Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 7 janvier

Résumé et résultats de l’épisode de Monday Night RAW du 7 janvier.

WWE

Au programme du tout premier épisode de Monday Night RAW de l’année en direct les retours de John Cena, Brock Lesnar et… Hulk Hogan. Ouais on sait, relou.

John Cena au Rumble

On commence direct avec une bagarre qui éclate en coulisse entre Bobby Lashley et Seth Rollins. Plusieurs catcheurs tentent de les séparer avant de tous retourner en coulisse, et de laisser John Cena entrer. C’était bref et spécial.

John Cena est là pour une annonce, et pas n’importe laquelle. Il annonce qu’il entrera dans le Royal Rumble match de cette année.

Drew McIntyre entre pour sortir à peu près tout ce que ceux qui en veulent à John Cena sortent à ceci près qu’il s’en fout d’avec qui il couche et de sa coupe de cheveux. En voilà un rebelle. Drew McIntyre est d’accord sur le fait que John Cena est le meilleur de tous, mais il a envie de se mesurer à lui.

Lio Rush et Bobby Lashley interrompent cet échange et ça part un peu dans tous les sens. Rush explique que Rollins est devenu fou, et pendant qu’il parle ce dernier débarque pour à nouveau attaquer Lashley. Tout le monde s’en mêle, John Cena, Drew McIntyre, puis Dean Ambrose ainsi que Finn Balor qui fait son entrée ensuite.

Trois heels, trois faces, vous devinez la suite. Le match commence tout de suite.

John Cena, Finn Balor et Seth Rollins ont battu Dean Ambrose, Bobby Lashley et Drew McIntyre par tombé avec un Curb Stomp de Rollins sur Ambrose qui tentait de lui porter son Dirty Deed.

Rollins obtient Ambrose

Triple H apparaît en train de discuter avec Sasha Banks et Bayley en coulisse sur l’écran géant. Ça n’a pas de sens mais on comprend rapidement que c’est pour que Seth Rollins aille le rejoindre en mode énervé et réclamer un match contre Dean Ambrose, et ce soir. Triple H accepte, et lui donne Dean Ambrose pour le titre Intercontinental et dans un Falls Count Anywhere. Rollins est ravi.

Ces première 40 minutes de RAW ont été parfaites.

Hulk Hogan vient rendre hommage à Mean Gene. La vidéo hommage se serait suffit à elle-même mais il a fallu qu’Hogan viennent se montrer. Absolument inutile et déplacé. Le clip vidéo est tout de même beau et on va préférer retenir ça ainsi que les chants “Thank You Mean Gene”.

Chad Gable et Bobby Roode ont battu The Revival dans un Lumberjack Match pour conserver leurs titres de champions par équipe de RAW.

Elias est sur le ring pour faire un petit bilan de son année 2018 avant de nous annoncer que 2019 sera encore meilleure, et qu’il va la commencer en participant au Royal Rumble et qu’il compte bien le gagner.

Il poursuit en se moquant de Baron Corbin, expliquant qu’en 2018 il a aussi adoré le voir échouer et se faire retirer sa place de general manager. Celui-ci n’a pas mis longtemps avant de faire son entrée, annonçant par la même occasion qu’il participera au Royal Rumble. Les deux catcheurs s’affrontent ensuite.

Baron Corbin a battu Elias par tombé avec le End of The Day.

Dans une promo depuis les coulisses Dean Ambrose explique qu’il n’aime pas les trois contre trois et qu’il ne compte pas laisser Seth Rollins s’emparer de son titre. Il va le cramer.

Lesnar et Strowman se plantent

Brock Lesnar et Braun Strowman se font face. Enfin pas vraiment. Braun Strowman est sur le ring, mais Brock Lesnar est en coulisse avec Paul Heyman et les deux catcheurs sont montré de chaque coté de l’écran. Heyman explique cette configuration par le “card subject to change” et ajoute que c’est dans l’intérêt de Strowman que le face à face n’a pas lieu.

Strowman prend la parole, appelle Brock Lesnar “Beastie Boy” et tente par tous les moyens de le provoquer pour qu’il vienne sur le ring. Lesnar donne son titre à Heyman et se dirige vers le ring tandis que ce dernier lui demande de ne pas y aller, mais rien n’y fait.

Lesnar arrive, fait le tour du ring et repart en coulisse. Il ne se passera rien, même pas une petite confrontation, même pas une petite bousculade. C’était mauvais de chez mauvais, on se sent mal pour les deux en regardant ça pour être honnête.

Ember Moon et Apollo Crews battent Jinder Mahal et Alicia Fox par tombé avec l’Eclipse de Moon.

Sasha Banks, prochaine victime de Ronda Rousey

Le talk show d’Alexa Bliss, A moment of Bliss, commence dans un décor qui nous rappelle avec nostalgie celui du Abraham Washington Show. Alexa Bliss insulte le public d’Orlando et réclame un café. Rien d’anormal jusque là. Une vidéo qui revient sur le parcours de son invitée, Ronda Rousey, est diffusée.

Ronda Rousey arrive ensuite et refuse de serrer la main d’Alexa Bliss. Cette dernière revient sur son année 2018 et lui demande ce qui va se passer pour cette nouvelle année. Rousey répond qu’il y a une personne qui a poussé ses adversaires à leurs limites, qui a plus de talent dans son petit doigt que Charlotte Flair et une histoire plus poignante que Becky Lynch : Sasha Banks. On l’aime bien mais faudrait pas exagérer non plus. En tout cas ça plait au public.

Nia Jax fait son entrée, prenant un air exagérément dégoûté. Elle dit que vu que Seth Rollins aura son match revanchce ce soir, elle aussi devrait y avoir droit. Elle a malheureusement oublié qu’elle n’était pas championne avant WWE TLC contrairement à Rollins, mais c’est sans doute un détail pour elle.

Sasha Banks fait son entrée et explique à Ronda Rousey qu’elle adorerait l’affronter pour le titre de championne de RAW. Elle pourrait même lui montrer comment perdre avec classe et dignité. Nia Jax s’incruste de nouveau dans la discussion et menace Sasha Banks de lui faire subir la même chose qu’à Becky Lynch, et lui demande d’attendre son tour dans la fille d’attente. Sasha Banks la défie dans un match tout de suite pour déterminer la challengeuse de Ronda Rousey.

Sasha Banks a battu Nia Jax par soumission avec le Banks Statement. Sasha Banks affrontera donc Ronda Rousey à WWE Royal Rumble 2019.

Lashley ne lâche rien

Le main-event voit ainsi Seth Rollins affronter Dean Ambrose pour le titre de champion Intercontinental dans un Fall Count Anywhere.

Le match sans surprise se déroule partout et en dehors du ring jusqu’en coulisse où de nombreux objets sont utilisés, mais les deux catcheurs reviennent rapidement sur le ring pour tenter de terminer l’affrontement. Seth Rollins parvient à porter son Curb Stomp mais Bobby Lashley n’en avait pas terminé, et est intervenu pour empêcher le tombé et attaquer Rollins.

Dean Ambrose a battu Seth Rollins par tombé en profitant de l’attaque de Lashley qui a mis KO Rollins.

Bobby Lashley et Lio Rush poursuivent leur agression sur Seth Rollins pour terminer l’épisode de RAW de cette semaine.

Les plus lus

To Top