Résumé

WWE SmackDown Live du 28 novembre : Résumé et résultats

WWE

Au programme de cet épisode, les débuts de Ruby Riott, Sarah Logan et Liv Morgan sur le ring de SmackDown et un match entre Kevin Owens et Randy Orton.

Daniel Bryan risque sa place

Shane McMahon ouvre cet épisode en rappelant aux gens que Kevin Owens et Sami Zayn sont deux vilains méchants qui n’aiment pas SmackDown, ses Superstars et le public. Il ajoute aussi qu’il n’a pas aimé le fait que Daniel Bryan ne les ait pas viré alors qu’il pensait qu’il le ferait, et demande au public d’accueillir le general manager de SmackDown.

Daniel Bryan entre sous une ovation, encore une fois, du public. Celui-ci dit qu’il ne les a pas viré parce qu’il croit aux deuxième chances. Il lui rappelle que lui aussi a fait des erreurs dans sa carrière qui aurait pu le faire virer. Shane McMahon lui rappelle qu’Owens a attaqué son père, que Zayn est intervenu dans son HIAC et que les deux ont trahi le roster de la brand bleue. Daniel Bryan explique que s’ils sont virés, ils atterriront à RAW, ce à quoi Shane répond que ce ne sera plus son problème mais celui de Stephanie McMahon.

Comme il n’a pas vraiment aimé l’idée du match entre Kevin Owens et Randy Orton annoncé la semaine dernière par Daniel Bryan, Shane McMahon décide d’y ajouter sa touche personnelle: le match est sans disqualification, et Sami Zayn est banni des abords du rings. Mais s’il intervient quand même, que risquent Owen et Zayn puisque c’est sans disqualification ?

Au retour de la pub, on retrouve Owens et Zayn tentant de convaincre Daniel Bryan de faire changer d’avis Shane McMahon sur le match de ce soir. Mais Bryan refuse de faire quoi que ce soit, expliquant qu’ils ne sont pas les seuls à tenter de conserver leur travail ici.

Le premier match de cet épisode voit Chad Gable et Shelton Benjamin affronter les New Day (Xavier Woods & Kofi Kingston). Big E lui est arrivé avec des pancakes. Victoire clean des New Day.

Naomi, Charlotte Flair et Natalya parlent du match qui les attend ce soir contre Ruby Riott (qui a pris un T en plus comme par magie), Sarah Logan et Liv Morgan. Les dialogues féminins sont toujours aussi mal écrits, c’est gênant.

Les Hype Bros affrontent les Bludgeon Brothers. Victoire rapide d’Harper et Rowan, of course. Mais c’en est visiblement trop pour Mojo Rawley qui décide de s’en prendre à Zack Ryder pendant l’interview post-match avant de quitter le ring. Le public chante « This is awesome » pendant ce temps. Si le public se met à apprécier Mojo Rawley on n’est pas sorti de l’auberge.

Bobby Roode veut le titre des États-Unis

En interview, Bobby Roode dit penser que l’attaque de Baron Corbin la semaine dernière pendant le lumberjack match n’était pas un accident. Corbin débarque dans l’interview et lui fait comprendre qu’il n’a pas peur de lui. Roode a une simple proposition dans ce cas: qu’il mette en jeu son titre des Etats-Unis ce soir, mais Corbin refuse.

AJ Styles affronte les Singh Brothers dans un match handicap. Jinder Mahal attaque AJ Styles avant le match pour les aider. Samir et Sunil Singh vont avoir le dessus sur AJ Styles pendant une bonne durée du match mais va réussir à reprendre le dessus sur la fin et porter un Styles Clash du haut de la deuxième corde en envoyant un de ses adversaires sur l’autre au sol. AJ Styles remporte ainsi le match.

Jinder Mahal est furieux de la défaite des deux frères et les attaque, leur portant son Kallas (il en rate d’ailleurs un, un des deux Singh va sans doute mourrir avant la fin de l’année).

Riott Squad, version bleue de l’Absolution

En interview, Ruby Riott, Sarah Logan et Liv Morgan annoncent que leur groupe se fait appeler le « Riott Squad ». Elles disent être là pour retourner la division féminine. Elle dit que Liv Morgan était un « petit pétard » et celle-ci continue en disant qu’elle allait « exploser comme si c’était le 4 juillet ». Étrange choix de qualificatifs tout de même. Sarah Logan de son côté dit venir d’une familles de chasseurs et que ce soir elles allaient revenir avec trois trophées après leur match.

Le match commence quelques minutes plus tard, Natalya n’y reste même pas une minute et préfère quitter le ring. Le match continue malgré le fait que Naomi se fasse maltraiter à l’extérieur du ring avec l’escalier en métal par Liv Morgan et Sarah Logan tandis que Charlotte Flair subit les attaques de Ruby Riott sur le ring.

Le Riott Squad remporte le match avec un Riott Kick de Ruby Riott sur Charlotte Flair.

Breezango sont dans une parodie de SAW cette semaine, où ils sont enfermés avec The Ascension dans un pièce. Ils doivent pour sortir récupérer la clé dans leur cheval en bois, ce que font The Ascension. Breezango se délivrent et laissent les Ascension attachés. RIP The Ascension.

Kevin Owens s’en sort face à Randy Orton

C’est l’heure du main event entre Kevin Owens et Randy Orton dans un match sans disqualification. Pour rappel, Sami Zayn est bannis des abords du ring. Kevin Owens se fait totalement dominer dans la première partie du match. Projeté dans les marches du ring, contre la table des commentateurs, sur les barrière du public, roué de coups de kendo sticks…

Mais Kevin Owens va reprendre le dessus en sortant lui aussi un kendo sticks. Le match reprend sur le ring et l’action est un peu plus égales entre les deux catcheurs.

Randy Orton est sur le point de porter son RKO, mais Kevin Owens s’enfuit à travers le public. Randy Orton le rattrape et l’attaque sur la rampe, quand Sami Zayn apparait avec une chaise avec laquelle il attaque Orton. Kevin Owens le ramène sur le ring mais Orton lui porte un DDT avant de teaser un nouveau RKO… contré par Owens. Kevin Owens finit par remporter le match avec un Frog Splash.

Cliquez pour commenter
En haut