NXT

Résultats de WWE NXT du 24 octobre

Résumé et résultats de l’épisode de WWE NXT du 24 octobre.

WWE

Nouvel épisode de WWE NXT dans lequel la suite de l’histoire de l’agression d’Aleister Black se dévoile, tandis que William Regal doit prendre une décision quant au challenger de Tommaso Ciampa.

Bobby Fish est bel et bien de retour

William Regal a fait savoir avant le générique à ses agents de sécurité qu’il voulait voir Aleister Black avant qu’il n’entre dans la Full Sail University parce qu’il a peur des conséquence de son retour, surtout qu’il sait maintenant qui est son agresseur, Nikki Cross lui ayant tout dit la semaine dernière.

Mais c’est l’Undisputed Era qui fait son entrée pour ouvrir le show. Après avoir mentionné le retour de Bobby Fish, il rappelle que le but de l’Undisputed Era c’est d’installer la peur, que les gens aient peur de NXT, disant au public que NXT n’est pas à eux. Il parle de Pete Dunne et de Ricochet et commence mentionner un match revanche contre le champion d’Amérique du Nord quand EC3 fait son entrée.

EC3 lui dit qu’il ne mérite pas de nouveau match pour le titre d’Amérique du Nord. La tension monte entre les deux catcheurs, Adam Cole en a marre et lui propose un match en appelant un arbitre qui vient en courant. Le match est visiblement officiel, William Regal a fait savoir aux commentateurs que c’était le cas, rapide.

Un match pas très long mais qui chauffé le public et remporté par EC3 par surprise sur un Schoolboy. Sans surprise EC3 se fait passer à tabac par tout le groupe d’Adam Cole qui le traine tout le long de la rampe en hurlant que NXT et est à eux. Bobby Fish par chercher une chaise pour attaquer EC3.

EC3 semble souffrir du genou suite à ce coup de chaise, les arbitres lui viennent en aide pour faire partir ses agresseurs tandis qu’il retire sa genouillère en hurlant de douleurs.

Pour le deuxième match de cet épisode, c’est Aliyah qui fait son entrée pour affronter Mia Yim, qui catch pour la première fois à NXT depuis la signature de son contrat avec la WWE et l’annonce de son entrée au Performance Center. Mia Yim remporte le match avec son Seoul Fool.

Bianca Belair est en coulisses avec William Regal et lui dit qu’étant invaincue, elle mérite sa chance au titre de championne de NXT. Cathy Kelley vient pour l’interviewer mais l’Undisputed Era vient lui demander de prendre des mesures contre EC3, mais ayant vu ce qu’ils lui ont fait — notamment Bobby Fish — le general manager annonce que Bobby Fish et Adam Cole affronteront la semaine prochaine les War Raiders.

Kassius Ohno en voulait plus

Kassius Ohno a affronté et battu le jeune talents du Performance Center Justin Xavier, sans doute pour le punir de son horrible theme song. On ne voit pas d’autres explications.

Justin Xavier a tenté avec un petit peu de succès de se battre dans le début du match, mais une Big Boot l’a vite calmé. Pendant qu’Ohno s’en prend à son adversaire, il crie « ce n’est pas ce que j’avais demandé », s’adressant indirectement à William Regal pour indiquer qu’il veut des matchs plus intéressant.

Nikki Cross entre après le match en riant, disant qu’il arrive. IL ARRIVE.

Elle ne parlait pas de Matt Riddle, mais il sera quand même la la semaine prochaine pour ses débuts sur le ring de NXT. « Brooooooo ».

IL ARRIVE!

Wiliam Regal est sur le ring pour annoncer le challenger de Tommaso Ciampa à NXT TakeOver : WarGames pour le titre de champion de NXT. L’intéressé veut visiblement qu’on lui annonce face à face et décide de venir sur le ring. Il a hâte d’entendre l’annonce de Regal, mais il n’est visiblement pas le seul puisque Velveteen Dream est là lui aussi, et il voudrait bien que Regal dise son nom pour la place de challenger.

On est visiblement parti pour voir un défilé de catcheurs, puisque Lars Sullivan débarque lui aussi et on vous laisse deviner ce qu’il veut. Le Dream le provoque et lui dit que quand il vient lui parler, il ferait mieux de porter un pantalon. Le public a bien aimé la phrase.

Mais alors que les deux catcheurs commencent à se battre, Nikki Cross surgit du public et répète à nouveau « Il arrive », avant que des images nous montre Aleister Black attaquant les agents de sécurités de Regal, un par un. Alors qu’il entre dans la salle, un caméraman qui se trouvait sur son chemin en prend même pour son grade — on notera le détail poussé jusqu’à la caméra qui se coupe.

Black monte sur le ring, attrape William Regal par le col et lui demande « Où est-il ? Où est-il? », quand soudain un superkick le met KO. C’était Johnny Gargano qui ensuite prend un micro pour lui dire « Je suis là ». Le show se termine sur ces images.

Cliquez pour commenter
En haut