Friday Night SmackDown

Résultats de Friday Night SmackDown du 31 juillet 2020

the fiend alexa bliss

Résultats de WWE SmackDown du 31 juillet 2020.

WWE

Au programme de Friday Night SmackDown ce vendredi soir, les championnat de SmackDown et Intercontinental en jeu, le retour d’Otis et Mandy Rose et le lancement de Big E en solo.

Après un enchainement de promos pour teaser le déroulé de cet épisode, Bray Wyatt apparait pour nous expliquer que Braun Strowman n’est toujours pas là, qu’il voulait simplement l’aider et non le faire disparaitre et que maintenant le Fiend est réveillé. Merci pour cet update.

AJ Styles et Gran Metalik ouvrent SmackDown comme il faut

On commence avec le match pour le titre de champion Intercontinental entre le tenant du titre AJ Styles qui affronte ce soir le membre des Lucha House Party Gran Metalik.

AJ Styles a battu Gran Metalik par soumission avec son Calf Crusher pour conserver son titre de champion Intercontinental.

Très bon match pour ouvrir cet épisode. On en est presque étonné d’avoir le droit à un aussi bon match dans un épisode de SmackDown. Fidèle à son style Gran Metalik utilise beaucoup les cordes pour son high flying tandis qu’AJ Styles préfère affaiblir son adversaire en attaquant la jambe. La fin est clean, c’est parfait. Pour un match dont le résultats était évident, le travail a été bien fait pour qu’on oublie cet évidence.

Publicité

Après le match AJ Styles revient sur le ring pour attaquer son challenger et lui porter un Styles Clash. On s’attendait à ce que cela serve pour faire entrer quelqu’un, comme Big E par exemple, qui va se faire un petit run solo ces prochaines semaines. Le titre Intercontinental serait parfait pour Big E.

Baron Corbin retrouve Shorty G en coulisse et bizarrement il cherche à en faire son ami. Le petit Gable ne comprend pas. Nous non plus.

Baron Corbin et Shorty G, l’alliance inattendue

Avant de rejoindre le ring, on voit Jeff Hardy heureux et félicité par plein de gens en coulisse après sa victoire dans le Bar Fight contre Sheamus la semaine dernière. Il vient ensuite nous expliquer qu’il ne s’est jamais aussi senti bien depuis longtemps que ces derniers mois avec Sheamus ont été difficiles à vivre.

Après un discours sur sa sobriété et la difficulté du parcours à accomplir pour aller mieux, Baron Corbin fait son entrée. Jeff Hardy n’a visiblement pas finit de souffrir. Corbin dit en avoir marre de devoir écouter ses histoires de sobriété — à vrai dire nous aussi, on voudrait l’entendre parler de compétition un peu. Corbin semble un peu sur les nerfs, il en a marre de Jeff Hardy, de Matt Riddle et doit affronter Drew Gulak ensuite, ce qui ne le ravit pas plus.

Drew Gulak qui arrive d’ailleurs par surprise pour attaque King Corbin dans son dos avant leur match.

Baron Corbin a battu Drew Gulak par tombé avec son End of Days. Gulak a voulu profiter de la distraction de Matt Riddle arrivé avant la fin du match pour porter un cradle mais il n’a pas réussi à river les épaules de Corbin pour le compte de trois. Corbin enchainera ensuite avec son finisher. C’est dans ce genre de match qu’on se dit qu’il y a matière à faire avec Corbin, et puis l’on voit le personnage et on abandonne l’idée.

Publicité

Matt Riddle attaque Baron Corbin après le match quand Shorty G vient en aide à Corbin et attaque Riddle. Shorty G et Baron Corbin semble former une petite alliance. On ne comprend plus rien.

Big E marche seul

The Miz ne croit pas du tout que Big E puisse réussir en solo, l’idée le fait beaucoup rire. On devrait lui rappeler l’état de sa carrière solo depuis deux ou trois ans. Les deux catcheurs s’affrontent dans le match suivant.

