Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 26 novembre

Résumé et résultats de l’épisode de WWE Monday Night RAW du 26 novembre.

WWE

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW, Seth Rollins lance un open challenge au roster de la brand rouge pour le titre Intercontinental en attendant le match contre Dean Ambrose, Ronda Rousey se prépare face à Nia Jax, tandis que Chad Gable et Bobby Roode affronteront les AOP pour les titres de champions par équipe. Finn Balor affrontera de son côté le general manager Baron Corbin.

Marchez avec Elias, il a besoin d’amis

Baron Corbin est sur le ring entouré de Bobby Lashley, Lio Rush et Drew McIntyre. Thanksgiving est passé mais ils ont encore des remerciement à nous faire part. Corbin se moque des spectateurs qui se sont tous goinfré pendant le repas de famille de Thanksgiving contrairement à eux qui prennent soin de leurs corps. Il est aussi question de « beta males » à un moment, sans doute un brouillon de la prochaine promo de Ronda Rousey qui s’est perdu.

L’attaque sur Braun Strowman est rediffusée, puis un message de ce dernier est diffusé ensuite dans lequel il explique que ce qui lui est arrivé est assez léger par rapport à ce qui les attend quand il sera de nouveau sur pied.

Corbin explique alors qu’il est hors de question après avoir vu ces images que Braun Strowman soit en mesure de catcher à WWE TLC, qu’il sera le general manager permanant de RAW sans problème et sa cérémonie d’investiture aura lieu le lendemain. Mais alors qu’il entre en pleine diatribe pour se vanter de sa future promotion, la lumière s’éteint. Quelques secondes plus tard, on comprend que c’est Elias qui est à l’origine de cette ambiance très sombre.

Elias se met alors à chanter qu’il en a marre d’entendre la voix de Corbin et que n’importe qui ferait un meilleur GM que lui, même Lio Rush bien que ce serait enfreindre les lois contre le travail des enfants ou Drake Maverick bien qu’il se soit uriné dessus. Il est sans doute ravis qu’on le rappelle.

Elias affronte ensuite Bobby Lashley.

Elias a battu Bobby Lashley par disqualification après une intervention de Lio Rush.

Mais Baron Corbin n’est pas d’accord et demande à ce que le match soit relancé sans disqualification possible. Pas besoin de vous faire un dessin quant à la suite: c’est plusieurs minutes de passage à tabac des heels sur Elias qui n’a apparemment aucun ami face en coulisse pour lui venir en aide. C’est triste.

Au retour de la pub Baron Corbin croise Alexa Bliss à qui il propose de diriger la division féminine de RAW, parce qu’il a pas le temps sans doute. Elle accepte, parce qu’elle sait qu’elle lui prendra son job tôt ou tard.

Lunatique mais vacciné

Pendant ce temps Dean Ambrose est chez son médecin. Il dit qu’il n’est pas là ce soir parce qu’il a pas envie d’aller dans « cette poubelle de Milwaukee », surtout en pleine saison de la grippe. Dans le même temps, il est en train de se faire injecter des vaccins parce que lunatique ou pas, ses vaccins sont à jours. Il termine avec une grosse seringue dans les fesses. Doit y avoir une fan fiction qui commence comme ça aussi.

On demande encore à Renee Young des infos sur le comportement de Dean Ambrose, et comme les semaines précédentes elle n’a rien à dire. Il serait sans doute temps de lui demander à chaque fois dans ce cas.

Lucha House Party ont battu les Revival dans un 3 conte 2 par tombé avec un Shooting Star Press de Lince Dorado sur Scott Dawson.

Nia Jax installe le malaise

Nia Jax et Tamina arrivent sur le ring. Elle dit que le roster féminin de RAW lui doit tout pour l’avoir mené à la victoire lors des Survivor Series. Toujours dans le thème de Thanksgiving, elle remercie aussi le visage de Becky Lynch et se vante de lui avoir fait une commotion cérébrale. Evidemment le public lui balance un bon gros « You can’t wrestle ».

Elle en vient à Ronda Rousey dont elle dit que la carrière a est en chute libre depuis qu’elle l’a affronté à Money In The Bank. Des images de leur match sont diffusés, ainsi que de l’attaque de Charlotte Flair sur la championne de RAW, Nia Jax poursuit en disant que malgré tout ça, Ronda Rousey n’a pas encore eu ses pires jours. De son côté Nia Jax se dit sur la bonne voix, elle a gagné la bataille royale de WWE Evolution, a mené RAW à la victoire au Survivor Series et a brisé la face de Becky Lynch. Le haut de la montagne devrait lui revenir dit-elle.

Ronda Rousey interrompt enfin cette gênante promo. Elle allait parler mais le public chante pour elle. C’est devenu rare alors elle en profite. La championne de RAW poursuit en disant à Nia Jax que ce n’est pas une chance d’avoir un title-shot, mais c’est une chance que son poing a frappé la bonne personne. Elle promet de lui arracher le bras et d’aller frapper Charlotte Flair avec, et qu’elle est déjà prête à se battre et que le match peut même avoir lieu maintenant.

Ronda Rousey est prête à en découdre, mais Nia Jax l’arrête et lui dit qu’elle a pas encore fini de nettoyer le sang de Becky Lynch de sa main. Elle ne dit pas avoir d’excuse, elle essaye juste de gagner du temps. Tamina qui était toujours là pendant tout ce temps a failli servir à quelque chose en tentant d’attaquer Ronda Rousey mais Natalya a fait son entrée… vite stoppée par la Riott Squad. Ronda Rousey vient l’aider et les renvoie en coulisse pour terminer un assez mauvais segment.

