Monday Night RAW

Résultats de Monday Night RAW du 21 septembre

retribution wwe raw

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 21 septembre 2020.

WWE

Au programme de Monday Night RAW ce lundi 21 septembre 2020, Drew McIntyre et Keith Lee retentent leur match, les challengers des Street Profits se font connaitre tandis qu’on attend que RETRIBUTION dévoile leurs vrais visages.

RETRIBUTION = Superstars après tout

Le show commence à peine qu’on doit déjà faire avec RETRIBUTION. Mais désormais ce n’est plus la même chanson, les voilà sans cagoule mais avec des masques qui rappelleront Bane à certains. On reconnait facilement Mia Yim, Mercedes Martinez, Dio Maddin, Donovan Dijak et un autre qu’on n’a pas reconnu. Ce n’est pas tout, ils nous annoncent qu’ils ont signé des contrats avec la WWE. On lit souvent de la part des fans les plus critiques que Vince McMahon est sénile, voilà qu’il donne de quoi leur donner raison en offrant des contrats à des personnes qui vandalisent le Thunderdome toutes les semaines.

Le Hurt Business fait son entrée et les provoque pour la bagarre pendant qu’ils descendent du ring. Mais RETRIBUTION renforce ses rang et une bonne poignée de membres du clan entourent le ring. Pas de quoi faire peur à la bande de MVP qui part se battre sans que personne ne vienne les aider.

Le clan RETRIBUTION prend un virage à RAW avec leur nouveau contrat et la rivalité qui commence avec le Hurt Business, ça devient un peu plus intéressant même si ces longues semaines de teasing nous amènent à prendre quelques précautions avant de nous réjouir.

Quand Zelina n’est pas la, Andrade et Garza dansent

Dominik Mysterio, avec Humberto Carrillo, a une chance de devenir challengers aux titres de champions par équipe ce soir et ça rend son papa très fier. Mais maintenant faudrait peut-être le laisser seul peut-être.

Publicité

Angel Garza et Andrade, Seth Rollins et Murphy et donc Dominik Mysterio et Humberto Carrillo s’affrontent dans un match triple-menace pour la place de challengers aux titres de champions par équipe à Clash of Champions ce dimanche.

Angel Garza et Andrade ont battu Dominik Mysterio & Humberto Carrillo et Seth Rollins & Murphy par tombé avec le Wing Clipper de Garza sur Murphy, abandonné par Seth Rollins.

Deux choses à retenir en dehors du match de championnats qui est désormais acté : On semble se diriger vers une réconciliation de Garza et Andrade qui réaliseraient que le problème de leur équipe c’était Zelina Vega, et Rollins et Murphy même si ça paraissait évident vont bientôt entrer en rivalité. Espérons que Murphy en sorte grandi et pas humilié.

Kevin Owens et Shane McMahon sont de nouveau copains

Nouvel épisode du KO Show dont même Kevin Owens lui-même ne comprend pas pourquoi l’invité du soir est invité dans son show. Il s’agit en effet de Shane McMahon et même si le catch et surtout la WWE ont tendance à avoir la mémoire courte, c’est de pire en pire. Pour rappelle McMahon et Owens se faisait encore la guerre il y a moins d’un an.

Mais après quelques blagues sur cette invitation étrange, Shane McMahon est là pour faire a promotion de RAW Underground et nous présenter Dabba-Kato. Un grand colosse qui a laissé un petit souvenir amère à Kevin Owens il y a deux semaines et à qui ce dernier indique qu’ils vont se battre un jour ou l’autre… avant de lui mettre une claque assez retentissante et d’annoncer avec malice l’entrée de Braun Strowman.

Strowman arrive énervé, avec l’envie de se battre mais Shane McMahon, très protecteur envers son show empêche les deux catcheurs de se battre et leur conseille d’attendre RAW Underground. Pendant ce temps, Aleister Black arrive par surprise et attaque Kevin Owens dans le coin du ring.

