Friday Night SmackDown

Résultats de Friday Night SmackDown du 18 septembre

jey uso roman reigns smackdown

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 18 septembre 2020.

WWE

Au programme de l’épisode de Friday Night SmackDown de ce 18 septembre 2020, un Samoan Street Fight et le retour de Sasha Banks.

Le Miz en slip! le Miz en slip!

Cet épisode s’ouvre avec un nouveau Dirt Sheet de The Miz et John Morrison qui ne font que répéter ce que le Miz a expliqué à Talking Smack la semaine dernière : il a fait en sorte que Mandy Rose parte pour RAW pour qu’Otis ne soit plus distrait. Otis qui a assez entendu son nom débarque avec la ferme intention de se battre et attaque les deux catcheurs.

Tucker le rejoint pour faire du vide sur le ring et empêcher Morrison de défendre son partenaire, le Miz finit par subir le Caterpillar et la Vader Bomb. Mais Otis n’en a pas eu assez et retourne frapper le Miz… avant de le mettre en slip.

Cesaro affronte Gran Metalik dans le premier match de cet épisode et la tension entre le trio de Lucha House Party est toujours aussi présente — bien que l’histoire de leur séparation s’annonce comme la moins intéressante des histoires d’équipes qui se séparent. Kalisto et Lince Dorado qui étaient aux abords du ring se sont fait virer par l’arbitre et se sont disputé sur le chemin vers les coulisses.

Cesaro a battu Gran Metalik avec son Neutralizer.

Publicité

À lire aussi : WWE Clash of Champions 2020 : Cesaro et Shinsuke Nakamura affronteront Lucha House Party

Malgré la petite mésentente en fin d’épisode la semaine dernière, Jey Uso pense qui et Roman Reigns s’entendront très bien ce soir dans le Samoan Street Fight. L’optimisme.

Nikki Cross y croit fort

Après y avoir été son sidekick pendant des mois, Nikki Cross est l’invitée d’Alexa Bliss dans A Moment Of Bliss pour parler de sa place de challengeuse au titre de championne de SmackDown remporté la semaine dernière. Mais il n’y a pas d’amitié qui compte ici, Bliss y va directement en rappelant que Bayley a battu Nikki Cross à chaque fois qu’elles se sont rencontrées cet été. Cross explique que ce n’est plus la même chose aujourd’hui : Sasha Banks n’est plus là pour l’aider.

Alors que Nikki Cross dévie le sujet en mentionnant la Sister Abigail qu’a porté Alexa Bliss la semaine dernière, Lacey Evans fait son entrée pour interrompre le segment. Evans rappelle à Bliss son départ étrange du 4-Way et que cela l’a déconcentré. Pour Evans, c’est la seule raison pour laquelle c’est Nikki Cross qui a gagné et pas elle. Pas terrible comme excuse. Evans termine en disant qu’elle ne sera jamais capable de battre Bayley.

La seule réponse de Nikki Cross : Elle se mouche dans le mouchoir de Lacey Evans. Avec classe. Les deux catcheuses s’affrontent ensuite. Alexa Bliss s’installe aux commentaires.

Nikki Cross a battu Lacey Evans par tombé avec un neckbreaker.

Publicité

Lacey Evans provoque Alexa Bliss après le match en criant le nom du Fiend, ce qui a visiblement le pouvoir de mettre Bliss dans un état second. Pas de chance pour Evans, elle finit par subir la Sister Abigail.

Dans un petit clip vidéo sympatique, Paul Heyman narre l’histoire de la famille Anoa’i et de la relation entre Jey Uso et Roman Reigns.

Sasha Banks vise déjà le titre

Sasha Banks est de retour comme on nous l’avait annoncé. Elle est installée en coulisse, une minerve au cou, pour une promo face caméra. Sasha Banks est encore choquée par ce qui s’est passé, elle se souvient de leur amitié, de leurs promesses à leur arrivée à la WWE de prendre la tête du roster.

