Résumé

WWE Mae Young Classic, épisode 3 : Stand your ground

WWE

Troisième épisode du tournoi féminin de la WWE, le Mae Young Classic. Alors que huit catcheuses ont déjà leur ticket pour le prochain tour et que certaines connaissent déjà leurs futures adversaires, quatre autres participantes vont tout tenter pour les rejoindre. On retrouve notamment dans cet épisode l’australienne Toni Storm, la néo-zélandaise Dakota Kai, Bianca Belair, Sage Beckett ou l’écossaise Piper Niven.

Joli chapeau, Toni Storm

Le premier match de cet épisode se joue entre Toni Storm et Ayesha Raymond. Toni Storm, entre autre première championne de la PROGRESS Wrestling est très over auprès du public. Ayesha Raymond pour bien s’opposer joue alors la heel qui s’en prend au public — mais elle va le regretter. Elle refuse le serrage de main d’avant-match, Toni Storm, fair-play en propose un second plus tard mais se venge en l’évitant.

Le match démarre lentement, il faudra attendre les dernières minutes pour que l’action deviennent plus intéressante et, toujours dans son rôle de heel, Ayesha Raymond s’en prend verbalement au public alors qu’elle s’apprête à porter un frog splash qu’elle va râter et permettre à Toni Storm de s’échapper. Toni Storm n’aura qu’à porter « La Magistral » pour remporter le match.

Petit point coucou sans importance pour la suite avec Charlotte Flair et Sara Amato avant le second match.

Dakota Kai fait tomber Kavita Davi

Le second match de cet épisode voit l’une des catcheuses les plus attendus du tournoi débuter: Dakota Kai. Celle-ci fait face à une élève du Great Khali, Kavita Davi, et on vous jure que ce n’est pas une blague. A noter qu’elle est aussi la première femme indienne à monter sur un ring de la WWE.

Le match est basé sur un schéma assez classique: Dakota Kai est une catcheuse très agile, qui bouge dans tout les sens tandis que Kavita Davi est plutôt immobile, impossible à faire tomber — bien qu’elle n’hésite pas à monter sur les cordes. Elle n’en montre pas moins de puissance, mais ce genre de match nuit souvent à l’adversaire. Ici par exemple on est un peu déçu de voir Dakota Kai rester bloquée, tenue par une main pendant plusieurs minutes par Kavita Davi et tentant simplement de se sortir des prises de son adversaire. C’est le prix à payer quand on mélange deux styles de catch si différents.

Dakota Kai tentera une fois qu’elle réussi à se délivrer de son adversaire de revenir avec des coups de pieds mais sans succès, Kavita Davi tient vraiment bien le rôle de la catcheuse scellée au ring. Du Great Khali dans le style. Dakota Kai semble vraiment subir le match, mais son second retour sera le non. Un coup de pied en plein visage et un double foot-stomp va lui offrir la victoire.

Au prochain tour Dakota Kai affrontera l’australienne Rhea Ripley, cela devrait être plus intéressant à voir.

Point coucou 100% famille Anoa’i/Maivia avec Dany Garcia (ex-femme de The Rock mais toujours sa manager), Simone Johnson (fille de The Rock et Dany Garcia), Ata Johnson (Mère de The Rock) et Nia Jax (nièce d’Ata Johnson et cousine de The Rock). C’était aussi le seul et unique point people de ce tournoi.

Bianca Belair gagne d’un coup de fouet

Troisième match de cet épisode dans lequel s’affrontent Sage Beckett et Bianca Belair. Cette dernière est assez appréciée du public, pas de chance pour Sage Beckett qui n’aura pas vraiment de quoi briller dans cet affrontement. Bianca Belair fait preuve de beaucoup d’offense face à son adversaire. La puissance de Sage Beckett ne parvient pas à prendre dessus sur l’agilité et la rapidité de Bianca Belair.

Sage Beckett revient avec des coups de pieds et des coups de poings qui lui permettent de s’offrir un nearfall. Elle va dominer encore un peu le match jusqu’à tenter une Vader Bomb mais va attendre trop longtemps sur le poteau du ring et rater son coup. Bianca Belair va user de sa longue tresse pour fouetter Sage Beckett au visage et enchainer avec un Spear pour remporter le match.

L’ex-Andréa/Rosie Lottalove n’ira pas plus loin dans le tournoi, mais ayant signé pour un contrat de développement à la WWE, on n’a sans doute pas fini de la voir.

Piper Niven et Santana Garrett enflamment la Full Sail

Quatrième et dernier match de cet épisode entre Santana Garrett et Piper Niven. Les deux catcheuses se serrent la main mais Piper Niven se montre menaçante face à son adversaire. Le but de Santana Garrett dans ce match sera principalement d’essayer de mettre Piper Niven au sol et de la tenir le plus longtemps ainsi pour pouvoir la dominer. Pendant ce temps Piper Niven se débat aisément, montre sa puissance, n’hésite pas à monter sur les cordes, mais a parfois du mal à contrer certaines prises de Santana Garrett.

Le match est bon, le suspense est bien présent malgré l’évidence qui pourrait s’imposer à la vue du physique de Piper Niven, mais le public est bien dedans et ajoute ce qu’il faut à cet affrontement de haut niveau dans lequel les nearfalls pleuvent. Piper Niven remporte tout de même le match avec une back senton et un Minichoku Driver.

Au prochain tour Piper Niven rencontrera Serena Deeb est on n’est sans doute pas au bout de nos surprises.

Dans le quatrième et dernier épisode du premier tour de ce tournoi, on a gardé le meilleur pour la fin. Tessa Blanchard, Candice LeRae, Nicole Savoy et bien évidemment Kairi Sane.

Cliquez pour commenter
En haut