NJPW

NJPW Wrestle Kingdom 12 : Les résultats

NJPW

C’est le jour J. Nous sommes le 4 janvier et comme tous les ans, Wrestle Kingdom lance l’année des fans de catch. Pour cette douzième édition le champion poids lourd IWGP Kazuchika Okada affronte le gagnant du G1 2017 Tetsuya Naito. On retrouvera aussi Chris Jericho qui a décidé de faire une petite infidélité à la WWE pour venir affronter Kenny Omega au Tokyo Dome, et Cody Rhodes face à Kota Ibushi.

Jay White affrontera aussi Hiroshi Tanahashi pour son titre de champion Intercontinental IWGP, Marty Scurll défendra le titre IWGP Junior poids lourd contre Will Ospreay, Hiromu Takahashi et KUSHIDA, tandis qu’Hirooki Goto affrontera Minoru Suzuki pour le titre NEVER Openweight. Les titres par équipe seront défendus par Killer Elite Squad face à EVIL & SANADA et les titres par équipe Junior Heavyweight seront défendu par Roppongi 3K face aux Young Bucks.

Mais c’est la bataille royale qui ouvre ce grand show dans le kickoff de Wrestle Kingdom 12, remportée par Masahito Kakihara en éliminant Cheesburger avec un STO.

Ont participé à la bataille royale: BUSHI, Chase Owens, Cheeseburger, David Finlay, Delirious, El Desperado, Gino Gambino, Henare, Hiroyoshi Tenzan, Jushin Liger, Katsuya Kitamura, Leo Tonga, Manabu Nakanishi, Masahito Kakihara, Satoshi Kojima, TAKA Michinoku, Tiger Mask IV, YOSHI-HASHI, Yoshinobu Kanemaru, Yuji Nagata, et Yujiro Takahashi.

Les Young Bucks reprennent les titres junior poids lourds par équipe

Le premier match du pay per view voit les Roppongi 3K affronter les Young Bucks pour défendre les titre IWGP Junior Heavyweight Tag Team. Victoire des Young Bucks par soumission avec un Sharpshooter.

Les titres NEVER Openweight 6-Man Tag Team sont disputés dans un Gauntlet Match, remporté par Beretta, Tomohiro Ishii (Chaos), et Toru Yano qui ont battu Suzuki-Gun, Bullet Club et Elgin & War Machine.

Cody Rhodes affrontent ensuite Kota Ibushi. Victoire de Kota Ibushi sur un Kamigoye et un Phoenix Splash.

EVIL et SANADA s’emparent des titres par équipe

Davey Boy Smith, Jr. et Lance Archer (Killer Elite Squad) affrontent EVIL et SANADA (Los Ingobernables de Japan) pour défendre leurs titres par équipe IWGP. Victoire d’EVIL et SANADA qui deviennent ainsi champions par équipe grâce à un Moonsault de ce dernier.

Hirooki Goto affronte Minoru Suzuki pour son titre de champion NEVER Openweight. Le titre n’est pas le seul enjeu du match puisque c’est un Hair vs Hair match Hirooki Goto remporte le match et devient ainsi champion NEVER Openweight. Minoru Suzuki s’en va d’abord mais fait demi-tour et s’installe sur le ring pour se faire couper les cheveux… ou pour se couper les cheveux lui-même, empoignant la tondeuse avant de se raser la tête sans hésiter.

Will Ospreay redevient champion poids lourds Junior

Marty Scurll défend son titre de champion poids lourds IWGP Junior contre Hiromu Takahashi, KUSHIDA et Will Ospreay. Victoire de Will Ospreay qui devient champion grâce à son Oscutter.

Hiroshi Tanahashi défend son titre de champion IWGP Intercontinental contre “Switchblade” Jay White. Un match un peu moins à la hauteur des autres qui a vu Tanahashi battre White avec le High Fly Flow pour conserver sa ceinture.

Omega fait tomber Jericho, Okada fait pleuvoir sur Naito

C’est l’heure de l’Alpha contre l’Omega. Avant dernier match du show et sans doute l’un des plus attendus entre Kenny Omega et Chris Jericho. Un match de plus d’une demi heure qui a vu tout ce qu’un match sans disqualification pouvait offrir et à la hauteur des attentes. Kenny Omega remporte le match avec un second One Winged Angel sur une chaise.

Dernier match du show, Kazuchika Okada défend son titre de champion IWGP Poids Lourds contre Tetsuya Naito. Victoire de Kazuchika Okada après un Rainmaker. Okada démarrera 2018 comme il a passé 2017, en tant que champion IWGP Poids Lourds.

Cliquez pour commenter
En haut