Résumé

WWE SmackDown Live du 19 septembre : Résumé et résultats

WWE

Au programme de cet épisode, les retours sur l’attaque de Kevin Owens sur Vince McMahon, un Jinder Mahal toujours aussi gênant et une nouvelle challengeuse au titre de championne de SmackDown.

Shane McMahon attend Kevin Owens en enfer

Shane McMahon entre avec un air grave moyennement joué pour ouvrir cet épisode. Il s’adresse évidemment à Kevin Owens qui la semaine dernière a fait passer un sale quart d’heure à Vince McMahon. Il lui explique en gros qu’il a fait une grave erreur en faisant ce qu’il a fait et qu’il va sans surprise le retrouver dans un Hell In A Cell dans le pay per view du même nom le 8 octobre prochain.

Dans le premier match de la soirée, Aiden English affronte Randy Orton. English fonctionne comme Elias à RAW, il chante une chanson et se fait interrompre par son adversaire, ici Randy Orton. Ce dernier remporte le match malgré le fait qu’English se soit pas mal défendu. Un RKO qui réceptionne un saut d’English depuis la troisième corde a terminé le match.

Rusev débarque après le match et défie Randy Orton pour un autre match. Il ne faudra pas plus de dix secondes à Rusev pour le remporter (avec l’aide d’Aiden English). Une sorte de vengeance pour Rusev qui avait perdu en aussi peu de temps à SummerSlam. Rusev est aussi heureux que s’il venait de remporter un titre. En interview avec Renee Young le bulgare ne cache toujours pas sa joie.

Jinder Mahalaise

Jinder Mahal et les Singh Brothers sont de nouveau sur le ring pour se moquer de Shinsuke Nakamura, toujours avec une photo de lui. Il est allé un peu plus loin que la semaine dernière en imitant l’accent de Nakamura mais aussi avec quelques blagues racistes comme insinuer que les japonais mangeaient des chats. Même le public s’est rendu compte qu’il est allé trop loin en chantant « that’s too far ».

Shinsuke Nakamura n’interviendra pas mais lui répondra dans une (très courte) interview avec Renee Young dans laquelle il dit qu’il a trouvé Mahal « drôle » mais qu’il ne va pas trouver aussi drôle le fait qu’il va le battre à Hell In A Cell. Tout simplement, on se fatigue pas trop dans cette rivalité… pour le titre de champion de la WWE, quand même.

Baron Corbin devait affronter AJ Styles pour son titre de champion des États-Unis mais le match n’a pas pu avoir lieu. Baron Corbin a d’abord attaqué AJ Styles, et quand l’arbitre est allé s’assurer que Styles va bien, Tye Dillinger est apparu et s’est jeté sur Baron Corbin pour l’attaquer. AJ Styles portera ensuite un Calf Crusher à Baron Corbin avant que l’arbitre ne les sépare.

En coulisse Renee Young tente d’interviewer Baron Corbin mais celui-ci, énervé, lui répond qu’il s’est senti agressé pendant que le public riait. Il ajoute qu’il souffre sans doute d’une entorse.

Trois prétendantes pour une place de challengeuse

Charlotte Flair est de retour à SmackDown. Elle s’adresse au public de la WWE qu’elle remercie pour tout le soutien envers son père qui a été hospitalisé d’urgence ces dernières semaines. Natalya l’interrompt pour sa première « célébration de la femme ». Pour cette première, elle ne célèbre pas n’importe quelle femme puisqu’elle célèbre… elle-même. Charlotte Flair reprend la parole pour lui dire que sa venue tombait bien et la défie pour un match de championnat.

Mais pas de chance, Charlotte Flair n’est pas la seule à vouloir un match pour le titre. Becky Lynch, Naomi et Tamina (avec Lana) sont elles aussi entrée pour faire part de leur envie d’affronter la championne Natalya pour son titre. Daniel Bryan est alors entrée pour annoncer que les quatre prétendantes s’affronteront dans le main event de cet épisode de SmackDown Live pour la place de challenger, et que la gagnante ira affronter Natalya à Hell In A Cell.

Les New Day (Big E et Kofi Kingston) ont affronté et battu les Hype Bros. Les Usos qui étaient aux commentaires se sont ensuite moqué des New Day, une petite confrontation au terme de laquelle on a appris que les deux équipes s’affronteront à Hell In A Cell pour les titres.

Kevin Owens s’excuse… en quelques sortes

Kevin Owens est en direct « par satellite ». Il a mis une chemise et une cravate, classe. Il s’excuse d’abord pour ce qu’il a fait à Vince McMahon la semaine dernière, mais ajoute ne s’adressant à Shane McMahon qu’il aurait du voir cela venir, que tout est arrivé à cause de lui.

Il dit que ce qu’il a fait à Vince McMahon la semaine dernière n’est rien à côté de ce qu’il va faire à Shane McMahon à Hell In A Cell. Il termine en disant que les gens comme lui ne vont pas en enfer, mais au paradis.

En coulisse Mojo Rawley et Zack Ryder semblent touché par leur défaite face à The New Day. Rawley en a marre de perdre et se dit qu’il doit absolument faire quelque chose. Zack Ryder acquiesce simplement.

Dolph Ziggler nous refait des imitations d’entrées. Cette semaine il nous a fait Triple H, Shawn Michaels et DX. Le public réclamait l’entrée de CM Punk et ont aurait bien voulu voir ça pour être franc. En attendant, on espère qu’il y aura quelque chose à la fin parce que pour le moment c’est simplement fatigant. On mise sur une rivalité contre Bobby Roode après une imitation peu glorieuse de son entrée par Ziggler.

Charlotte Flair se dirige vers le titre

Dans le main event de cet épisode, Becky Lynch, Naomi, Charlotte Flair et Tamina s’affrontent pour la place de challengeuse au titre de championne de SmackDown de Natalya comme annoncé par Daniel Bryan plus tôt dans la soirée.

Le match n’a pas duré bien longtemps pour un main event, mais reste assez sympa pour un match de show hebdomadaire. Charlotte Flair remporte le match après une big boot sur Tamina. Ses deux moonsault sur Naomi et Tamina n’auront pas eu l’effet voulu et n’ont obtenu qu’un nearfall.

Charlotte Flair ira donc affronter Natalya le 8 octobre prochain à Hell In A Cell pour le titre de championne de SmackDown. On aura par contre pas vu Carmella, toujours en possession de sa mallette de Mrs Money In The Bank.

Cliquez pour commenter
En haut