WWE

Résultats de WWE RAW du 11 mars

Résumé et résultars de WWE RAW du 11 mars 2019.

WWE

C’est parti pour la dernière ligne droite vers WrestleMania 35. Dans cet épisode de WWE Monday Night RAW du 11 mars 2019 on retrouve notamment Batista pour une confrontation avec Triple H, les retombés de WWE Fastlane avec notamment Becky Lynch, le Shield et un match de championnat Intercontinental.

Slay the beast!

C’est l’heure des adieux pour le Shield. Les trois membres du clan arrivent sur le ring et c’est Roman Reigns qui prend la parole, expliquant qu’il est content de ce dernier match qui a eu lieu la veille à Fastlane. Il souhaite ensuite bonne chance à Dean Ambrose même si personne — même pas lui visiblement — ne sait ce qu’il va faire, mais aussi et surtout à Seth Rollins qui va être beaucoup occupé ces prochaines semaines, laissant le public chanter “Slay the beast”.

Roman Reigns et Dean Ambrose quittent le ring pour laisser Seth Rollins s’exprimer sur son match contre Brock Lesnar, mais Paul Heyman l’interrompt aussitôt.

Heyman rappelle quelques noms que Brock Lesnar a battu comme Goldberg, le Big Show ou Samoa Joe, mais Rollins lui répond que Lesnar a beau beaucoup de mal face à des gars comme AJ Styles, Daniel Bryan ou Finn Bálor, se disant qu’il a ainsi toutes ses chances. Heyman lui répond que Brock Lesnar n’avait à chaque fois pas eu le temps de se préparer pour se battre contre ces personnes, puisque AJ Styles a remplacé Jinder Mahal, Daniel Bryan a remplacé AJ Styles et Finn Bálor a remplacé Braun Strowman. À ce niveau c’est soit de la continuité dans l’écriture soit un hasard et une manière de se rendre compte que la même idée a été recyclée plusieurs fois. A vous de choisir.

Quand soudain Seth Rollins est attaqué par derrière… par Shelton Benjamin. Le public est très silencieux, il ne comprend pas et c’est normal. À moins d’avoir connu le Minnesota Stretching Crew on a du mal à comprendre le lien entre Shelton Benjamin et Brock Lesnar. Les deux catcheurs s’affrontent ensuite tandis que Paul Heyman s’installe aux commentaires.

Seth Rollins a battu Shelton Benjamin par tombé avec le Curb Stomp.

Oubliez le push de Finn Bálor pour l’instant

On perd pas son temps, Seth Rollins n’a même pas fini de célébrer sa victoire que le theme song de Finn Bálor retentit pour son match dans lequel il défend son titre de champion Intercontinental contre Bobby Lashley.

Pendant le match la cloche sonne à plusieurs reprises, sans surprise c’est Lio Rush qui vient distraire Finn Bálor, permettant à Bobby Lashley de reprendre le dessus et de terminer Finn Balor d’un spear.

Bobby Lashley a battu Finn Balor par tombé avec le spear pour redevenir champion Intercontinental.

En interview Baron Corbin revient sur ses propos sur Roman Reigns, où il expliquait au moment de son départ qu’il espérait qu’il ne reviendrait pas à RAW. Maintenant qu’il est de retour, Corbin explique que de toutes façons il n’est pas à 100% de ses capacité après avoir été soigné pour une leucémie. Ils s’affronteront ce soir et selon lui Dean Ambrose et Seth Rollins ne pourront pas être présent pour l’aider.

Dana Brooke se sacrifie face à Ronda Rousey

Si vous ne vous êtes toujours pas remis de ce qui vient de se passer vous n’êtes pas au bout de vos peines. Ronda Rousey fait son entrée et prend un micro. C’est déjà suffisant pour vous faire peur.

Elle commence à insulter tout le roster féminin de pétasse et promet d’exposer la WWE “comme les escrocs qu’ils ont toujours été”. Elle promet aussi de battre Charlotte Flair et Becky Lynch à WrestleMania, et qu’ils peuvent même faire de ce match un handicap match s’ils veulent.

Le segment devient marrant parce que la WWE a ensuite envoyé Dana Brooke qui, on l’imagine, a du perdre à la courte paille pour aller se faire démonter par Ronda Rousey. Elle vient pour défendre l’honneur du WWE Universe, défendre avec passion et larmes la WWE et son travail de Superstars avant évidemment de se faire latter pendant quelques minutes.

C’était vraiment pas obligé Dana, on te respecte quoi qu’il arrive. Pour ce qui est du segment, c’était pas ouf et on s’en serait bien passé au final.

Aleister Black et Ricochet ont battu Bobby Roode et Chad Gable par tombé avec le Black Mass.

