SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 28 mai

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 28 mai.

WWE

Dans ce nouvel épisode de SmackDown Live Kevin Owen invite Dolph Ziggler dans son KO Show, et affronte plus tard Kofi Kingston dans un match qui ne compte pas pour le titre. Shane McMahon de son côté s’offre une petite appreciation night parce que… voilà. Bayley affrontera aussi Lacey Evans.

Owens et Kingston ouvrent la soirée

On ouvre avec le match entre Kevin Owens et Kofi Kingston. Etrange choix mais au moins on attendra pas un tiers du show pour avoir un match contrairement à RAW ce lundi.

Il va tout de même falloir attendre un peu puisque Kevin Owens et Kofi Kingston vont échanger quelques mots avant de s’affronter. Kevin Owens explique d’ailleurs qu’il devait ouvrir SmackDown avec son KO Show mais que les gens de Tulsa, la ville où ils se trouve ce soir, ne le mérite pas. Il préfère battre le champion de la WWE tout de suite.

Kevin Owens s’explique aussi sur l’attaque contre Big E dont il est accusé, disant qu’il est une trop bonne personne pour s’en prendre à quelqu’un et qu’en fait c’est parce que Big E transpire trop et qu’il a surement glissé. Bon dieu, mais c’est bien sûr. Il veut bien par contre qu’on l’accuse d’être à l’origine des blessures de Xavier Woods et de la fin du compte de fée de Kofi Kingston, avant de promettre qu’il va “préparer” Kingston pour Ziggler à Super ShowDown.

Alors que Tom Phillips s’impatiente aux commentaires, Kingston débarque et accuse Owens d’être un menteur et une mauvaise personne, qu’il est bien à l’origine de l’attaque sur Big E et qu’il compte bien se venger ce soir malgré sa blessure au genoux infligée par Ziggler la veille à RAW.

Kofi Kingston a battu Kevin Owens par tombé avec son Trouble in Paradise.

La vengeance est prise, et pendant que Kingston célèbre on s’attend encore à ce que Dolph Ziggler débarque, mais ce ne sera finalement pas le cas.

Pendant cette première demi-heure il s’est passé quelques petits trucs drôles comme cette apparition de pancarte “Save us HHH” qui semble-t-il a été retirée par la sécurité ou ce type avec un t-shirt Kenny Omega que l’on a vu furtivement avant que la réalisation change de caméra dans la seconde qui suit. Pas facile pour la WWE en ce moment.

On voit R-Truth continuer de fuir Drake Maverick, Shane McMahon comploter avec McIntyre et Elias mais la surprise c’est que les champions par équipe de SmackDown font enfin une nouvelle apparition.

Tag Team joke

“La division par équipe de la WWE est une blague” explique Daniel Bryan et on ne peut que difficilement contester. C’est tout le propos de l’interview qui se déroule sur le ring, mais Bryan enchaine ensuite sur le véganisme et la malbouffe des fans, et les problème écologique de l’Oklahoma. Le sujet de la division par équipe était plus intéressant mais c’est surtout pour nous amener leurs nouveaux challengers : Heavy Machinery.

Otis et Tucker sont là pour défier les champions. Bryan et Rowan acceptent mais le match n’aura pas lieu ce soir, Tulsa ne le mérite pas.

Mandy Rose est très fière de sa couverture du magazine Muscles & Fitness qu’elle offre à tout le monde, même Ember Moon qui préfère lire Dr Jekyll et Mr Hyde. Elle affronte enfin Carmella avec qui elle a eu un gros différent lors du match MITB féminin.

Mandy Rose a battu Carmella sur un roll up après que Sonya Deville ait distraite Carmella avec le magazine. Le match était bon mais on s’en fout, Mandy Rose fait la couverture de Muscles & Fitness et la WWE veut que vous le sachiez.

Jinder Mahal tente sa chance au titre 24/7 mais R-Truth parvient à s’en débarrasser, quand soudain : Drake Maverick. Celui qui le poursuit depuis la semaine dernière a enfin trouvé le champion et le poursuit en coulisse.

Aleister Black comprend que l’on soit impatient visiblement, que l’on voudrait le voir aller chercher du combat. Mais c’est apparemment lui qui attend que quelqu’un vienne le chercher. C’est certainement pas en restant dans le noir que quelqu’un va le trouver.

Ne huez pas Kevin Dunn, voyons

C’est la soirée d’appréciation de Shane McMahon. Enfin, plutôt le segment d’appréciation et c’est déjà pas mal. McMahon est avec Elias et McIntyre qui est apparemment à l’origine de cette idée de célébration. Shane McMahon se voit comme un homme humble, revenu pour diriger un business familial. Une vidéo qui retrace sa carrière est diffusée, après celle-ci Shane McMahon loue le travail de Kevin Dunn. On fait pas plus heel comme phrase.

Il poursuit en disant qu’à Super ShowDown il battra Roman Reigns et lui inculquera le respect. Elias commence à chanter une chanson quand soudain : R-Truth débarque, poursuivi par Drake Maverick dans le public.

Sur le ring, le champion 24/7 et son challenger se battent. Maverick tente un tombé mais échoue. McMahon, McIntyre et Elias restent en retrait… avant de se jeter sur R-Truth pour permettre à Elias de prendre le titre.

Shane McMahon est furieux que sa célébration ait été interrompue par R-Truth, il annonce ainsi que celui-ci fera équipe avec Roman Reigns pour affronter Drew McIntyre et Elias dans le main-event. McMahon ajoute qu’il suspend la règle du 24/7 pendant le match pour qu’Elias n’ait pas à s’inquiéter.

Charlotte Flair et Lacey Evans ne s’entendent déjà plus

En coulisse Charlotte Flair et Lacey Evans semble se trouver quelques affinités, se plaignant des championnes de RAW et de SmackDown tout en prenant le thé. Lacey Evans affronte dans le match suivant la championne Bayley.

Bayley a battu Lacey Evans sur un roll up qui contre un autre roll up d’Evans après que Flair ait distrait l’arbitre. Les deux matchs féminins du show se sont terminés sur un roll up. Tout de même.

Lacey Evans s’énerve contre Charlotte Flair et l’attaque dans le dos, mais cette dernière se défend d’un coup de pied bien placé, le tout sous le regard surpris de Bayley qui s’imaginait sans doute comme nous la genèse d’une nouvelle équipe Flair/Evans.

Double spear, R-Truth obtient vengeance

Le main-event de cet épisode voit ainsi Roman Reigns et R-Truth faire équipe face aux deux bras musclés de Shane McMahon, Elias et Drew McIntyre. R-Truth vent l’attaque dont il a été victime plus tôt en arrivant lentement sur le ring.

R-Truth et Roman Reigns ont battu Elias et Drew McIntyre par tombé avec un spear de Reigns sur Elias.

Mais ce n’est pas fini, Elias va prendre un nouveau spear, permettant à R-Truth de faire un tombé pour récupérer son titre de champion 24/7.

Un épisode de SmackDown largement plus intéressant au niveau de l’action que Monday Night RAW la veille, mais certaines histoires comme celle de Shane McMahon restent plombantes. L’absence de Dolph Ziggler, normalement prévu pour un KO Show est par contre étonnante.

Les plus lus

To Top