Résumé

NJPW Power Struggle 2017 : Wrestle Kingdom 12 se précise, Chris Jericho s’invite au Tokyo Dome

NJPW

Ce dimanche au Japon avait lieu NJPW Power Struggle à l’Edion Arena d’Osaka, dernière grande étape avant Wrestle Kingdom 12. Quatre matchs de championnat au programme de la soirée et que du solo avec le titre NEVER Openweight, junior poids-lourds IWGP, poids-lourds des États-Unis IWGP et le titre intercontinental IWGP.

Tanahashi toujours champion Intercontinental, Switchblade débarque

C’est le titre de champion intercontinental IWGP qui est au centre du main event de la soirée. Le champion Hiroshi Tanahashi défendait son titre contre celui qui l’a battu cet été lors du G1 Climax 27, Kota Ibushi. Un match dans lequel Hiroshi Tanahashi va prendre l’avantage en profitant d’une blessure d’Ibushi au genou sur lequel il va s’acharner et qui l’empêchera de porter un deuxième Last Ride. Un High Fly Flows permettra à Tanahashi de remporter le match et de conserver son titre.

Mais il y a beaucoup de respect entre les deux catcheurs, Tanahashi et Ibushi se saluent après le match. Et alors que Tanahashi nous fait son air guitare habituel pour terminer le show, on découvre que Switchblade est… Jay White. Ce dernier vient faire face à Tahanashi pour le défier avant que l’échange devienne physique. Les deux devraient se retrouver à Wrestle Kingdom.

Barretta fait ses premiers pas chez les poids-lourds, Jericho s’invite à Wrestle Kingdom 12

Match presque aussi important que le main event, celui entre Kenny Omega et Trent Barretta qui faisait ses premiers pas du côté des poids-lourds. Le Canadien défendait son titre de champion poids-lourd IWGP des États-Unis. Barretta qui se plaçait ici en underdog aura quand même quelques moments à lui dans lesquels il va donner un peu de fil à retordre à Omega. Mais ce dernier va quand même dominer le match sans problème et conserver son titre après son One Winged Angel.

Et alors que le match se terminait, c’est un tout autre évènement concernant Kenny Omega auquel on a assisté. Alors que ce dernier ait laissé entendre qu’il n’y avait plus de challenger pour son titre, une vidéo est diffusée, sorte de teasing laissant apparaitre un compte à rebours dévoilant… Chris Jericho, qui tient une photo du champion poids-lourds des États-Unis IWGP. Chris Jericho, actuellement libre de tout contrat, défie Kenny Omega pour un match à Wrestle Kingdom 12. Omega acceptera plus tard le défi de Y2J. Ce sera pour ce dernier le premier match en dehors de la WWE depuis 1999 et on ne pourra rater ça pour aucune raison.

Un 4 Way pour le titre Junior Heavyweight en préparation

Lors de King of Pro Wrestling Marty Scurll est venu défier Will Ospreay pour son titre de champion junior poids-lourd IWGP qu’il venait de gagner en battant Kushida — mettant par la même occasion Hiromu Takahashi hors course. Un bon match avec une fin très surprenante, voyant Scurll remporter le match et le titre sur un simple tombé surprise. Ospreay n’était évidemment pas ravi de perdre aussi bêtement.

Mais les choses ne s’arrêtent pas là. KUSHIDA débarque pour réclamer son match de championnat, mais Ospreay lui demande de laisser tomber. Hiromu Takahashi est arrivé, mettant des gants et un casque pour se méfier de Scurll qui lui avait brisé quelques doigts la dernière fois pour l’empêcher d’être challenger. Marty Scurll annonce aux trois catcheurs qu’il les affronterait sans problème dans un 4 Way. Les quatre catcheurs devraient se retrouver à Wrestle Kingdom 12.

Les Young Bucks veulent retrouver les titres Junior poids lourds par équipe

Après leurs débuts victorieux contre l’équipe Funky Future à King of Pro Wrestling le mois dernier où ils ont remporté les titres de champions juniors poids-lourds par équipe, les Roponggi 3K Sho & Yoh restent sur leur lancée et ont affronté et battu Ryusuke Taguchi & ACH dans la finale du tournoi Super Junior Tag Team.

Les Roponggi 3K n’avaient pas encore de challenger pour Wrestle Kingdom 12 le 4 janvier prochain, jusqu’à ce soir. Les Young Bucks, qui ont battu Dragon Lee et Titan plus tôt dans la soirée, ont débarqué pendant que les vainqueurs du tournoi recevaient leurs trophées du tournoi pour défier les champions Junior poids lourds. Rocky Romero a accepté le challenge pour eux.

Okada nargue Naito avant leur grand match le 4 janvier

Les clans CHAOS (Gedo, Hirooki Goto, Kazuchika Okada, Tomorhiro Ishii et YOSHI-HASHI) et Los Ingobernables de Japan (BUSHI, EVIL, Hiromu Takahashi, SANADA, & Tetsuya Naito) s’affrontaient aussi lors de ce Power Struggle.  Un match par équipe assez basique qui a surtout servi à ajouter un peu de build up à la rivalité entre Okada et Naito qui s’affronteront à Wrestle Kingdom le 4 janvier prochain.

C’est le clan CHAOS qui remporte le match grâce à Kazuchika Okada et un enchainement de Tombstone et Rainmaker sur BUSHI tout en narguant Tetsuya Naito.

Résultats complets de NJPW Power Struggle 2017:

• David Finlay a battu Katsuya Kitamura (Pre-show)
• Young Bucks (Matt & Nick Jackson) ont battu Dragon Lee & Titan
• Hirai Kawato, Juice Robinson, Jushin Liger, KUSHIDA, & Tiger Mask IV ont battu Suzuki-gun (El Desperado, Taichi, TAKA Michinoku, Yoshinobu Kanemaru, & Zack Sabre, Jr.)
• TenCozy (Hiroyoshi Tenzan & Satoshi Kojima) & Togi Makabe ont battu Bullet Club (Chase Owens, Cody Rhodes, & Yujiro Takahashi)
•Roppongi 3K (SHO & YOH) ont battu Super 69 (ACH & Ryusuke Taguchi) (Finale du Super Jr. Tag Tournament 2017)
• Chaos (Gedo, Hirooki Goto, Kazuchika Okada, Tomohiro Ishii, & YOSHI-HASHI) ont battu Los Ingobernables de Japon (BUSHI, EVIL, Hiromu Takahashi, SANADA, & Tetsuya Naito)
• Minoru Suzuki (c) a battu Toru Yano dans un Bullrop Deathmatch pour conserver le titre NEVER Openweight
• Marty Scurll a battu Will Ospreay (c) pour remporter le titre junior poids-lourd WIGP
• Kenny Omega (c) a battu Beretta pour conserver le titre poids-lourd des États-Unis IWGP
• Hiroshi Tanahashi (c) a battu Kota Ibushi pour conserver le titre intercontinental IWGP

Cliquez pour commenter
En haut