Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 18 octobre

Résumé et résultats de l’épisode de WWE SmackDown du 19 octobre.

WWE

Ce vendredi à Friday Night SmackDown Roman Reigns affronte Shinsuke Nakamura pour son titre de champion Intercontinental tandis que Bayley connaitra sa nouvelle challengeuse au terme d’un six-pack challenge.

Cet épisode est aussi le premier post-draft avec le roster (que l’on espère) définitif de SmackDown, mais aussi le premier dirigé par Bruce Prichard après le soudain départ d’Eric Bischoff cette semaine. Le vrai nouveau départ de la brand bleue, c’est ce soir. Espérons qu’il soit à la hauteur des attentes.

Baron Corbin gâche tout, encore

Un épisode qui démarre avec le match de championnat Intercontinental entre Shinsuke Nakamura et Roman Reigns, une bonne manière de démarrer l’épisode. Par contre cette place dans un show hebdomadaire peut laisser imaginer tout type de fin foireuse et intervention, ça ne trompe jamais.

Roman Reigns a battu Shinsuke Nakamura par disqualification après l’intervention de Baron Corbin.

Daniel Bryan vient ne aide à Roman Reigns mais ils restent en infériorité numérique, Sami Zayn était aux commentaires et ne s’est pas gêné lui non plus d’intervenir dans l’histoire. Corbin, Zayn et Nakamura sont-ils en train de former une sorte d’alliance ? Pas super emballant sur le papier mais si ça peut nous offrir des opposition entre Nakamura, Zayn et Daniel Bryan ça peut devenir intéressant.

En coulisse les New Day sont rejoint par Heavy Machinery dans un segment où Otis fini par s’enfiler un plat de pâte à pancake crue et s’en mettre partout. Héhé c’est marrant parce qu’il est gros en fait.

Shorty Gable a battu Curtis Axel par soumission avec un Ankle Lock. Axel lui a fait une petite tape sur la tête et l’intervieweuse l’interview sur sa taille. Héhé c’est marrant parce qu’il est petit, en fait.

Gable dans l’interview sort une promo en mode motivation pour s’adresser aux gens dont on se moque de la taille en leur disant que peu importe leur physique et les moqueries qu’ils ont subit, ils peuvent réussir. Il termine en annonçant qu’il raccourcit encore son nom en “Shorty G” pour qu’on n’entende plus que ça, petit. Terrible.

Hulk Hogan est en interview par Skype pour annoncer qu’il a donc pris Shorty G et Ali dans son équipe face à celle de Ric Flair à Crown Jewel, et qu’il annoncera plus tard dans la soirée son nouveau capitaine — confirmant les rumeurs de remplacement de Seth Rollins, qui affrontera Bray Wyatt le même soir.

Les New Day et Heavy Machinery ont battu les Revival, Dolph Ziggler et Robert Roode par tombé.

On s’étonnerait presque ça n’ait pas été annoncé plus tôt, mais évidemment Daniel Bryan et Roman Reigns feront équipe pour affronter Baron Corbin et Shinsuke Nakamura. La déception c’est qu’ils semblent oublier que Sami Zayn peut catcher lui aussi, des fois.

Life Sucks, and then you die

Bayley est l’invitée du Miz TV de ce vendredi soir afin de s’expliquer sur ce changement radical de personnalité et n’est pas venue seule : Sasha Banks est aussi de la partie. Elle n’a dans un premier temps pas tellement envie de discuter, disant n’avoir aucune explication à donner à personne. Mais quand le Miz la compare à Brock Lesnar le “champion qui ne parle pas”, elle devient plus bavarde. “Est-ce que c’est parce que le public ne te soutient plus ? Ou est-ce parce que tu es dans l’ombre de Sasha Banks ?”

La raison du changement de personnalité de Bayley reste assez classique dans son genre. Comme elle l’explique elle même, elle en a eu marre des fans à qui elle a tant donné toutes ces années et qui ne lui rendaient rien en retour, qui l’ont laissé seule lorsqu’elle a perdu à Hell In A Cell. Et pour ceux qui ne seraient toujours pas content, “Life sucks, and then you die”. On imagine le rictus de Vince McMahon en coulisse à ce moment précis.

La promo est assez bonne malgré l’histoire assez classique, par contre il faudrait arrêter de lâcher bêtement des “What” à chaque fois qu’un·e heel parle. C’est devenu ridicule.

Nikki Cross fait son entré pour dire qu’il n’est plus l’heure de discuter, place à l’action — elle veut bien faire un câlin à Bayley après le match, ajoute-t-elle. Dana Brooke arrive ensuite, elle aussi micro en main, disant que le changement est en route et ce soir en est la preuve. Lacey Evans arrive, et heureusement elle ne parle pas. Elles arrivent en fait toutes pour le six-pack challenge pour la place de challenger au titre de Bayley.

Nikki Cross a battu Lacey Evans, Mandy Rose, Sonya Deville, Dana Brooke et Carmella par tombé avec un neck breaker sur Carmella pour devenir la challengeuse de Bayley.

Braun Strowman a battu Drew Gulak qui faisait ses débuts à SmackDown en espérant donner quelques conseils à Strowman pour son match contre Tyson Fury, avec le retour de sa présentation powerpoint toujours aussi over. Pas de chance, un powerslam l’a calmé.

Les face gagnent, rien à signaler

Le main-event est donc le match par équipe de Roman Reigns et Daniel Bryan contre Baron Corbin et Shinsuke Nakamura. Il a par ailleurs été annoncé avant celui-ci que Roman Reigns serait le capitaine de l’équipe de Hulk Hogan à Crown Jewel.

Roman Reigns et Daniel Bryan ont battu Shinsuke Nakamura et Baron Corbin par tombé avec un running knee de Bryan sur Nakamura qui venait de subir une petite série de Yes Kick.

Un épisode qui se termine sans quoi que ce soit d’exceptionnel, une simple et clean victoire de faces avant de rendre l’antenne. On retiendra surtout une bonne et rafraichissante exposition de la nouvelle division féminine de SmackDown ce vendredi soir et c’est déjà un bon point.

Les plus lus

En haut