Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 9 septembre

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 9 septembre en direct du Madison Square Garden de New York.

WWE

Ce lundi soir la WWE nous propose un épisode de Monday Night RAW un peu spécial en direct du Madison Square Garden de New York. Installée dans la mythique salle new-yorkaise, la compagnie de Stamford met les petits plats dans les grands et invite notamment Stone Cold Steve Austin.

Stone Cold Signature

C’est sans surprise avec la signature du contrat pour le match entre Seth Rollins et Braun Strowman pour le titre de champion Universal du premier et modérée par nul autre que Stone Cold Steve Austin que commence cet épisode de Monday Night RAW.

Après s’être rappelé le bon vieux temps et sorti les bières, Austin fait entrer Braun Strowman qui lui tend la main pour la serrer mais qu’Austin ignore en faisant entrer Seth Rollins. Austin serre finalement la main des deux catcheurs une fois entrés. Rollins poursuit en disant qu’il n’aime pas les “What?!” habituellement mais que pour ce soir il peut faire une exception.

Lors du face à face Seth Rollins a le malheur de s’auto-proclamer meilleur catcheur du monde, lançant ainsi quelques huées et chants CM Punk et affirme qu’il va battre Braun Strowman ce dimanche, qui lui répond simplement qu’il va ouvrir une cannette de whoop ass et qu’il va “recevoir ces mains” en retour. Le face à face est interrompu par The OC.

AJ Styles prend le micro pour se moquer d’Austin, se demandant si le public est toujours intéressé à l’idée de le voir s’en prendre à quelqu’un. La réponse semble oui. Après avoir été traité de trou du c*l et de “vieux prout” (original tout de même) par Styles, Austin décide lui-même de se débarrasser de la table et de lancer les hostilités.

Rollins et Strowman s’en prennent à The OC, Strowman débarrasse le ring d’Anderson et Gallows mais AJ Styles parvient à s’en sortir et à virer Rollins du ring… sans se rendre compte qu’Austin est derrière lui, bien placé pour lui envoyer un bon vieux Stunner pour le plus grand plaisir du public.

Cedric Alexander a le titre des USA en vue

Cedric Alexander a battu AJ Styles par disqualification suite à l’intervention de Gallows et Anderson dans le match. Le War Raiders viendront au secours d’Alexander ensuite.

En interview Sasha Banks et Bayley, qui affrontent Charlotte Flair et Becky Lynch plus tard ce soir, se disent plus liées que jamais.

Roman Reigns a tenu un segment en faveur d’enfants qui ont vaincu le cancer, en partenariat avec Conor’s Cure.

Le match de Sasha Banks et Bayley contre Charlotte Flair et Becky Lynch doit commencer, mais ces dernières attaquent les premières. Lynch porte un Exploder à Sasha Banks avant que Bayley ne permettre à son équipe de reprendre le dessus… avant que Charlotte Flair ne débarque avec une chaise pour les éloigner. Le match commence après la pub le temps de calmer tout le monde.

Becky Lynch et Charlotte Flair ont battu Sasha Banks et Bayley par tombé avec le Natural Selection de Flair sur Bayley.

En coulisse Robert Roode et Dolph Ziggler passent un petit marché avec The OC. Le main-event de ce soir se met en place, il verra The Viking Raiders, Rollins, Strowman et Alexander affronter The OC, Dolph Ziggler et Robert Roode.

Rey Mysterio a battu Gran Metalik par tombé avec un 619 et un Frog Splash.

Baron Corbin au pied du trône

Baron Corbin a battu Samoa Joe et Ricochet par tombé en profitant d’un 630 de Ricochet qu’il sort du ring et jette dans le public avant de faire le tombé sur Joe. Baron Corbin ira en finale du tournoi King of The Ring et on ne voit pas ce qui va l’empêcher de finir sur le trône. Chad Gable ? Très drôle.

Natalya a battu Lacey Evans par soumission avec le Sharpshooter. Un court match, comme celui de la semaine dernière qui a vu la victoire de Lacey Evans.

Un segment enregistré plus tôt dans la soirée, sans doute pendant une coupure publicité montre le joueur de la NBA Enes Kanter (ancien des Nicks de New York et désormais aux Celtics de Boston, de quoi lui offrir une petite heat face au public de New York) river les épaules de R-Truth pour remporter le titre de champion 24/7 avant de se le faire reprendre.

Un nouvel épisode de Firefly Fun House est diffusé. Il y est question de Stone Cold dont les personnages entourant Wyatt mettent ce dernier en garde, avant que le réveil qui était bloqué sur 3:16 n’affiche finalement 11:19. On mène l’enquête sur ce que signifient ces chiffres. Wyatt met Strowman et Rollins en garde “Le Fiend n’oublie pas, rendez-vous en enfer.”

Du monde sur le ring pour le main-event

Le main-event de cet épisode est donc un match à cinq contre cinq. Seth Rollins, Braun Strowman, Cedric Alexander et les Viking Raiders affrontent Dolph Ziggler, Robert Roode, AJ Styles, Luke Gallows et Karl Anderson. Le ring est bien chargé pour cette fin d’épisode.

Seth Rollins, Braun Strowman, Cedric Alexander et les Viking Raiders ont battu Dolph Ziggler, Robert Roode, AJ Styles, Luke Gallows et Karl Anderson par tombé avec un Lumbar Check de Cedric Alexander sur AJ Styles. Si avec ça Alexander ne s’offre pas un match de championnat des États-Unis on ne comprend pas.

En attendant pour termine cet épisode ce n’est pas sur la musique d’Alexander que l’on célèbre la victoire des face mais celle de Tonton Austin qui débarque avec des bières pour les vainqueurs.

Un épisode go-home show pas bien différent des autres go-home si l’on ignore la présence de Stone Cold Steve Austin. On aurait pu s’attendre à mieux, tellement le show avait été promu comme un grand événement.

Les plus lus

En haut