Publicité

La Vipère revient

Keith Lee et Drew McIntyre s’affrontent dans le match suivant, après l’intervention de RETRIBUTION la semaine dernière qui a interrompu le match. D’ailleurs, il en pense quoi Keith Lee depuis qu’il a découvert que Mia Yim faisait partie de ceux qui l’ont attaqué la semaine dernière ?

Le clan est d’ailleurs en train de passer à tabac deux personnes en coulisses tandis que l’on nous annonce un match officiel pour ce soir : Hurt Business affrontent RETRIBUTION. Quoi de plus logique pour un clan de révoltés que de suivre les règles d’un match ?

Drew McIntyre a battu Keith Lee par disqualification après l’intervention de Randy Orton qui lui a porté un coup de chaise avant d’écraser sa mâchoire avec celle-ci. On a peur de savoir ce qu’ils vont faire au match de dimanche.

Randy Orton, toujours sur le ring prend le micro au retour de la pub. Il en veut à ceux qui ont douté de lui, qui ont cru qu’il ne serait pas de retour à temps pour le match de championnat ce dimanche à Clash of Champions. Il rappelle qu’en vingt ans de carrière il n’a jamais loupé un opportunité.

Se dirigeant vers l’ambulance installée dans le décor, il se rappelle avoir été emmenée dedans et avoir réalisé ce soir là avoir ressenti ce que ressentaient tout ceux qu’il a envoyé à l’hôpital ces derniers mois, y compris McIntyre. Si les ambulance peuvent représenter plein de choses aux gens, pour lui, celle-ci représente un 14ème titre de champion de la WWE.

Excellente promo de Randy Orton qui fait une année 2020 sur la roue arrière. Et pourtant le booking n’a pas toujours été en sa faveur.

Publicité

Zelina Vega s’offre Asuka

Dans le match suivant Zelina Vega affronte Mickie James pour la place de challengeuse au titre de championne de RAW d’Asuka dimanche. Billie Kay puis Peyton Royce sont venue se moquer d’Asuka en interview tandis qu’en réponse cette dernière leur demande si elles sont toujours amies pour taquiner un peu.

Zelina Vega a battu Asuka par tombé avec un back breaker. Un match rapide mais sympa avec une victoire clean à la fin.

Un push bienvenue pour Zelina Vega, mais on découvre discrètement à l’image que le match aura lieu… dans le Kickoff. C’est d’une audace tout de même.

Pendant ce temps dans un clip vidéo Bianca Belair s’entraine et se mesure à un type qui ne tient pas bien longtemps la distance. l’EST de RAW n’a pas dit son dernier mot.

En coulisse le Hurt Business continue son ménage et tabasse un membre de RETRIBUTION. MVP et Alexander se rendent ensuite vers le ring parce qu’ils ont encore des choses à faire contre Apollo Crews.

Pendant ce temps Akira Tozawa et R-Truth se battent à la plage pour le titre 24/7. Ne nous en voulez pas si on n’a pas trop suivi le délire.

Hurt Business, au four et au moulin

MVP et Cedric Alexander rejoignent donc le ring et rappellent que ce soit c’est un match trois contre trois qui attend RETRIBUTION, et il compte bien leur faire comprendre pourquoi on les appelle Hurt Business. Cedric Alexander de son côté s’adresse à Apollo Crews pour lui dire que ce soir ce n’est pas Crews qui prend sa revanche sur Alexander, c’est Alexander qui prend sa revanche.

Apollo Crews entre avec Ricochet, et explique qu’il s’en fout de la raison qui a poussé Alexander à agir ainsi, ce soir il va donner un avant gout de ce qui attend Lashley à Clash of Champions.

Apollo Crews a battu Cedric Alexander par tombé sur un roll up après que ce dernier ait été distrait par Ricochet.

Mais le Hurt Business est plus malin, la musique de Lashley est jouée, Crews l’attend mais c’est Alexander qui attaque par derrière. Lashley arrive ensuite pour y porter sa Full Nelson, pour le plaisir.

