Actualité

Ken Anderson viré par la TNA après un test anti-drogue positif

Ken Anderson n'est plus apparu à la TNA depuis l'année dernière. Et pour cause, le catcheur a été viré par la compagnie en janvier dernier.
NEW YORK, NY - APRIL 21:  Professional wrestler Ken Anderson attends "Mansome" Premiere during the 2012 Tribeca Film Festival at the Borough of Manhattan Community  College on April 21, 2012 in New York City.  (Photo by Astrid Stawiarz/Getty Images) © Astrid Stawiarz/Getty Images

Fumer ou catcher, il faut choisir. Depuis que la TNA s’est trouvée un nouveau diffuseur, en l’occurrence la chaîne américaine Pop, un de leurs plus importants catcheurs manquait à l’appel : Ken Anderson. Celui-ci a semble-t-il été viré par la compagnie en janvier dernier, un licenciement visiblement passé sous silence.

Ce n’est qu’il y a quelques jours que l’information a circulé. Anderson participait à un show de la compagnie écossaise, l’Insane Championship Wrestling. Lors de ce show le catcheur s’était adressé au public pour annoncer qu’il n’avait plus rien à voir avec la TNA dans des propos assez virulents. Filmé par une personne dans la salle la vidéo a depuis été supprimée de Youtube. Les raisons sur son départ de la compagnie de Dixie Carter restaient floues, jusqu’à aujourd’hui.

En effet on apprend ce vendredi que le catcheur avait participé aux enregistrements des shows hebdomadaires de la TNA à Bethlehem en Pennsylvanie au début du mois de janvier. Anderson y affrontait Eric Young mais le match ne s’est pas déroulé comme prévu selon des personnes présentes ce soir-là, le catcheur a été décrit comme « sous l’influence de drogues ».

Et en effet, d’après le site Pro Wrestling Sheets, la TNA aurait ce soir-là fait passer un test anti-drogue qui se serait révélé positif et qui aurait amené la compagnie à prendre la décision de licencier l’ancien champion du monde. Le match en question devait être diffusé le 19 janvier mais a été finalement retiré au montage suite à ces événements.