All Elite Wrestling

Résultats d’AEW Dynamite du 20 novembre 2019

jericho scorpio sky

Résumé et résultats de l’épisode d’AEW Dynamite du 20 novembre 2019.

AEW

Dans cet épisode d’AEW Dynamite, Chris Jericho a à nous parler, Jon Moxley affronte le jeune qui-n’en-veut Darby Allin, Private Party affrontent Ortiz et Santana tandis qu’a lieu une « Dynamite Dozen Battle Royal ».

Cet épisode démarre fort puisqu’en opener la All Elite Wrestling a choisi de mettre le match entre le Lucha Bros Rey Fenix et le Young Bucks Nick Jackson.

Rey Fenix a battu Nick Jackson par tombé avec un muscle buster. Jackson espérait lui serrer la main après cet excellent match, mais Fenix n’est pas intéressé et quitte le ring.

Hikaru Shida a battu Britt Baker par tombé avec un running knee. Britt Baker a saigné du nez durant tout le match mais ne s’est pas arrêtée pour autant.

Un petit clip vidéo pour Dark Order en mode « rejoignez-nous et la vie sera plus belle » est diffusé.

Publicité

La Dynamite Dozen Battle Royal a lieu ensuite. Tout le monde (ou presque) est déjà sur le ring, MJF et Billy Gunn ont le droit à une entrée à eux. Pentagon se retrouve nez à nez avec Christopher Daniels qui ne participe pas mais qui parvient à le distraire suffisamment pour qu’il se fasse rapidement éliminé en premier. Pour rappel, ce sont les deux derniers catcheurs sur le ring qui gagnent… le droit de s’affronter la semaine prochaine pour une bague en diamant.

MJF et Hangman Page ont remporté la bataille royale. MJF qui avait été sorti du ring mais pas par dessus la troisième corde revient et fait tombé Jungle Boy qui était au bord du ring, terminant le match.

Jericho et la psychologie inversée

Chris Jericho fait son entrée pour nous faire son annonce, mais d’abord il veut s’excuser pour son comportement à la fin de l’épisode de la semaine dernière où il a perdu ses nerfs après son premier pin subi à l’AEW. Enfin, il a essayé de s’excuser mais n’a pas réussi à dire qu’il était désolé, il a fallu que Jake Hager le dise à sa place. Hager parle, c’est une bonne nouvelle.

L’annonce de Chris Jericho est un teasing pour la semaine prochaine, puisqu’il y aura l’occasion de recevoir le respect et les remerciement qu’il demande à l’AEW depuis qu’il est champion. Chris Jericho organisera en effet sa propre célébration de champion de l’AEW dans l’épisode de la semaine prochaine à Chicago.

Alors que Jericho et Hager s’apprêtait à quitter le ring, SCU fait son entrée. C’est Scorpio Sky et sa douce voix qui prend la parole pour dire à Jericho que ses excuses font de lui un exemple, un parangon de vertu, mais qu’il oublie de préciser pourquoi il a du s’excuser. Sky lui rappelle en effet qu’il est à l’origine de sa défaite. Il dit avoir reçu plein de DM Twitter depuis, et que même son crush de la fac l’a rappelé pour sortir avec lui.

Après s’être moqué du fait que son crush a probablement pris du poids depuis la fac (ce à quoi Sky a répondu à la Sir Mix-a-Lot), Chris Jericho dit vouloir un match contre lui. Pour s’en moquer, Sky dit qu’il va avoir besoin de temps pour s’entrainer, mais Jericho lui dit que le match aura lieu la semaine prochaine. En mode psychologie inversée, Sky dit espérer que le match n’est pas pour le titre de champion de l’AEW, tellement il ne le mérite pas. Jericho tombe dans le piège et lui annonce qu’en effet, le match est pour le titre.

Publicité

L’affrontement devient physique, le reste de l’Inner Circle débarque, Brandon Cutler et Michael Nakazawa tentent en vain de venir en aide à SCU. Jericho porte un Judas Effect à Scorpio Sky. Marko Stunt et Jungle Boy viennent tenter leur chance aussi, mais Jericho s’en débarrasse aisément, sans que les autre membres de son clan n’aient besoin de bouger. C’est quand vient Luchasaurus que Jericho préfère s’en aller, laissant Hager lui faire face pour terminer ce segment.

Luchasaurus a battu Peter Avalon en quelques secondes par tombé avec un coup de pied et son Extinction.

Private Party ont battu Santana et Ortiz par tombé avec leur Gin and Juice sur Santana. Nick Jackson est intervenu dans le match, Sammy Guevara est arrivé après pour l’attaquer, avant que Dustin Rhodes vienne à son tour aider Jackson et attaquer Guevara, Ortiz et Santana à coup d’attelle.

Kenny Omega nous conseille de regarder son match de la semaine prochaine, où il affronte à nouveau PAC. Une manière pour lui de se remettre sur les rails après ses deux dernières défaites à All Out (contre PAC) et Full Gear (contre Moxley).

Un main-event avec du mordant (littéralement)

Le main event de cet épisode est donc le match entre Darby Allin et Jon Moxley. Darby Allin, toujours du côté de la bonne ambiance, entre dans un sac mortuaire avec écrit « MOX » dessus, avant d’en sortir en skate.

Jon Moxley a battu Darby Allin par tombé avec son Paradigm Shift. Allin a tenté le Coffin Drop mais Moxley a su le réceptionner et le bloquer dans un étranglement, contré par Allin avec un roll up pour un compte de deux. C’est une fois dans le coin du ring, que Moxley a déstabilisé Allin en le mordant (si si) avant de lui porter son finisher depuis la deuxième corde.

Publicité

Le show se termine avec la victoire de Moxley, un bon show qui donne l’impression d’avoir surtout été écrit pour annoncer celui de la semaine prochaine. Pas mauvais en soi, de bons matchs, des segments funs, mais on a du mal à savoir où vont les choses… si ce n’est qu’on les retrouve la semaine prochaine.

En haut