Elle qualifie ensuite Bayley d’idiote et ajoute qu’elle n’est rien sans elle. Elle promet de prendre la seule chose dont Bayley se soucie : le titre de championne de SmackDown. C’est sympa pour Nikki Cross qui va essayer dans un peu plus d’une semaine en tout cas.

Bayley apparait soudainement et attaque Sasha Banks avec une chaise. Elle place sa nuque dans la chaise comme le soir de l’attaque, mais plusieurs officiels arrivent à temps pour empêcher la championne de frapper à nouveau.

Échelles au programme

AJ Styles et Sami Zayn s’affrontent dans le match suivant, une affiche qui faisait envie. Et elle n’a pas déçu.

Publicité

AJ Styles a battu Sami Zayn par tombé avec un roll up. Une fin pas terrible mais c’est souvent ce que l’on réserve au bons matchs à la télévision, dans ce genre d’affrontement on garde les victoires cleans pour les grandes échéances.

Jeff Hardy arrive après le match pour attaquer Sami Zayn et AJ Styles, utilisant une échelle prise sous le ring. Il porte un Twist of Fate et commence à monter sur l’échelle, mais Sami Zayn s’enfuie à temps. Mais vous avez déjà ce que ce petit moment veut dire.

Jeff Hardy annonce à AJ Styles et Sami Zayn qu’il défendra son titre contre les deux, mais pas dans un simple match : dans un match à échelles. Ça s’annonce pas mal.

En coulisse, une personne débarque pour donner une enveloppe à Otis. Tucker lui ouvre et lui annonce qu’un procès a été attenté contre lui. Formidable, une storyline à base de procès maintenant, ça ne nous avait pas manqué ça. Otis est poursuivi pour avoir attaqué Miz et Morrison dans le Dirt Sheet, qui n’est qu’un programme d’information et pour négligence envers son contrat MITB.

Si c’est la méthode pour faire perdre la mallette MITB à Otis alors qu’on est dans un show de catch où « on règle les choses sur le ring » comme le disait si bien Shane McMahon en son temps, c’est terrible.

Après une interview de Baron Corbin et Sheamus, Big E réapparait et attaque l’Irlandais qui réussi tout de même à s’enfuir. Pas de chance pour l’agent de sécurité qui a essayé d’intervenir, c’est lui qui va tout prendre et passer à travers le pare-brise d’une voiture en représailles. Adam Pearce qu’on craint bientôt de retrouver en plein burn-out avec tout ce qu’il fait à la WWE en ce moment débarque pour demander à Big E de quitter les lieux.

Cousinade Street Fight

Le main-event de cet épisode est un Samoan Street Fight entre l’équipe du champion Universal Roman Reigns et son challenger et cousin Jey Uso. Roman Reigns qui pour une fois décide de venir avant que le match ne commence, et il explique cela en disant qu’il ne veut aucune confusion : ceci est toujours son « jardin » et son île.

Roman Reigns et Jey Uso ont battu Sheamus et Baron Corbin par tombé avec un spear de Reigns et un splash de Uso qui fait le tombé sur Corbin. Sheamus lui a finit encastré dans les barrières qui entourent le ring avec un spear du Big Dog.

Un Street Fight qui n’avait de samoan que deux de ses participants mais qui n’était pas du tout mauvais pour un match de ce type diffusé en show hebdomadaire. Personne n’a retenu ses coups. Chaises et tables étaient au rendez-vous, tout comme la ceinture de champion Universal pour lancer la séquence de fin du match.

Jey Uso célèbre cette victoire avec beaucoup de joie, Roman Reigns sourit et finit par le rejoindre pour une belle embrassade de cousins… avant de changer totalement de visage et de lui lancer un regard très noir lorsque Uso a le dos tourner sur la rampe pour retourner en coulisse. Il va lui faire du mal à Clash of Champions. Beaucoup de mal.

Bon épisode de Friday Night SmackDown, des bons matchs mais des storylines dont on sait déjà qu’elles ne passionneront pas les foules comme le tournant légal que vient de prendre celle d’Otis et The Miz ou la séparation annoncée de Lucha House Party. Bayley et Sasha Banks par contre teasent déjà très bien la leur.

En haut