Du pipi, lol !

En coulisse, Drake Maverick répond aux fans qui se moque du fait qu’il se soit uriné dessus  — parce qu’on est encore là dessus, oui — en disant que ceux-ci n’ont jamais connu la vraie peur comme lui l’a connu face au géant qu’est le Big Show. Il dit que la peur fait fuir les lâche et veut que Chad Gable et Bobby Roode vivent la même chose. « Riez maintenant, pleurez ensuite » terminent les AOP.

Les AOP ont battu Bobby Roode et Chad Gable par tombé avec le combo habituel powerbomb/neckbreaker.

Horrible match dans lequel Drake Maverick a surtout joué la distraction en lui faisant prendre la robe de Bobby Roode jusqu’en coulisse et en allant jusqu’à la jeter aux toilettes et uriner dessus. Parce que le pipi c’est toujours rigolo.

En coulisse, Alexa Bliss essaye de bien s’entendre avec Sasha Banks et Bayley, mais ces dernières l’envoient balader. Alexa Bliss poursuit quand même en disant qu’elle voudrait faire un « forum participatif » avec elles où les fans leurs poseraient des questions. Bayley dit ne pas vouloir avoir à faire à un nouveau truc à la « This is your life ». Alexa Bliss la rassure, ce n’est rien de tout ça, juste pour que les fans les connaissent mieux.

En coulisse, Finn Balor explique qu’il savait qu’il y aurair des conséquences s’il ne s’alignaient pas avec Baron Corbin, mais il promet de se battre pour ce qui est bien, et qu’il restera du bon côté de l’histoire.

Ember Moon a battu Alicia Fox par tombé avec l’Eclipse.

Curt Hawkins et Jinder Mahal étaient là aux abords du ring. Curt Hawkins est le nouveau partenaire d’Ember Moon dans le Mixed Match Challenge, remplaçant Braun Strowman. C’est marrant ce tournoi où tout le monde a l’air d’avoir été remplacé.

Jinder Mahal a battu No Way Jose par tombé avec le Khallas. Content d’avoir eu des nouvelles de No Way Jose.

Seth Rollins et Dolph Ziggler sauvent (un peu) la soirée

Seth Rollins arrive sur le ring pour son open challenge. Il dit qu’il n’a pas été vraiment lui ces derniers temps mais qu’il était justement temps de se recentrer sur lui-même et de redevenir un champion combattif. Il en a assez de partir à la recherche de Dean Ambrose, et qu’aucun vaccins ne le rendra immune contre lui. Il dit par ailleurs qu’il sait qu’il est là quelque part ce soir mais qu’il s’en fout et a lancé un open challenge.

C’est Dolph Ziggler qui semble vouloir répondre au challenge. Il dit à Seth Rollins qu’il ferait mieux de recommencer à faire ce qu’il faisait de mieux: perdre contre lui. Il termine en disant qu’il est le meilleur au monde et qu’il va redevenir champion Intercontinental.

Seth Rollins a battu Dolph Ziggler par tombé avec une superplex et une falcon arrow. Pas un mauvais match, pas non plus un match de folie. Un peu long dans le début mais le final était bon.

Un « forum participatif » pour Sasha Banks et Bayley

Alexa Bliss arrive et fait entrer Sasha Banks et Bayley pour le forum participatif. Elle cherche une question dans le public, se moque de quelques fans avant de désigner une personne pour poser la question. « Que changeriez-vous à la division féminine ? » demande une jeune femme. Bayley explique qu’elle ne sait pas si elle changerait quoi que ce soit, elle veut juste que tout le monde ait sa chance. 20/20 en cours de communication et corporatisme.

Sasha Banks poursuit en disant qu’elle changerait une chose, « Je renverrais ton petit cul à SmackDown » dit-elle directement à Alexa Bliss. Cette dernière lui demande si elle préferait pas envoyer Bayley à SmackDown, étant donné qu’elle la tire vers le bas. Sasha Banks n’est pas d’accord, tandis que Bayley dit à Bliss qu’elle préférerait l’envoyer en enfer, là d’où elle vient, tout en riant de sa blague. Malaise.

Le malaise tourne court, puisque Mickie James, Alicia Fox et Dana Brooke (qui a finit d’être face apparemment) attaque Sasha Banks et Bayley qui tentent de se défendre tandis qu’Alexa Bliss s’en va.

On cherche encore l’utilité de ce mauvais segment dans cet épisode, ou dans l’histoire en général. On ne trouvera peut-être jamais. C’est pas grave, on n’est plus à ça prêt dans cet épisode.

Un épisode qui se termine comme il a commencé

Le main-event de cet épisode est censé être le match entre Baron Corbin et Finn Balor. Mais le match ne tourne pas vraiment à l’avantage de Corbin alors celui-ci décide d’en faire un match handicap à 2 contre 1 en y ajoutant Drew McIntyre à ses côté.

Inutile à nouveau de vous dire que cet épisode se termine comme il a commencé avec à la place d’Elias Finn Balor qui se fait passer à tabac par tout le clan.

Drew McIntyre et Baron Corbin ont battu Finn Balor par tombé avec le Claymore de McIntyre.

Après le match Lashley vient se joindre à eux pour attaquer Finn Balor. Ici non plus personne ne vient à l’aide de Finn Balor. C’est triste, c’est ennuyeux. Ça n’a servit à rien si ce n’est à faire durer la frustration de l’absence de Braun Strowman et perdurer la puissance du clan Corbin. Mais c’est d’un ennui terrible.

Un bel épisode de Monday Night RAW pour rien.

Cliquez pour commenter
En haut