Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 7 mai

Finn Bálor, Braun Strowman et Ember Moon se sont qualifié.e.s pour leur MITB ladder match respectif lors de cet épisode.

©WWE

Après Backlash et un show plus que moyen (pour pas dire mauvais), on se met en route pour Money in the Bank dans six semaines avec ce Monday Night RAW. Deux triple threat match qualificatifs déjà pour le match de l’échelle éponyme de MITB.

Le premier concernera le match masculin où Roman Reigns, Sami Zayn et Finn Bálor tenteront de se qualifier et le second pour le match à l’échelle féminin qui verra Ruby Riott, Sasha Banks et Ember Moon s’affronter.

On verra aussi potentiellement les retombées de Backlash pour Kevin Owens et Sami Zayn qui se sont brouiller lors de leur tag team match et l’on saura si Roman Reigns va se réorienter encore vers le titre Universal de Brock Lesnar.

Kevin Owens se fait avoir comme un bleu

Kurt Angle démarre le show sous une mallette dégueulasse. Il confirme qu’il y aura deux match Money in the Bank, un féminin et l’autre masculin et que les deux matchs qualificatifs annoncés auront bien lieu.

Braun Strowman débarque et explique qu’il a défoncé un arbre sans trop de soucis ou d’échelle. Kurt Angle confirme que vu sa forme du moment il mérite largement un shot à Money in the Bank. Kevin Owens interrompt pour dire qu’il mériterait surtout d’y être et tente le fameux « Mais non on a pas perdu on a gagné » et dit que Braun a été « un vilain vilain monstre ».

Kevin tend tellement la perche à dire qu’il mérite d’être dans le match pour que Kurt Angle fasse un match qualificatif entre lui et Braun Strowman qu’il le fait. Évidemment le match commence juste après.

Braun Strowman bat Kevin Owens et se qualifie pour le match MITB masculin.

Petite série de promos / interviews de Breezango, Roman Reigns et Jinder Mahal qui veulent tous une place dans le MITB masculin.

Ember Moon se qualifie pour le Money in the Bank ladder match

Baron Corbin et The Revival battent No Way Jose, Titus O’Neill et Apollo Crews grâce au End of Days. Baron Corbin a réussi à faire un tag discret pour surprendre No Way Jose.

Devant un public tout mort, le triple threat commence et la Riott Squad est fair-play laissant le match se dérouler normalement jusqu’au moment où elles interrompent un tombé sur Ruby Riott. Bayley tente d’intervenir pour empêcher le beatdown sur Sasha Banks.

Ember Moon bat Ruby Riott et Sasha Banks grâce à l’Eclipse. Elle se qualifie pour le MITB féminin après un match vraiment cool.

Bobby Lashley a le droit à une vidéo package avant une interview avec Renee Young. Il explique un peu l’histoire de sa famille et des manies de chacun et comment il se faisait des blagues et se défendait, mais aussi qu’il a pris pas mal de coups par ses frangines. Un petit moment Bobby tout mignon et puis bah euh pourquoi pas hein.

Kevin Owens se plaint auprès de Sami Zayn et ce dernier lui demande s’il le soutiendra lors du triple threat. Il y a de l’eau dans le gaz entre les deux malgré que Kevin affirme qu’il le soutiendra lors du match.

Une heure bien creuse en midcard

Jinder Mahal bat Chad Gable et ce dernier a même le droit à un beatdown derrière. Jinder Mahal devrait avoir une opportunité pour se qualifier à MITB. Joie.

Alexa Bliss et The Ascension ont des petites vidéos faite au téléphone pour dire qu’ils méritent une place dans les matchs MITB.

Zack Ryder veut un match qualificatif et Jinder Mahal réclame d’avoir une place dans le triple threat. Kurt Angle lui dit non mais ne dit pas oui également pour Zack Ryder qui rigole quand même. Positif le gars.

Drew McIntyre & Dolph Ziggler battent Heath Slater & Rhyno. Drew McIntyre n’a pas voulu faire un rappel avec son ancien partenaire de 3MB. Reste que le duo semble plutôt bien marcher et pourrait se frotter rapidement à Matt Hardy & Bray Wyatt. Drew McIntyre transpire le charisme.

Elias cherche une revanche après le segment de Backlash où il s’est fait interrompre par à peu près tout le vestiaire et en particulier Bobby Roode. Le public est à fond derrière Elias qui comme d’habitude veut retourner la foule avec de la cheap heat.

Il dit qu’il veut gagner le MITB masculin ce à quoi le public répond par un chant Rusev Day. Il chante enfin et finit évidemment par se faire couper par l’entrée de Bobby Roode.

Bobby Roode bat Elias et veut évidemment lui aussi une chance pour intégrer le match MITB.

Finn Bálor rejoint Braun Strowman

Seth Rollins débarque et salue la performance du Miz mais dit que malgré tout il est toujours champion intercontinental. Seth Rollins dit cependant qu’il veut être, à l’inverse du Miz, un champion combatif.

Il relance du coup une mode perdue depuis John Cena et son titre U.S avec un petit open challenge. Mojo Rawley débarque et on est déjà déçu du segment. Mojo se paye même un petit discours « je vais tout gagner » du titre intercontinental au titre Universal et on rit fort.

Seth Rollins bat Mojo Rawley et conserve son titre intercontinental. Un match de weekly vraiment regardable et Mojo a eu ses moments sans que le match en pâtisse. Un match sympatoche.

Bo Dallas et Curtis Axel s’appellent apparemment Stay Tuned prétendant être désormais des « acteurs principaux ».

The Deleters of Worlds bat Stay Tuned. On est sérieux du coup on utilise les noms d’équipe vous avez vu.

Allez, l’heure est au main-event. Roman Reigns concentre évidemment l’attention. Gérant d’abord ses deux adversaires avant que Zayn et Bálor ne s’allient pour essayer d’éliminer Reigns. Zayn arrive à mettre un Helluvah Kick suivi d’un Coup de Grâce de Finn Bálor dans le public.

Finn Bálor et Sami Zayn se la donnent du coup en un contre un jusqu’au retour de Roman Reigns. Bálor est souvent à deux doigts d’y arriver et finit par prendre la victoire sur Sami Zayn après que Jinder Mahal ait distrait Roman Reigns.

Finn Bálor bat Sami Zayn et Roman Reigns avec son Coup de Grâce sur Sami Zayn et rejoint donc Braun Strowman dans le MITB masculin.

Un épisode très basique de RAW qui lance quelques semaines de construction autour de ces matchs qualificatifs mais qui du coup souffre pas mal d’un manque de diversité. Heureusement le match féminin est vraiment cool.

Cliquez pour commenter
En haut