Friday Night SmackDown

Résultats de Friday Night SmackDown du 7 août 2020

retrubution smackdown debuts

Résultats de l’épisode de Friday Night SmackDown du 7 août 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de Friday Night SmackDown, la suite de la rivalité entre Mandy Rose et Sonya Deville, une nouvelle rivalité entre Sheamus et Baron Corbin, et le chaos. Enfin, presque.

On commence avec un épisode de Firefly Fun House après un récap de l’attaque du Fiend sue Alexa Bliss vendredi dernier. Bray Wyatt s’adresse à Braun Strowman en lui demandant comment a-t-il pu laisser faire ça alors qu’elle est son amie. Il conclut en disant qu’il peut tout arrêter en donnant au Fiend ce qu’il veut : le titre de champion Universal. Le tournant qu’a pris cette storyline est bon, et le fait que le point central de cette rivalité soit le titre Universal est encore plus appréciable.

Matt Riddle a battu Sheamus par disqualification suite à l’intervention de Shorty G venu attaquer Riddle. Gable et Riddle se sont ensuite battus, mais Riddle a rapidement pris le dessus.

Au retour de la publicité en coulisse, Sheamus se dirige vers Baron Corbin pour se plaindre de l’intervention de Shorty G lui ayant coûté la victoire. Un segment qui semble placer désormais Sheamus en face, à peine quelques semaines après avoir malmené Jeff Hardy et son alcoolisme. Un peu trop rapide ce faceturn.

Une perruque qui parle, le fun

John Morrison et le Miz sont sur le ring pour un Dirt Sheet à propos de la rivalité (re)naissante entre Mandy Rose et Sonya Deville. La première invitée n’est pas Deville mais Mandy Rose, ou plutôt ses cheveux. Oui, on assiste dans cet épisode à une discussion entre deux types et une perruque. It’s such good shit, pal. 

Publicité

Sonya Deville est ensuite venue pour nous faire part de son dégout de voir Mandy Rose autant mis en avant alors qu’elle n’a rien fait d’autre que de remporter des concours de bikini et couché avec Otis pour en arriver là. Otis et Tucker viendront ensuite attaquer Miz et Morrison pour les sortir du ring. Un match entre les deux équipes sera annoncé plus tard.

La rivalité pour les titres par équipe de la brand bleue semble être entre les champion Cesaro et Shinsuke Nakamura contre les Lucha House Party Lince Dorado et Gran Metalik — la performance contre AJ Styles semble avoir convaincu. Cesaro affronte dans le match suivant Lince Dorado.

Cesaro a battu Lince Dorado par tombé avec son Neutralizer.

Furieux, Otis explique en interview que Miz et Morrison peuvent se moquer de lui autant qu’ils veulent, mais pas de sa petite amie Mandy Rose.

Le Fiend fait son entrée dans le ring avant que la publicité ne soit lancée. Au retour, Alexa Bliss est aussi sur le ring, toujours agenouillée comme la semaine dernière. Le Fiend tente de lui porter sa Mandible Claw mais Alexa Bliss repousse sa main et tente d’amadouer le Fiend qui s’éloigne de sa victime, comme voulant fuir l’affection.

Braun Strowman apparait sur l’écran et met en garde le Fiend. Il dit qu’il s’en fout d’Alexa Bliss  — et ça c’est quand même triste, elle pourrait changer de camp assez facilement — et que tout ce qu’il a envie c’est de le détruire. Il lui donne rendez-vous à SummerSlam. Le match est donc visiblement officiel.

Publicité

Jeff Hardy se fait oublier

Baron Corbin affronte Jeff Hardy dans le match suivant après la petite confrontation de la semaine dernière, Corbin ayant visiblement dans l’idée de prendre la suite de Sheamus en revenant sur l’alcoolisme d’Hardy.

Jeff Hardy a battu Baron Corbin par disqualification lorsque Sheamus est arrivé pour porter un Brogue Kick à Hardy, juste pour se venger de Corbin et l’intervention de Shorty G plus tôt dans la soirée lors de son match. Ah il doit être content d’être là Jeff Hardy, qui se fait oublié directement après le brogue kick.

Finalement comme Baron Corbin et Sheamus se disputent, un match entre les deux catcheurs est décidé pour ce soir et a lieu de suite.

Sheamus a battu Baron Corbin par tombé avec son Brogue Kick, grâce à une distraction de Matt Riddle. Sacrée soirée pour les victoires clean

En interview, Big E nous explique qu’il est prêt à embrasser son run en solo. On attend, avec impatience.

Bayley et Sasha Banks sont convoquées sur le ring pour une petite entrevue avec Stephanie McMahon, en direct de chez elle. Celle-ci loue leur travail tandis que les deux championnes, toutes modestes qu’elles sont, répondent qu’elles n’ont fait que poursuivre ce que Stephanie McMahon a lancé avec la Women’s Evolution.

Publicité

Mais Stephanie McMahon n’a pas pu s’empêcher de remarquer que Bayley et Banks jouent un peu avec les règlent, mais ne leur en veut pas. Elle annonce que les deux championnes défendront leurs titres solo à SummerSlam, et qu’une bataille royale inter-brands aura lieu dans l’épisode de la semaine prochaine pour choisir la challengeuse de Bayley.

En interview, avant d’affronter Otis et Tucker, The Miz et John Morrison accompagnés de Sonya Deville continuent de se moquer d’eux et Mandy Rose.

Retribution, le chaos sans surprise

Le match fait donc le main-event et Sonya Deville est aux abords du ring avec le Miz et John Morrison, mais Mandy Rose et sa nouvelle coupe de cheveux viendront s’incruster.

The Miz et John Morrison contre Heavy Machinery s’est terminé en no-contest.

La suite se concentre surtout sur Sonya Deville et Mandy Rose qui continuent de se battre jusqu’en coulisse alors qu’on essaye de les séparer sans succès.

Mais ça n’a plus d’importance puisque les lumières s’éteignent… et Retribution débarque dans la salle. Ils font fuir Michael Cole et Corey Graves en tentant de les attaquer à coups de barres de fer et de battes de baseball. Le clan est composés d’homme et de femmes et ne se gêne pas pour attaquer ensuite tous les talents du Performance Center qui servaient de spectateurs.

Un peu à la Nexus mais dix ans plus tard, Retribution détruit tout sur son passage, attaque tout le monde, tague à la bombe tout ce qu’ils peuvent et coupent même les cordes du ring à la tronçonneuse.

Un événement attendu, parce que déjà teasé lors de Monday Night RAW ce lundi. Le téléspectateur lui n’aura même pas le droit à la surprise. Malheureusement l’impact n’est pas terrible. Ce genre de segment, déjà rare, n’a aucun intérêt ni crédibilité sans vrai puisque personne ne réagit naturellement à leur agissements. Quant à l’originalité, on repassera.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });