SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 24 avril

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 24 avril.

WWE

Au programme de cet épisode de SmackDown Live, les retombées du Superstar Shake up, le build-up du Greatest Royal Rumble et surtout, le retour du Miz dans la brand bleue qui va pouvoir retrouver Daniel Bryan.

Tout le monde se fout de Big Cass

Et c’est évidemment The Miz qui ouvre cet épisode avec un Miz TV et la première chose dont il se dit en manque, c’est le titre et même SON titre de champion Intercontinental. Ce titre et le Miz, c’est une histoire d’amour formidable. Il espère le retrouver vendredi à Jeddah en battant Seth Rollins, Finn Balor et Samoa Joe.

Mais son invité de la soirée c’est Daniel Bryan qui lors du Superstar Shake up l’a menacé de le frapper au visage. Après quelques allusions à la paternité qu’ils ont tous les deux expérimenté, insinuant que lui-même est sans doute un meilleur père, il lui demande de venir sur le ring. Mais personne ne répond.

Après une longue attente, c’est finalement Big Cass qui débarque sur le ring, demandant au Miz de l’interviewer parce qu’il n’a pas d’autre invités. The Miz l’envoie ballader, il s’en fout de Big Cass mais Cass s’énerve.

Big Cass est furieux après Daniel Bryan, il l’accuse de lui avoir volé la vedette le jour où il a été de nouveau autorisé à remonter sur le ring parce ce que ce jour-là tout le monde parlait de Daniel Bryan et pas de lui. La promo n’a pas vraiment de sans, dans celle-ci il raconte son histoire en disant notamment qu’il est devenu grand parce qu’il en avait marre d’être brutalisé quand il était petit, ce qui est assez logique quand on réfléchit, non ? Vous noterez surtout le public totalement amorphe devant cette promo, pas une seule réaction. C’était un malaise sans nom.

Juste avant la publicité, on voit Daniel Bryan souffrant, allongé sur le sol dans les coulisses afin de nous faire comprendre qu’il a été attaqué par Big Cass. C’est déjà la deuxième fois que Daniel Bryan se fait blesser (kayfabe) depuis qu’il a retrouvé la possibilité de catcher.

IIconic roll up

• Billie Kay et Peyton Royce affrontent et battent Becky Lynch et Asuka sur un roll up de Peyton Royce (qui avait les pieds dans les cordes) sur Becky Lynch. La streak d’Asuka est bien oubliée, sinon.

AJ Styles est interviewé à la sortie du bureau de Shane McMahon est il est content : il a obtenu un match à trois contre trois face à Rusev, Aiden English et Shinsuke Nakamura. Et ses deux partenaire sont « too sweet », nous dit-il.

En coulisse, Naomi est inquiète pour Jimmy Uso qui affronte juste après Erick Rowan. Jimmy lui dit de ne pas s’inquiéter et qu’il a la situation en main.

• Jimmy Uso affronte et bat Erick Rowan sur un roll up, profitant d’une distraction par Naomi qui a fait son entrée pendant le match.

« Wooo », juste « Wooo »

Renee Young accueille Carmella pour la signature du match dans lequel elle affrontera Charlotte Flair à Backlash pour la revanche. Carmella n’aime pas le fait d’avoir été présentée en première, la championne devrait toujours arriver après la challengeuse selon elle. Elle ajoute que ce n’est plus le royaume de Charlotte Flair, c’est le sien maintenant. Elle demande à ce que soit rediffusé la vidéo de ses plus grand moment à SmackDown, parce que la dernière fois le public ne l’a pas assez applaudit.

A nouveau, elle demande à ce que la vidéo soit de nouveau diffusée, et la régie s’exécute. Elle le demande une troisième fois, la vidéo est diffusée mais interrompue par l’entrée de Charlotte Flair. Carmella hurle des « Wooo » en lui tendant la ceinture pour la narguer.

Charlotte Flair signe le contrat, hurle un « Wooo » à Carmella qui lui montre à nouveau la ceinture pour la narguer. Mais Flair s’énerve et retourne la table sur la championne avant de quitter le ring.

• Shelton Benjamin affronte et bat Randy Orton. Pendant le match, un homme masqué est apparu, a attaqué Jeff Hardy qui était aux commentaires du match puis monte sur le ring pour distraire Randy Orton qui le démasque pour dévoiler qu’il s’agit de Sunil Singh. Orton lui porte un RKO. Benjamin profite alors de la distraction pour lui porter un Paydirt pour la victoire.

En interview, Bryan annonce qu’il va bien malgré l’attaqué et l’épaule toute bandée avec de la glace. Il annonce aussi qu’il affrontera Big Cass le 6 mai à Backlash.

Samoa Joe nous ressort une promo filmée au téléphone, ou il répète qu’il va battre tout le monde lors de ses prochains affrontement et peut-être devenir champion après tout ça. Classique.

Nutcracker Nakamura strikes again

• Shinsuke Nakamura, Aiden English et Rusev battent AJ Styles, Luke Gallows et Karl Anderson. 

Nakamura est entrée avec un theme song remixé, avec des paroles. La raison ? Il en avait marre d’entendre les gens chanter son theme song selon Corey Graves. La raison est valable vu qu’il est heel, mais le theme song est tout de même très moche, maintenant.

Nakamura offre la victoire à son équipe après un blind tag et porte un Kinshasa à Luke Gallows pour le compte de trois.

AJ Styles attaque Nakamura après le match, mais se prend à nouveau un coup dans les parties intimes. Nutcraker Nakamura strikes again.

Nakamura tente de porter un Kinshasa à AJ Styles mais Karl Anderson se met entre les deux et prend le coup de genou à la place du champion. Pour le punir, il lui porte un second Kinshasa tandis qu’AJ Styles est incapable de bouger sur le ring.

Cliquez pour commenter
En haut