Résumé

WWE 205 Live du 26 septembre : Résumé et résultats

WWE

L’épisode de 205 Live de cette semaine, désormais appelé le ‘Zo Show, prolonge un peu la storyline d’Enzo Amore contre tout 205 Live… même si Amore commence à se faire des amis dans la division Cruiserweight.

« You deserved it »

C’est le nouveau champion Cruiserweight Enzo Amore qui ouvre cet épisode, marchant avec des béquilles et avec le bras bandé. Ce qui s’est passé la veille à RAW l’a blessé (et pas que littéralement). Mais il le cache, « comme Cedric Alexander cache son charisme ». Il dit qu’il est la même personne en coulisse que sur le ring, « une star ». Contrairement à Neville, il se dit être la personne pourquoi les gens restent le mardi soir. Il place 205 Live sur la carte.

Après une rediffusion de ce qui s’est passé la veille lorsque Monday Night RAW n’était plus à l’antenne — on y voit Braun Strowman de nouveau débarquer pour attaquer Enzo Amore, faudra nous expliquer un jour pourquoi Strowman accepte ce boulot de la part de Neville quand même — le public lui chante « You deserved it », « tu le mérites ». Il retourne le chant en sa faveur, disant qu’il mérite effectivement le titre et parle de sa mère qui a assisté à la scène depuis le premier rang, et qu’elle a du se cacher les yeux. Le public chante « Encore une fois », aucun cœur pour la maman d’Enzo.

Il termine en disant que comme tout le monde l’a attaqué, il n’est pas près de défendre le titre. Il se moque ensuite de nouveau de Neville, disant que « Gollum ne récupérera pas son précieux ».

Proposition n°7 : Pas de célébration

Akira Tozawa affronte Tony Nese dans le premier match de la soirée. Tozawa remporte le match avec sa senton. Drew Gulak qui était aux commentaires n’est pas content des chants « AH » de Tozawa et du public.

Drew Gulak, énervé, fait sonner la sirène de son megaphone pour tenter de calmer le public avant de dire que Tozawa a violé la proposition numéro 3 de son powerpoint, pas de saut de la troisième corde. Puis la septième qu’il présente ensuite, disant qu’il ne fallait pas célébrer après les matchs. « J’ai fait un rêve », dit-il, « un rêve dans lequel des catcheurs qui catchent au sol peuvent pratiquer leur discipline sans distraction. Célébrer en chantant transforme le WWE Universe en un tropeau de mouton décérébrés. », mais Gulak ne récolte qu’un enziguri de la part de Tozawa pour terminer le segment.

Ariya Daivari rejoint Enzo Amore

En coulisse, Enzo Amore croise Ariya Daivari qui vient s’excuser. Mais Amore n’accepte pas ces excuses. Ariya Daivari tente de s’expliquer, disant que la veille lors de RAW, il a été victime de la « mentalité de masse », quelque chose qui ne pourrait pas arriver à Enzo Amore parce qu’il est original, dit-il. Enzo Amore n’est pas dupe, il ne compte pas se laisser avoir aussi facilement explique-t-il en réponse.

Daivari dit que ce qui s’est passé à RAW n’était que le plan de Neville, et il veut être du côté d’Enzo Amore. Celui-ci lui dit que d’où il vient, il faut faire ses preuves. Daivari y compte bien, il a un match ce soir contre Neville. Amore lui dit qu’il sera là pour regarder le match et sera de son côté. Ils se serrent la main, Daivari lui dit « How you doin' » avant qu’Amore lui dise de ne plus jamais dire ça.

TJP devait affronter Lince Dorado dans le second match de cet épisode, mais le match ne commencera pas. Rich Swann débarque pour attaquer TJP, mais TJP s’enfuit par le public.

Brian Kendrick et Jack Gallagher sont en coulisse. Kendrick dit qu’il sait qu’il y a beaucoup de questions sur pourquoi ils sont en équipe, mais ce sera plus rapide pour eux de le montrer pour répondre, comme ils l’ont montré à Cedric Alexander ces deux dernières semaines. Gallagher dit qu’ils vont le prouver avec de la cruauté, « le cadeau que l’humanité s’est offert ». « La cruauté c’est comme une saison, ça vient pour faire tomber les feuilles les plus faibles d’un arbre. La semaine prochaine, elle viendra contre Cedric Alexander pour lui faire subir un cruel hiver à 205 Live ».

Enzo Amore prend le dessus sur Neville

Neville entre micro en main, disant qu’il a bien entendu tout ce qui se disait sur lui. Sur le fait qu’il a perdu le contrôle, qu’il est dérangé. Mais la veille lors de RAW, il savait exactement ce qu’il faisait… et il a aimé. Il sait que cela lui coute le droit de réclamer une nouvelle chance au titre — drôle de manière de nous faire comprendre que c’est terminé pour Neville — mais qu’il recommencerait encore et encore. Il prévient Enzo Amore, lui conseille de garder les yeux ouverts, car il va chercher n’importe quelle opportunité de lui infliger de la douleurs et de la souffrance. Il ne compte pas laisser « un crétin sans talent » ruiner 205 Live.

Ariya Daivari arrive pour son match face à Neville. Ce dernier va tout faire pour qu’Enzo Amore s’approche du ring, mais cela a permis à Daivari de prendre le contrôle du match. Neville reprend plus tard le contrôle et remporte finalement le match par soumission avec les Ring of Saturn.

Mais avant que Daivari ait terminé de taper pour abandonner, Enzo Amore s’incruste dans le ring et frappe Neville avec ses béquilles jusqu’à ce que les arbitres viennent l’arrêter. Neville est inanimé sur le ring, tandis qu’Enzo Amore s’adresse au public en lui demande pourquoi il ne lui dit pas qu’il le mérite cette fois ? L’épisode de cette semaine s’arrête ici, complétant ainsi le double turn de Neville et Enzo Amore.

Cliquez pour commenter
En haut