Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 21 février 2020

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 21 février 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE Friday Night SmackDown du 21 février, Goldberg fait son (vrai) retour, les Bella Twins seront elles aussi de passage tandis que Naomi et Carmella s’affronteront pour la place de challengeuse au titre de Bayley.

Superkick Party

Les Usos font leur entrée en premier, le match à quatre contre quatre dans lequel ils font équipe avec les New Day face à The Miz, John Morrison, Robert Roode de Dolph Ziggler arrive ensuite. Jimmy Uso promet une superkick party à ses adversaires mais ils ne vont pas la faire seuls. Les New Day les rejoignent et le temps d’un petit échange à propos des titres par équipe que veulent visiblement toujours les Usos et d’une comparaison de palmarès, The Miz et John Morrison font leur entrée.

Miz et Morrison promettent de remporter les titres de champions par équipe jeudi prochain à Riyad avant de faire entrer leurs co-équipiers Ziggler et Roode, précisant que Ziggler a passé une bonne Saint-Valentin. On a encore mal pour Otis.

Les New Day et les Usos ont battu The Miz, John Morrison, Dolph Ziggler et Robert Roode par tombé avec un superkick de Jey Uso sur Roode.

Drew Gulak approche Daniel Bryan en coulisse pour lui dire qu’il a fait un powerpoint pour explique ce qui ne va pas dans son catch, prenant pour exemple son match contre Heath Slater il y a deux semaines. Slater qui débarque pour demander justement un nouveau match à Bryan, qu’il accepte avant de dire à Gulak de plutôt s’occuper de Slater.

Toujours en coulisse, Tucker vient dire à Mandy Rose qu’Otis a le cœur brisé et qu’il a tout cassé dans sa chambre d’hotel et ne voulait plus en sortir. “Il s’était pourtant peigné les cheveux et acheté des nouveaux sous-vêtement.” Mandy Rose lui répond qu’elle est finalement sortie avec Dolph Ziggler parce qu’Otis ne venait pas, et ne semble pas comprendre d’où vient le SMS où elle a dit à Otis qu’elle était en retard. Une fois Tucker parti, Sonya Deville dit à Mandy Rose que ce n’est pas grave, parce que Ziggler est plus son type d’homme. Le public n’aime pas. Non plus. Soutient total à Otis.

Lacey Evans est en interview avec Renee Young qui lui rappelle qu’elle a été du côté des méchantes à une époque, comme Bayley et Sasha dont elle point du doigt le comportement, lors qu’elle appelait tout le monde de “Nasties”. Evans répond que ce terme peut tout aussi être affectif mais admet avoir été mauvaise avant d’arriver à SmackDown et de constater ce qu’étaient vraiment des mauvaises personne comme Banks et Bayley. Son but est toujours de devenir championne de SmackDown. Étrange (et mauvaise) interview où l’on a l’impression qu’on essaye de justifier un faceturn qui a déjà eu lieu il y a des mois.

Musique, MaeStrowman

Le match suivant un un match Symphony of Destruction. C’est un match sans disqualification possible où il est permis d’utiliser tout un tas d’instruments de musique, certains amenés par les catcheurs eux-mêmes ou disposés autour du ring, comme ce gros piano qui va faire mal.

Elias et Braun Strowman ont battu Shinsuke Nakamura et Cesaro par tombé après un powerslam parti de la table des commentateurs sur le piano à Nakamura.

Le piano aurait sans doute du se briser mais ce ne fut pas le cas, Nakamura a visiblement bien senti passer le powerslam à tel point qu’il a dû être examiné par des médecins.

En interview Baron Corbin rappelle que Roman Reigns ne l’a jamais battu dans un match en un contre un, et qu’il compte remplacer Roman Reigns en tant que posterboy de la WWE. Jusqu’à ce moment on avait totalement oublié leur rivalité et c’était pas plus mal.

