NXT

Résultats de WWE NXT du 5 février 2020

velveteen dream retour

Resultats de l’épisode de NXT du 5 février 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE NXT, le retour d’une ancienne championne venue rendre visite à sa potentiel cible de WrestleMania 36 Rhea Ripley : Charlotte Flair. Jordan Devlin fait aussi sa première apparition en tant que champion Cruiserweights tandis que Tommaso Ciampa et les Broserweights se lancent officiellement en route pour les titres d’Adam Cole, Kyle O’Reilly et Bobby Fish.

Bobby Fish a dit Fish

Matt Riddle et Pete Dunne font leur entrée avec le trophée. Ou plus précisément avec la « Broserweight Mobile », un caddie de golf avec lumières, pyros et le trophée bien mis en valeur sur le toi. On est déjà fan.

Ils débarquent sur le ring pour fêter évidemment leur victoire et pour dire leur impatience quant à NXT TakeOver : Portland où ils affrontent Kyle O’Reilly et Bobby Fish pour les titres de champions par équipe de la brand jaune. Ces derniers viennent justement les interrompre pour dire eux aussi qu’ils ont hâte d’être au prochain TakeOver et les battre.

Matt Riddle a noté que Bobby Fish avait dit « fish », ça l’a fait rire et il a dévié sur une chanson à base de poisson. « How much fish could Bobby Fish fry if Bobby Fish could fry fish? » Matt Riddle dans ses œuvres. Dunne termine en disant qu’ils vont « fumer » l’Undisputed Era. Riddle a clairement fait tourner.

Garza n’a pas dit son dernier mot

Angel Garza a battu Isaiah Scott par tombé avec son Wing Clipper.

Publicité

Angel Garza prend le micro pour nous rappeler ce qu’il a fait à RAW ce lundi à Humberto Carrillo et Rey Mysterio, avant de prévenir Jordan Devlin qu’il compte bien récupérer son titre de champion Cruiserweight.

En coulisse l’Undisputed Era est à la recherche de Tommaso Ciampa et attaque toutes les personnes qu’ils croisent en leur demandant d’abord s’ils ne l’ont pas vu. Pour rire, Roderick Strong rase la tête d’un type qui se faisait couper les cheveux en passant.

Dominik Dijakovic va à Portland

Après la vidéo d’un vif échange entre Killian Dain et Dominik Dijakovic enregistrées au Performance Center plus tôt, les deux catcheurs s’affrontent pour la place de challenger au titre de champion d’Amérique du Nord de Keith Lee.

Dominik Dijakovic a battu Killian Dain par tombé avec son Feast Your Eyes.

En coulisse l’Undisputed Era croise KUSHIDA, qui n’a pas vu Tommaso Ciampa. Dommage pour lui, direction la poubelle.

Finn Balor et Johnny Gargano s’échangent quelques mots par caméras interposées, trop dangereux de les mettre face à face. Balor lui explique notamment qu’il ne viendra pas à TakeOver : Portland pour faire le match de l’année, mais « le match de ta vie, le dernier match de ta vie », dit-il à Gargano.

Publicité

Mercedes Martinez a battu Kacy Catanzaro.

Ça y est, l’Undisputed Era a trouvé Tommaso Ciampa. Ou plutôt Tommaso Ciampa a trouvé l’Undisputed Era et les a attaqué un à un en les envoyant contre la remorque d’un camion. La bagarre entre Ciampa et Cole se déroule jusque dans la salle devant la table des commentateurs avant que Fish, O’Reilly et Strong ne reviennent à la charge.

Matt Riddle et Pete Dunne viennent en aide à Ciampa, des agents de sécurités tentent pendant plusieurs minutes de séparer les deux clans tandis que William Regal vient annoncer un match à trois contre trois ce soir.

Jordan Devlin fait son entrée en tant que nouveau champion Cruiserweight pour la première fois dans la Full Sail University. Il affronte Tyler Breeze dans le match suivant.

Jordan Devlin a battu Tyler Breeze par tombé. Excellent match, belle première impression de Devlin dans la Full Sail, le public était à fond.

Charlotte Flair de retour, Bianca Belair s’immisce

Charlotte Flair est là, et elle arrive au bon moment puisque Bianca Belair fait son entrée histoire de rappeler à Rhea Ripley qui n’a d’yeux que pour Flair en ce moment qu’elle existe, et elle aimerait bien qu’elle vienne tout de suite. Mais c’est Charlotte Flair qui fait son entrée à la place.

Publicité

Flair dit avoir du respect pour Bianca Belair, mais qu’elle n’est pas elle, et que Ripley l’a un peu trop sur-estimée. Rhea Ripley fait à son tour son entrée, tout ça ne pouvait pas se dérouler sans elle. Ripley et Flair échangent sous les yeux de Belair qui n’aime pas trop se faire mettre à l’écart, surtout poussée d’une main par Flair. La réaction de Bianca Belair est magnifique.

Rhea Ripley demande à Charlotte Flair ce qu’elle vient faire ici, ce à quoi Bianca Belair réagit en disant « t’as même pas ta place ici », lui laissant entendre ensuite qu’à WrestleMania c’est contre elle qu’elle va se battre. La catcheuse de RAW lui répond que c’est une conversation entre championne, mais Rhea Ripley n’aime pas trop qu’on manque de respect au gens chez elle. Elle lui fait comprendre qu’ici il y a un dicton qui dit « We are NXT », avant que les deux catcheuses de NXT ne porte un facebuster à la catcheuse de RAW.

Vous pouvez rêver à nouveau

Le main-event est le match à trois contre trois annoncé plus tôt par William Regal. Tommaso Ciampa, Matt Riddle et Pete Dunne affrontent Adam Cole, Kyle O’Reilly et Bobby Fish. Les six catcheurs n’attendent même pas d’entrer pour se battre, le combat démarre sur la rampe mais la cloche n’a évidemment pas encore sonné. Roderick Strong qui n’est pas dans le match va prendre cher à la fin de cette première partie, mais il n’aura pas dit son dernier mot.

Tommaso Ciampa, Matt Riddle et Pete Dunne ont battu Undisputed Era par disqualification suite à l’intervention de Roderick Strong qui est revenu à la charge en portant un coup de genou à Ciampa.

L’Undisputed Era se débarrasse de Dunne et Riddle pour les éjecter ensuite du ring et terminer sur Ciampa, sur qui Adam Cole trace une croix dans le dos… mais il n’auront le temps de rien faire, les lumières de la Full Sail s’éteignent, et apparaisent les symboles avec la date de ce mercredi soir à l’écran.

Le public hurle soudainement de joie, Velveteen Dream est debout sur un des poteaux du ring et se jette sur les heels, avant de se concentrer sur Roderick Strong, révélant par la même occasion un pantalon avec la tête de Marina Shafir et leur enfant, avec écrit derrière « Call me Marina ».

Un bon épisode et un retour qui fait plaisir. À l’approche de NXT TakeOver : Portland le show de la brand jaune se savoure.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });