Résumé

WWE Hell In A Cell 2017 : Résumé et résultats

WWE

Ce dimanche soir c’est WWE Hell In A Cell, pay per view exclusif à SmackDown dans lequel notamment Jinder Mahal défendra son titre de champion de la WWE contre Shinsuke Nakamura et Natalya son titre de championne de SmackDown contre Charlotte Flair.

Deux match dans la grande cage auront lieu dans la soirée: Kevin Owens contre Shane McMahon et le match pour les titres de champions par équipes de SmackDown entre les détenteurs des ceintures The New Day contre The Usos.

Tye Dillinger s’incruste

Dans un petit segment en coulisse Tye Dillinger demande à Daniel Bryan d’être ajouté au match pour le titre de champion des États-Unis entre le détenteur de la ceinture AJ Styles et Baron Corbin. Daniel Bryan accepte facilement — à se demander pourquoi l’idée ne leur est pas venue avant. Le match sera donc un triple menace, on aime. Tye Dillinger doit gagner. Mais cela peut aussi vouloir dire que Baron Corbin peut gagner sans battre AJ Styles. On aime moins.

Premier match de la soirée dans le kickoff de ce pay per view, les Hype Bros, en manque de victoires, affrontaient Shelton Benjamin et Chad Gable. Victoire de Benjamin et Gables, toujours pas de victoire pour les Hype Bros qui ne devraient pas tarder à craquer.

Les Usos encore champions

Deuxième match de la soirée et premier du pay per view, et premier des deux Hell In A Cell. Les New Day défendaient leurs titres de champions par équipe de SmackDown contre les Usos. Après un excellent match qui ouvre d’une belle manière ce pay per view, les Usos gagnent et redeviennent champions par équipe. Cinquième titre de champions par équipe pour les deux frères.

Randy Orton affrontait ensuite Rusev. Terrible Rusev Day, ce dernier tente une accolade à la fin du match mais Randy Orton contre et envoie un RKO pour remporter le match. Le maire de Plovdiv est triste.

Baron Corbin remporte le titre des États-Unis

AJ Styles défendait son titre de champion de États-Unis contre Baron Corbin et Tye Dillinger qui a été ajouté au match plus tôt ce soir. Victoire de Baron Corbin qui profite d’un Phenomenal Forearm d’AJ Styles sur Tye Dillinger pour ensuite éjecter Styles du ring et faire le tombé à sa place. Baron Corbin devient donc champion des États-Unis, premier titre de sa carrière à la WWE.

Natalya affrontait Charlotte Flair pour défendre son titre de championne de SmackDown. Un match lent avec de (trop) longues séquences de soumissions. Charlotte Flair y souffrira du genou, ce qui va l’empêcher de porter quelques prises. Une fois à l’extérieur du ring, Natalya s’emparent d’une chaise et frappe Charlotte Flair à plusieurs reprises avec, même une fois que la cloche indiquant la fin du match a sonné. Natalya remporte le match par disqualification, mais pas le titre comme c’est la règle.

Nouvel épisode tant attendu des Fashion Files dans lequel The Ascension veulent devenir ami avec Breeze et Fandango et dans lequel ces derniers reçoivent une mallette… dont on ne connait pas (encore) le contenu.

Le Kallas plus fort que le Kinshasa ?

Jinder Mahal défendait son titre de champion de la WWE contre Shinsuke Nakamura. L’arbitre Charles Robinson fera sortir les Singh Brothers, permettant à Shinsuke Nakamura de profiter de la distraction et de porter un Kinshasa à Jinder Mahal… dont il se sortira en interrompant le compte de l’arbitre en tenant la corde du ring. Il ne faudra ensuite qu’un seul Kallas de Jinder Mahal pour remporter le match. Ouais, Shinsuke Nakamura a perdu clean face à Jinder Mahal. On ne se sent pas très bien, là.

Bobby Roode affrontait Dolph Ziggler qui est entré sans musique. Match totalement ignoré par le public qui a soit encore la tête dans l’opener soit déjà la tête dans le main event. Bobby Roode gagne après une série de small packages des deux adversaires qui se tiennent le slip. Dolph Ziggler a porté un Zig Zag à Roode juste après que la cloche ait sonné. On comprend rien à ce match, mais soyons honnête: nous aussi comme le public, on s’en fout.

Sami Zayn à l’aide de Kevin Owens

Dans le main event, Kevin Owens et Shane McMahon s’affrontent dans un Hell In A Cell. Incroyable match qui aura vu de nombreux spots sur le ring, à l’extérieur du ring et de la cage mais aussi sur la cage. Mais le plus impressionnant reste encore ce qui s’est passé dans le dernier quart du match, où d’abord Kevin Owens a chuté sur une des tables des commentateurs pendant que les deux adversaires se battaient accrochés à la cage. Mais aussi et surtout ce saut de Shane McMahon depuis le haut de la cage, comme à WrestleMania 32 face à l’Undertaker.

Mais le plus surprenant reste la manière dont Kevin Owens s’en est sorti. Ce n’est qu’après le saut de Shane McMahon que l’on se rend compte du retournement de situation: Sami Zayn est là, et il a aidé Kevin Owens à se relever de la table sur laquelle s’est jeté Shane McMahon.

WWE Hell In A Cell se termine avec un heelturn de Sami Zayn, avec trente minutes de retard et un Shane McMahon sans doute plus blessé que prévu. L’épisode de SmackDown de mardi risque d’être intéressant à regarder.

Cliquez pour commenter
En haut