Interview

Kofi Kingston : “On m’a dit que j’étais trop petit pour être une Superstar”

Kofi Kingston Champion WWE

On a posé quelques question à Kofi Kingston à l’occasion de sa venue à Paris et Aix.

WWE

À l’approche de Money In The Bank et de la venue de la WWE à Paris et Aix, celle-ci organise ses habituelles conférences de presse téléphoniques. Après une précédente interview et depuis son sacre de champion de la WWE, VoxCatch a pu s’entretenir une nouvelle fois avec Kofi Kingston au sujet de l’impact politique de sa victoire à WrestleMania et de ce que son règne en tant que champion pourrait apporter à la nouvelle génération de catcheur.

Une vidéo sur twitter a tourné après WrestleMania dans laquelle on voyait MVP et Shad Gaspard (anciennes Superstars de la WWE), pleurer en voyant ta victoire ce soir-là. Qu’as-tu ressenti en voyant cela ? 

J’ai vu un bout de la vidéo après WrestleMania et j’ai vu une autre vidéo aujourd’hui de Shad qui dit… Oh j’ai les larmes aux yeux rien que d’y penser… Il disait qu’il était fier. Et MVP aussi. C’est juste génial, c’est un honneur pour moi de voir ces réactions, d’obtenir le respect de mes pairs. On est passé par beaucoup de choses ensemble. J’ai toujours vu MVP comme un grand frère dans cette industrie, il a toujours veillé sur moi. C’est une des premières personnes que j’ai rencontré en arrivant ici et il m’a directement pris sous son aile. Il était toujours là pour me donner des conseils et j’ai toujours apprécié cela.

Donc de voir Shad et MVP émus et heureux de ma victoire, ça me montre que j’ai réussi. Il y a tellement de personne qui ont ressenti cela mais voir ce niveau d’émotion, les voir si sensibles, cela me force à être humble et à être le meilleur champion possible pour eux. C’est génial et je suis très ému face à cela.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont souligné à quel point ta victoire avait une signification politique. Tu es le premier champion Africain, tu as été un underdog toute ta carrière. À travers ta victoire tu représentes une communauté en étant au sommet de la WWE, qu’est-ce que ça te fait ?

C’est génial, j’adore cela. Je pense qu’il est important que chaque personne se sente représentée à l’écran. Voir quelqu’un qui nous ressemble à la télévision, faire des choses extraordinaires, cela nous motive nous-même à faire des choses extraordinaires. Cela me donne beaucoup de fierté de me dire que je suis quelqu’un que des gens admirent. Je sais que quand les gens me voient ils se disent “ah je peux le faire aussi, parce que lui il l’a fait”. Je veux leur donner ce feu, ce désire, cette envie de se dépasser, de faire des choses dont personnes ne les croyaient capables.

Je suis fier d’être ce genre de personne pour d’autres africains et afro-américains. Je suis fier de représenter toutes les personnes, de toutes les origines, tailles, formes à qui on a dit qu’ils ne pouvaient pas réussir. J’ai vécu la même chose en voyant Rey Mysterio à l’écran. On m’a toujours dit que j’étais trop petit pour être une Superstar de la WWE. [Imitant une voix rauque] “Tu ne fais pas 2 mètres et tu ne pèses pas 100 kilos, tu n’y arriveras pas.” Et voir quelqu’un comme Rey Mysterio le faire, je me suis dit “wow il a réussi, donc moi aussi je peux le faire”. Je suis heureux de me dire que je suis le Rey Mysterio de quelqu’un.

Maintenant que tu es le champion et que tu représentes une nouvelle ère, penses-tu que tu vas permettre à d’autres superstars qui, comme toi, sont des underdogs, à obtenir une chance au titre ? 

Oui, je pense que ça va leur permettre de pousser encore plus haut pour réussir. Moi j’ai attendu onze ans avant d’avoir quoi que ce soit. J’ai forcé pendant onze ans, j’ai travaillé dur pour arriver là où je suis arrivé. C’était long, mais j’ai réussi. Donc avoir ce genre de motivation pour quelqu’un qui vient d’arriver, qui doit être rempli de doutes comme moi à l’époque, c’est une aide. Je veux qu’ils se disent : “Kofi a fait ça, il a galéré mais il a réussi de la bonne manière, il n’a jamais mis de poignard dans le dos de qui que ce soit. Il a juste cru en lui et il a réussi.” Je veux être ce genre de modèle.

Si ces mecs là peuvent avoir 1/10ème de ma carrière et vivre ce que j’ai vécu, ils vivront des hauts et des bas, mais les hauts seront vécus comme les meilleurs du monde s’ils se donnent autant que je me suis donné pour les obtenir. Je veux transmettre ce message qui dit “on peut tous réussir si on croit en nous.”

Ailleurs sur le web

Les plus lus

To Top