Les Bella Twins au Hall of Fame

Ce que vous saviez déjà est arrivée. Les Bella Twins étaient les invités d’Alexa Bliss pour un nouveau Moment of Bliss (sans Nikki Cross qui est apparemment malade). Alexa Bliss annonce elle-même que Nikki et Brie Bella rejoindront le Hall of Fame de la WWE cette année aux côtés de Batista et le nWo.

Les deux soeurs font leur entrée et remercient les fans de leur ville natale (et les autres) sans qui elles n’auraient jamais pu briser autant de barrières.

Daniel Bryan fait son entrée avec Birdie, félicite sa femme Brie Bella et rejoint le ring pour son match qui a lieu juste après.

Daniel Bryan a battu Heath Slater par tombé avec son running knee.

En coulisse, Mandy Rose et Dolph Ziggler repartent ensemble, sous le regard d’Otis un peu plus loin. C’est déchirant.

Sheamus entre dans l’Elimination Chamber comme dans un moulin

Pendant ce temps, surement parce que Vince McMahon trouvait ça cool au début, Sheamus fait de nouveau des petites promos vidéo comme à l’annonce de son retour pour expliquer qu’après avoir battu Shorty G et Apollo Crews il est temps de s’attaquer à des plus grosses cibles. Il annonce qu’il entre dans l’Elimination Chamber. On entre maintenant dans cette cage comme dans un moulin.

Apollo Crews qui a vu le clip dans les vestiaires dit à Shorty G de le laisser gérer le problème Sheamus lui-même. Gable est visiblement un peu déçu de se faire jeter de l’équation.

Le match qui suit voit Carmella et Naomi s’affronter pour la place de challengeuse au titre de championne de SmackDown de Bayley — qui est aux abords du ring pour assister à l’affrontement — pour un match qui aura lieu jeudi prochain à WWE Super ShowDown 2020.

Naomi a battu Carmella par tombé avec un split-legged moonsault et remporte ainsi la place de challengeuse.

Goldberg n’a pas un instant peur du Fiend

Le main-event est bien évidemment l’arrivée, en vrai cette fois, de Goldberg à SmackDown. L’ancien champion Universal est le challenger de The Fiend à Super ShowDown et ne semble pas du tout se laisser impressionner par tout le folklore de Bray Wyatt. Goldberg peut en tout cas toujours compter sur le soutien du public  — qui n’a de toutes façons pas d’autres Superstars d’aujourd’hui à acclamer de la sorte.

Goldberg dit vouloir profiter de son retour à SmackDown ce soir et de prendre son temps pour en profiter. Vince McMahon dans la Gorrilla Position, voyant qu’il reste cinq minutes de show sur l’horloge et repensant aux obligations de la FOX a un peu de sueur sur son front.

Goldberg dit être totalement prêt pour Bray Wyatt… qui l’interrompt justement depuis, comme toujours, son Fire Fly Funhouse. Goldberg dit ne pas être là pour jouer à son jeu stupide mais il répond à un magneto, il est bête. Wyatt lui présente tout ses amis autour de lui, avant d’ajouter qu’ily a une personne qui a hâte de le rencontrer.

Les lumières s’éteignent, puis se rallument, tandis que Goldberg ne montre pas un seul signe d’inquiétude. “The Fiend, qui est derrière moi”. dit-il, alors que derrière lui les Rollins, Bryan et autres flippaient comme pas permis à chaque fois. Il lui envoie un spear dévastateur, le Fiend peine à se relever et alors que Goldberg s’apprête à en délivrer un second, le Fiend disparait comme il est arrivé.

L’image d’un Goldberg qui n’est pas un pet effrayé par le Fiend est assez surprenante. On lui demande pas de remplir son pantalon de peur mais s’il pouvait avoir l’air un peu plus concerné par ce qui l’attend jeudi prochain ça serait pas mal. Sinon à côté de ça, l’image des précédents adversaires du Fiend, elle en prend un coup. Goldberg serait plus puissant que le roster actuel ? On pensait que tout le monde devait rester fort.

Les plus lus

En haut