All Elite Wrestling

Résultats d’AEW Dynamite du 6 novembre 2019

Résumé et résultats de l’épisode d’AEW Dynamite du 6 novembre 2019, dernier avant le pay-per-view Full Gear.

AEW

Dans ce dernier épisode d’AEW Dynamite avant Full Gear ce samedi, Cody Rhodes a de nouveau un truc à nous dire en espérant que toutes les cornes de brûme aient été confisquées, Trent des Best Friends affrontera PAC tandis qu’Hangman Page et Kenny Omega feront face à Chris Jericho et Sammy Guevara.

On commence cet épisode d’AEW avec un match. PAC qui affrontera Hangman Page samedi à Full Gear fait ce soir face à l’un des Best Friends, Trent.

PAC a battu Trent par soumission mais le final a été botché par l’arbitre qui a stoppé le compte de trois à deux après la Black Arrow de PAC alors que Trent ne s’était pas relevé. Le match a finalement été terminé par soumission. Orange Cassidy est intervenu dans le match pendant que Taylor distrayait l’arbitre, mais Cassidy ayant fait du Cassidy, ça n’a pas été très efficace.

La stipulation de Cody Rhodes

Cody Rhodes fait son entrée. Il rappelle en citant des noms d’anciens catcheur comme Bill Watts et son père Dusty Rhodes, rappellant qu’ils ont aussi été dirigeants, comme lui. Il tient à ajouter une stipulation pour le match qui le verra affronter Chris Jericho ce samedi à Full Gear pour le titre de l’AEW.

Cody Rhodes explique ainsi que s’il perd son match et ne parvient pas à prendre le titre de champion de l’AEW ce samedi, il ne sera plus jamais challenger pour celui-ci.

La promo prend un sacré tournant quand Rhodes se plaint du fait que Chris Jericho ne le considère pas assez sérieusement, notamment après l’avoir qualifié de millenial bitch alors qu’il a profité de la même éducation de privilégiée. Il promet de battre Jericho pour sa mère, sa soeur, sa femme et toute sa famille, et de dévorer l’Inner Circle vivant.

Excellente promo, sans doute une des meilleures que nous a offert Cody Rhodes.

Private Party ont battu Dark Order par tombé avec leur Gin’n’Juice pour remporter la troisième place officielle du tournoi par équipe.

Chris Jericho nous a proposé une hilarante parodie du clip vidéo de Cody Rhodes d’il y a deux semaines, avec des petites références à repérer comme une certaine “Patricia Bobski” ou un témoignage de Virgil.

Build up light pour Riho et Sakura

Emi Sakura et Jamie Hayter ont battu Riho et Shanna sur un roll up de Sakura sur Riho. Une manière assez light de builder le match de championnat de samedi entre Riho et Sakura. C’est de toutes façons trop tard pour faire quelque chose et c’est assez dommage de s’y prendre que maintenant.

Shawn Spears a battu Brandon Cutler par tombé avec son Death Valley Driver.

Spears s’apprête à porter un deuxième Death Valley Driver sur une chaise après le match mais Joey Janela débarque pour sauver Cutler.

Un bon brawl final avant Full Gear

Le main-event de et épisode est le match annoncé entre l’équipe du champion de l’AEW Chris Jericho et son partenaire de l’Inner Circle Sammy Guevara.

Chris Jericho et Sammy Guevara ont battu Hangman Page et Kenny Omega avec le Judas Effect de Jericho sur Page. PAC est intervenu dans le match en portant un low blow à Kenny Omega, alors que l’arbitre était distrait par Chris Jericho.

Cela nous avait manqué. Mais l’après match a terminé cet épisode dans un brawl général. On y retrouve tous l’Inner Circle, Cody Rhodes, les Young Bucks, MJF puis Jon Moxley qui vient s’en prendre à Kenny Omega avant que n’arrive Ortiz et Santana. Un bon gros brawl qui va durer plusieurs minutes et se relancer une seconde fois.

Un bon épisode go-home qui fait bien son travail. On ne retiendra pas grand chose des matchs, mais entre la promo de Cody Rhodes, la vidéo de Chris Jericho et le brawl de fin on ne s’ennuie pas. On regrettera juste le peu d’investissement autour de la division féminine et du titre de Riho. Dommage pour une promotion qui s’annonçait elle-même plus égalitaire sur ce sujet, et surtout avec un roster comme celui-ci.

Les plus lus

En haut