Les Revival ont attaqué les deux catcheurs de NXT par derrière alors qu’ils rentraient en coulisse.

Alexa Bliss hôte de WrestleMania 35

Alexa Bliss est là pour annoncer qui sera l’hôte de WrestleMania 35. C’est à travers une petite vidéo que l’on apprend que ce rôle sera confié à… Alexa Bliss. On va pas se mentir, on s’attendait à pire. On est juste un peu déçu de voir Alexa Bliss maintenue hors des rings pour le grand événement.

Braun Strowman a de nouveau démonté une voiture que lui aurait offert Colin Jost, le comédien de SNL qu’il a étranglé la semaine dernière.

Elias est sur le ring et comme il est chez lui à Pittsburgh, le public ne le hue pas. Et ce n’est pas ses petites phrase assassine sur sa ville d’origine qui vont changer quoi que ce soit, ils ne veulent pas le huer. No Way Jose que l’on n’avait pas vu depuis des mois est entré avec ses amis pour une chenille et se prend un Drift Away par Elias.

Nia Jax a battu Natalya par disqualification. Natalya avait fait son entrée avec Beth Phoenix qui n’a pas pu s’empêcher d’aider Natalya en difficulté. Une fois de retour en coulisse Nia Jax et Tamina se retrouvent dans une bagarre avec Sasha Banks et Bayley.

Qu’on donne à Bastista ce qu’il veut!

Triple H débarque sur le ring. Exit le costard bien taillé, ce soir il sort le jean et la veste en cuir. Il n’est plus là pour déconner. Batista lui arrive entouré d’agents de sécurité. Ça commence doucement avec des petites piques sur la sécurité ou sur le piercing au nez.

Batista lui explique qu’il a appris des deux “Dirtiest player in the game”, Ric Flair et Triple H, et que la sécurité est bien pour lui contrairement à ce que Triple H sous entendait. Il dit que les choses vont se dérouler selon ses termes et qu’il aura ce qu’il veut. Mais Triple H n’est pas d’humeur à donner quoi que ce soit et veut absolument que Batista monte sur le ring, ce qu’il ne fera pas.

Triple H ironise aussi sur le nombre de fois ou Batista a quitté la WWE, se demandant s’il ne serait pas un peu lâche, ce à quoi Batista répond justement qu’il est parti pour ne pas avoir à faire à Triple H qui le sous-estimait. Il demande à nouveau qu’on lui donne ce qu’il veut et il continuera de blesser les gens qu’il aime s’il ne s’exécute pas.

On a bien compris que Batista voulait un match, mais jusque là ils ont réussi à ne pas le dire. La suite elle est très classique quand Triple H est dans ce type de segment.

On va le refaire simplement : Batista voulait quelque chose (le match). Triple H lui demande de venir sur le ring. Batista lui demande de lui donner ce qu’il veut. Ils hurlent les mêmes choses quatre ou cinq fois. Maintenant vous relisez les précédentes phrases dans le sens inverse. Triple H fini par accepter de lui donner un match à WrestleMania.

Il ajoute ensuite que si le match est sa demande, il va se faire à sa façon: dans un No Holds Barred. Clairement on ne fait pas plus Triple H comme segment.

Kurt Angle vient annoncer que la fin de sa carrière est proche. Il fera son dernier match à WrestleMania 35. Il veut ce soir un dernier match dans sa ville de Pittsburgh et le prochain, qui sera le dernier, ce sera le 7 avril. Son adversaire ce soir ce sera Apollo Crews.

Kurt Angle a battu Apollo Crews par tombé avec l’Angle Slam.

Dean Ambrose le vengeur

Roman Reigns aurait du catcher dans le match qui suit contre Baron Corbin, mais il se fait attaquer par Drew McIntyre qui lui porte deux Claymore Kick qui vont le mettre hors d’action. Il sera raccompagné en coulisse où il retrouve Dean Ambrose qui est assez énervé.

Ambrose croise alors Triple H à qui il demande un march contre McIntyre, un falls count anywhere. Triple H lui accorde sans réfléchir d’un “Hell yeah”.

Drew McIntyre a battu Dean Ambrose par tombé après l’avoir coincé dans une rambarde d’escalier et lui avoir porté un Claymore Kick.

Ambrose se relève après le match, pour mieux prendre un dernier Claymore sur lequel se termine cet atroce épisode de Monday Night RAW.

On est en pleine Road To WrestleMania, période censée être la plus excitante de l’année à la WWE, un lendemain de pay-per-view et si l’action était plutôt au rendez-vous on retrouve les mêmes vieilles rengaines qui nous font tiquer régulièrement les lundis et mardis soir. Il est déjà bien loin le “fresh start” annoncé par les McMahon.

Ailleurs sur le web

Les plus lus

To Top