SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 21 mai

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 21 mai avec notamment le retour de Big E.

WWE

Au programme de SmackDown Live ce mardi soir, une petite fête pour le retour de Big E, le début de la rivalité entre la nouvelle championne Bayley et Charlotte Flair, ainsi que le titre 24/7 qui débarque dans la brand bleue.

L’épisode de ce mardi soir s’ouvre avec une discussion entre Shane McMahon et Elias qui essaye de se justifier après sa défaite contre Roman Reigns dimanche à Money In The Bank. McMahon est très déçu, mais Elias compte bien se rattraper ce mardi soir.

Big retour

Mais ce n’est pas pour ça que l’on est venu ce soir. Il a été annoncé plus tôt dans la journée, et le voilà : Big E, le vrai, est de retour sur nos écran pour notre plus grand plaisir. Le catcheur n’est pas encore apte à reprendre l’action mais il est apte à sniffer — on n’y peut rien, ce sont les mots de Xavier Woods.

Trêve de plaisanterie, Kofi Kingston redevient sérieux et parle de sa victoire sur Kevin Owens de dimanche. Il n’en faut pas plus pour faire entrer Kevin Owens et Sami Zayn. Zayn est jaloux de la fête pour le retour de Big E, alors que lui a été absent plus longtemps. Kingston lui dit alors qu’il va lui donner la même chose que ce qu’a eu Owens dimanche : Rien. Kevin Owens en a assez entendu, il repart en coulisse sans un mot.

Sami Zayn s’énerve et qualifie cette célébration de dégoutante, ajoutant que si Kevin Owens a perdu dimanche, c’est parce qu’il s’inquiétait pour lui suite à son agression en coulisse. Kinsgton lui demande de ne pas trop se laisser distraire par les pancakes et les mouvement de hanche, parce qu’il va le battre ce soir.

Ali a battu Andrade sur un roll up. Le match est bon, mais Ali souffre encore du dos depuis le match MITB et Andrade en profite pour s’attarder sur la blessure d’Ali.

En coulisse R-Truth tente de se cacher pour ne pas se faire prendre son titre 24/7. Carmella l’aide à se déguiser pour passer inaperçu alors qu’elle doit affronter Mandy Rose tout de suite après.

Mandy Rose contre Carmella s’est terminé sans vainqueur. Parce qu’on respecte trop le catch féminin à la WWE, on gâche le match par une invasion de jobbers qui veulent le titre 24/7 et poursuivent R-Truth.

Bayley en interview nous explique qu’elle a changé, qu’elle en a fini avec les câlins et qu’elle veut que toutes les femmes du roster se montrent à leur meilleur.

Le retour de Ziggler que vous n’attendiez pas

En coulisse juste avant le match suivant, Big E est retrouvé au sol souffrant de son genou, visiblement victime d’une agression.

Kofi Kingston a battu Sami Zayn par tombé avec le trouble in paradise. Bon match et c’est cool de voir Kingston booké en tant que champion fort. Un champion qui gagne. On en voit pas assez souvent.

Mais le match avait un prétexte: d’abord pour permettre à Paul Heyman de mettre un peu de pression sur le champion pour lui faire comprendre que Lesnar peut casher à tout moment et distraire Kingston pendant que… Dolph Ziggler fasse son retour pour l’attaquer dans le dos.

Dolph Ziggler a en effet passé à tabac Kofi Kingston pendant plusieurs minutes tout autour du ring, à coup de chaise, au point de devoir le faire repartir sur une civière. On a pas encore le pourquoi de cette attaque, mais Ziggler ne va pas se gêner pour se mettre dans la course au titre de la WWE. Quid de Kevin Owens ?

Bayley et Becky Lynch ont battu Charlotte Flair et Lacey Evans avec un inside cradle de Bayley contrant la Figure Four de Flair.

Dolph Ziggler est jaloux (et amnésique)

Finalement, on aura le pourquoi de l’attaque de Dolph Ziggler ce soir. Interviewé en coulisse, il s’empare du micro et se dirige vers le ring où il compte nous expliquer ce qui l’a poussé à agir ainsi. Une raison qui semble tenir en un mot : la jalousie.

Dolph Ziggler est littéralement malade de voir le succès de Kofi Kingston qui a simplement profité de la blessure de Mustafa Ali, alors que cela aurait dû être lui à sa place. Il aurait voulu devenir le catcheur à succès qu’est devenu Kofi Kingston du jour au lendemain.

Au lieu de ça, Ziggler a dû se contenter de voir Kofi Kingston battre Daniel Bryan à WrestleMania 35, au lieu d’être à sa place. Mais il promet de régler tout ça en le battant à WWE Super ShowDown le 7 juin à Jeddah. Encore un match qui tombe du ciel comme ça, mais c’est pas tellement le problème ici.

Ziggler est convainquant sur la forme — les cours de comédie à LA ça marche visiblement, mais il le serait plus si on ne comparait pas son parcours et celui de Kingston. Kingston n’avait jamais eu d’opportunité à un titre majeur par le passé. Dolph Ziggler en a eu plusieurs auxquelles il a échoué, et a même déjà été champion du monde poids lourds. La commotion contractée à l’époque a sans doute effacé ce passage de sa mémoire.

Un Elias peut cacher un McIntyre

Le main-event est donc un match revanche de WWE Money In The Bank. Roman Reigns affronte à nouveau Elias qui est accompagné et présenté par Shane McMahon comme “la plus grosse acquisition de l’histoire de SmackDown” comme l’avait fait Vince McMahon.

Shane McMahon est resté aux abords du ring pour tenter à plusieurs reprises de distraire Roman Reigns mais ça n’aura pas suffisamment d’effet.

Roman Reigns a battu Elias par tombé avec un spear.

McMahon revient à l’assaut et attaque Roman Reigns qui contre-attaque avec un Superman Punch, avant de prendre la guitare et de menacer le fils du Chairman avec.

Pas de chance pour Roman Reigns, Drew McIntyre apparait soudainement et lui porte un Claymore Kick qui le met à terre. Shane McMahon et Drew McIntyre terminent cet épisode debout sur le ring face à un Reigns KO.

Les plus lus

To Top