Big E a battu The Miz par soumission avec le Stretch Muffer. C’est un bon match mais le booking de Big E n’est pas bon du tout. On lance pas un type de sa trempe en solo en le faisant se faire dominer par… le Miz qui en ce moment fait plus loser magnifique que heel dangeureux.

Gran Metalik et Lince Dorado retrouvent Cesaro et Shinsuke Nakamura dans leur loge où l’on est bien habillé et on boit du champagne, chez les champions. Metalik et Dorado ne sont pas les bienvenus parce qu’ils ne sont pas champion. Mais ils pourraient le devenir. Ils feront de bons challengers.

Dans une promo en coulisse Sheamus confie avoir fait une erreur : défier Jeff Hardy dans un bar n’était pas une bonne idée, puisqu’il était « dans son habitat naturel » et qu’il a eu à faire un match handicap : Sheamus contre Jeff Hardy et l’alcool. Dommage de s’en rendre compte maintenant. Mais il nous rassure, Jeff Hardy n’est plus son problème « et c’est une mauvaise nouvelle pour le roster de SmackDown » conclut-il.

Naomi a battu Lacey Evans par tombé avec un backslide.

Publicité

Sonya Deville ne lâche pas l’affaire avec Mandy Rose

Otis et Mandy Rose sont en coulisses pour leur première apparition à l’écran depuis plusieurs semaines et il est question d’un resto, rien ne peut plus faire plaisir à Otis. Alors qu’ils s’en vont, Sonya Deville apparait derrière, regardant méchamment les deux tourtereaux de loin. On a envie de dire passe à autre chose Sonya, tu te fais du mal.

Au retour de la pub Sonya Deville retrouve Mandy Rose en train de se maquiller. Pas le temps de se dire un seul mot, les deux catcheuses se battent et Deville prend l’avantage au point de blesser Mandy Rose au visage et de commencer à lui couper les cheveux. Elle veut « la rendre aussi moche à l’extérieur qu’elle l’est à l’intérieur ». Alors qu’elle s’apprête à lui raser la tête, plusieurs arbitre ainsi qu’Adam Pearce viennent la stopper.

Kayla Braxton raconte la scène tandis que le Miz et John Morrison arrivent pour déplorer sarcastiquement ce qu’ils voient. Otis et Tucker qui ne sont pas loin n’apprécient visiblement pas beaucoup.

Nikki Cross échoue encore, Alexa Bliss piégée par le Fiend

C’est l’heure du main-event. Nikki Cross affronte une nouvelle fois Bayley pour le titre de championne de SmackDown. Alexa Bliss et Sasha Banks sont aux abords du ring pour soutenir leurs partenaires et la brouille n’est pas du tout dans le clan que vous auriez imaginé.

Bayley a battu Nikki Cross par tombé avec un snap mare driver. Le match est bon mais sans être incroyable. De toutes façons ce n’est pas ce qu’on en retiendra.

Après le match Alexa Bliss rejoint Nikki Cross alors que les deux championnes ont quitté le ring mais Cross est énervée. Elle repousse Alexa Bliss et quitte le ring.

Alexa Bliss est seule sur le ring quand les lumières s’éteignent. Il ne fait aucun doute qu’après son apparition dans le Swamp Fight, le Fiend vienne à la rencontre d’Alexa Bliss. Le Fiend tourne autour d’Alexa Bliss qui semble savoir ce qui l’attend, elle ne bouge pas.

Le Fiend approche sa main, Alexa Bliss est comme tétanisée et subit la Mandible Claw sans pouvoir se défendre. Le monstre de Wyatt aurait-il trouvé le point faible de Braun Strowman ? L’épisode se termine là-dessus, c’est à la fois surprenant et même intéressant.

Un bon épisode de Friday Night SmackDown dans son ensemble, si on retire l’histoire entre Lacey Evans et Naomi qui n’a pas une once d’intérêt. De bons matchs, surtout l’opener pour le titre Intercontinental. La storyline qui démarre avec Alexa Bliss a de quoi rendre curieux, on a hâte d’en savoir un peu plus.

En haut