « show stealer », c’est à dire le match qui n’est pas le plus mis en avant, mais qui va éclairé le show par sa qualité. Petites réticences: je vois Aries conserver son titre, si c’est le cas, Ion n’aura été qu’un passe-temps pour Aries en attendant d’avoir un adversaire plus costaud, sinon, cela serait une totale décrédibilisation d’un catcheur plus que talentueux. Également, j’espère qu’Ion gèrera bien la pression, pour ne pas passer à côté de son match, ou pire,  causer une blessure, pour lui ou Aries.

 

Austin Aries

"Tant que Ion ne me brise pas une vertèbre moi ça me va"

 

Deuxième match par équipe de la soirée, celui-ci opposant Christopher Daniels et Kazarian à AJ Styles et Mr Anderson. Pour moi, cette rivalité devrait se terminer à Lockdown, prochain PPV. Je prédit donc une victoire de AJ et the Asshole One, pour conforter le retour de Anderson et équilibré les victoires entre le camps. Le match peut-être très intéressant au vu des qualités des catcheurs présents.

Kurt Angle contre Jeff Hardy. Deux catcheurs ayant eu un beau parcours à la WWE, gâché sur la fin par les problèmes personnels. Cela n’enlève pas la qualités des catcheurs. Leur rivalité est banale. Jeff Hardy a tenté à de nombreuses reprises de gagner le titre de champion du monde face à Bobby Roode. Seulement, ce dernier le conservé systématiquement par roublardise, la dernière en date étant l’intervention illégale de Angle en défaveur de Hardy. Ce match peut-être soit très bon soit complètement raté si la construction du match ou sa finition sont bancales ou faiblardes.

Le match le plus important de la soirée, Sting, de nouveau dans le main-event, face à Roode. Sting étant depuis quelques mois la figure de pouvoir de la TNA, la légende se doit de remettre de l’ordre dans la fédération, en commençant par recadrer Bobby Roode. Un première critique est venue des fans et également de Austin Aries via son compte Twitter. Laquelle étant que Sting vu son âge (53 ans le 20 mars) et son immense carrière qui n’est plus à faire, devrait laisser la place aux catcheurs plus jeunes que lui – la WWE a un peu le même problème avec le Rock, les seules différences étant que Sting est présent à longueur d’année et que son retour dans le ring a moins d’Impact. Je comprend cette remarque et je l’accepte, mais j’ajouterai une remarque: Non seulement, en mettant en avant cette vieille gloire du catch ne permettant pas à la fédération de construire durablement de nouvelles figures importantes de ce sport, il est évident que dans ce match sans aucune disqualification ni interdit, Bobby Roode se fera détruire de toute part, telle Horishima et Nagasaki par les bombes américaines. Ce qui n’apportera aucune crédibilité au champion, ni à la fédération qu’il représente, ni à son successeur (qui sera vraisemblablement James Storm).

 

"Alors écoute moi bien, si tu comptes venir totalement bourré à ton match dimanche, je te pète les rotules!"

 

C’est donc avec une belle affiche tout de même que nous nous retrouverons la semaine prochaine pour découvrir quels ont été les qualités et défauts de ce PPV, et qui aura su sortir son épingle du jeu.

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut