Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 21 octobre

Résumé et résultats de WWE RAW du 21 octobre 2019.

WWE

Au programme entre autres ce lundi soir à Monday Night RAW Seth Rollins a quelques mots à nous dire sur Bray Wyatt, Ric Flair vient nous annoncer qui sera le dernier membre de son équipe, et Sin Cara fait son retour sur le ring face à Andrade. Un épisode qui va devoir se passer de certaines Superstars toujours en tournée en Australie.

Ric Flair en roue libre, McIntyre de retour

Pour ouvrir cet épisode Ric Flair est sur le ring. Seul. Avec un micro. Ils se rendent pas compte des risques qu’ils prennent des fois. Il a eu le temps de parler d’Arabie Saoudite, de tenter de pécho vos meufs et vos mère avant d’aller à l’essentiel : annoncer le dernier membre de son équipe pour Crown Jewel.

Le cinquième catcheur a rejoindre l’équipe de Ric Flair est donc Drew McIntyre que l’on avait pas vu depuis plusieurs semaines, et il compte fair une petite démonstration de ce qui attend la team Hogan en affrontant ce soir l’un d’eux: Ricochet.

Drew McIntyre a battu Ricochet par tombé avec son Claymore Kick après un beau match d’un bon quart d’heure. Les deux catcheurs nous ont offert un bien bel opener.

Ricochet prend un petit beatdown pour la forme après le match. Ric Flair qui a eu une petite promo pendant le match (et que personne n’a compris) est content de son dernier choix.

Pendant ce temps en interview The OC continuent d’expliquer que les Street Profits, qu’ils affrontent ce soir avec un partenaire mystère, ne méritent pas leur place à RAW avec une allusion à la fumette illégale qui visiblement énerve Luke Gallows.

Aleister Black a battu Jason Reynolds, un jobber local. Aucun intérêt, Black est un ancien champion de NXT, tout le monde le sait et surtout tout le monde sait qu’il fait mal. À quoi bon devoir le voir se farcir ce traitement pendant encore des semaines ?

Rusev/Lana/Lashley, cessez ce supplice

Jerry Lawler accueille Rusev pour un “King’s court” et discuter de l’histoire entre Lana et Bobby Lashley. Lawler raconte les raisons du départ de Lana: Rusev enverrait trop d’argent à sa famille en Bulgarie et pas assez à elle — qui a pourtant elle aussi un salaire de la part de la WWE. Mais bon quelque part dans la tête de Vince McMahon c’est toujours 1959 et les femmes sont vénales.

Lashley et Lana apparaissent sur l’écran géant, en direct d’un restaurant où Lana rêvait toujours d’aller mais où Rusev ne l’a jamais emmené (coup de chance que RAW était à Cleveland alors). Lawler lui demande ce que Rusev a à répondre à ça. Il explique qu’il va aller leur répondre personnellement parce qu’il sait où ils sont et part en courant les rejoindre. Y arrivera-t-il avant le dessert ? Malheureusement on va le savoir.

Sérieusement, qui est la cible de ce genre de storyline ? Elles pourraient disparaitre des programmes de la WWE que personne ne les regretterait.

Andrade a battu Sin Cara par tombé avec son Hammerlock DDT.

Dans une promo les Street Profits répondent à (et se moque de) The OC, laissant entendre que leur partenaire est quelqu’un qui n’aime pas du tout AJ Styles.

Sunil Singh s’est emparé du titre 24/7 de la WWE. Les Singh Brothers ont par ailleurs repris le titre de Bollywood Boyz, et c’est tant mieux.

Les Viking Raiders ont battu Zack Ryder et Curt Hawkins par tombé avec la Viking Experience.

Histoire de potes et de famille

Rey Mysterio est sur le ring pour remercier les fans de leur soutien après ce qui s’est passé pour lui et son fils avec Brock Lesnar. Il dit qu’il a entrainé Cain Velasquez pour le match qui l’opposera à Lesnar à Crown Jewel et qu’il sera là pour célébrer sa victoire en tant que champion de la WWE.

Paul Heyman l’a interrompu, laissant comprendre qu’avoir ramené Velasquez dans le sillon de Brock Lesnar n’était pas une bonne idée, que neuf ans après la défaite (et la cicatrice) The Beast n’a qu’une envie, c’est de se venger. Pour Heyman c’est comme si Mysterio avait servi Lesnar sur un plateau d’argent.

Alors que Mysterio semble insulter Heyman en espagnol, apparait Shelton Benjamin qui vient explique que lui connait bien Brock Lesnar, qu’il s’est entrainé avec et que c’est son pote. Il commence alors à provoquer Mysterio, le bousculant et lui demandant “alors il est où ton pote à toi?” en parlant de Velasquez.

Il suffisait de demander, Velasquez débarque et se jette sur Shelton Benjamin qu’il frappe aussi bien qu’un Shane McMahon à son meilleur.

Qu’est-ce qu’on va faire de toi, Seth Rollins ?

Seth Rollins est en interview avec Charly Caruso pour parler de Bray Waytt. Rollins est toujours autant hué c’est terrible. Il admet avoir été sans doute possédé par The Fiend, mais il a aussi été dans la tête du Fiend lui aussi, et a trouvé la Firefly Fun House. À c niveau le public en a plus rien à secouer, il préfère chanter “CM Punk”.

Humberto Carillo s’approche visiblement un peu trop près, un échange entre lui et Rollins mène à un match proposé par ce dernier et tout de suite.

Seth Rollins a battu Humberto Carrillo par tombé avec le Curb Stomp.

Rollins est retourné ensuite sur le ring pour serrer la main de Carillo. Ils ont voulu faire le classique “le champion accueille le nouveau” avec classe mais le public en n’avait rien à secouer. Il est saoulé par Rollins qui devient de plus en plus ridicule et Carillo qui mis à part un in-ring parfait manque cruellement de présence pour fasciner le public.

En coulisse R-Truth croit pouvoir reprendre le titre 24/7 mais il se trompe de Singh et fait un tombé sur Samir. Bref.

Kevin Owens a un problème nommé AJ

Les Street Profits devaient donc se trouver un partenaire pour affronter AJ Styles, Luke Gallows et Karl Anderson et après avoir teasé toute la soirée qui ce serait… il n’y a personne. Le match est donc un deux contre deux, AJ Styles reste sur le côté et ayant voulu intervenir à plusieurs reprise, il est renvoyé en coulisses par l’arbitre.

Mais il n’aura pas le temps d’y retourner, puisque Kevin Owens fait ensuite son entrée pour attaquer AJ Styles en lui portant un Stunner. Ford et Dawkins sur le ring profite de la distraction pour poursuivre le match et faire pencher la balance en leur faveur.

The Street Profits ont battu The OC par tombé avec un frog splash de Montez Ford sur Karl Anderson.

Difficile de comprendre pourquoi Kevin Owens n’a pas participé au match s’il était là. Si c’était pour faire ça, pourquoi avoir annoncé un trois contre trois ? On ne saura jamais.

Un épisode de Monday Night RAW qui n’avait rien pour le sauver. Des Superstars absente, Crown Jewel qui approche, des storyline qui prennent pas ou qui usent… On en retiendra au mieux le retour de Drew McIntyre ou au pire l’état de Ric Flair ou encore l’histoire autour de Lana qui s’enfonce semaine après semaine dans le malaise. Sinon, quelqu’un sait où sont passées les femmes de RAW ? Elles sont toutes partie en Australie ? Rigolez pas c’est possible.

Les plus lus

En haut