Et sinon, le Hurt Business sont heels ou faces ? Parce qu’entre leur guerre contre RETRIBUTION et la rivalité contre Apollo Crews il faut avouer que c’est du mal à déterminer.

À RAW Underground, après un combat dans lequel Dolph Ziggler a battu Arturo Ruas par soumission avec un sleeper, Braun Strowman a pris la parole pour prévenir tout le monde : il va les renvoyez tous un par un chez eux les dents dans les poches et propose même à Shane McMahon de venir se battre.

Le Messie du Malaise

Autant vous prévenir tout de suite, le segment qui suit va vous donner l’impression de voir Monday Night RAW s’écraser violemment contre le mur du malaise.

Seth Rollins a mené sa petite enquête : il y a un truc qui ne va pas dans la famille Mysterio — qui traîne toujours dans les couloirs du Thunderdome. Il nous montre des photos de Rey et Dominik parce qu’il a remarqué un truc totalement incroyable. Figurez-vous que les Mysterio père et fils n’ont pas du tout la même carrure. C’est tout bonnement incroyable.

Il invite la famille à venir, ce qu’elle fait. Rollins, enveloppe à la main dit avoir le résultat d’une enquête et de test ADN qui annoncerait que Rey Mysterio n’est pas le père de Dominik. Mais quinze ans plus tard ça ne prend pas. Rollins explique alors qu’il doit y avoir une erreur, que le test concernait Aliyah, et il l’explique avec une vidéo où celle-ci vient s’assurer que Murphy va bien lors du match en cage entre Rollins et son frère.

Seth Rollins demande alors à Aliyah ce qui lui prend, mais Rey Mysterio répond à sa place et explique qu’il l’a toujours élevée de manière à ce qu’elle soit bienveillante et attentionnée. Il ajoute, et là il n’aurait visiblement pas du, qu’elle n’a que dix-neuf ans et qu’elle ne comprend pas toujours le business. C’était le mot de trop pour Aliyah qui, offensée, repart en coulisse suivie par sa mère.

Seul Dominik Mysterio reste sur la rampe, regardant avec dédain Seth Rollins et ayant sans doute compris ce que cherche à faire ce dernier, à savoir visiblement mettre à mal l’entente familiale. Il fait mine d’avoir été trop loin mais lâche un petit sourire qui en dit long sur ses intentions.

On comprend l’intérêt du segment, et on veut bien admettre que ça peut amener vers quelque chose d’intéressant, mais ce segment était particulièrement mauvais.

Dans le doute, c’est Lana qui prend

Nia Jax et Shayna Baszler ont battu Natalya et Lana par tombé par soumission avec la Kirifuda Clutch de Baszler sur Lana, à peine une minute de match. Formidable.

Nia Jax va ensuite provoquer Liv Morgan et Ruby Riott qui répondent par une attaque avant que Shayna Baszler lui vienne en aide. Jax porte ensuite un Samoan Drop à Lana sur la table des commentateurs pour la forme, fallait pas rester là.

En coulisse Drew McIntyre nous rassure en disant qu’il va bien et qu’il compte battre Orton comme il faut dimanche.

Retour à RAW Underground où Riddick Moss a battu Erik d’une bonne droite. Dabba Kato répond ensuite à Strowman en disant qu’il va lui montrer de quel bois il se chauffe, et propose aussi à Shane McMahon de venir se battre. À un moment il va falloir y aller.

Asuka a battu Peyton Royce par disqualification après l’intervention de Zelina Vega alors que la championne allait porter sa soumission. Asuka tente de répondre mais Vega s’enfuie avant. C’était rapide comme teasing pour le match de dimanche.

En coulisse Murphy retrouve Aliyah et lui dit que l’histoire avec Seth Rollins est allée trop loin, s’excusant pour tout le mal qu’elle aurait pu subir à cause de celle-ci.

RAW Underground : Braun Strowman a battu Daba Katto par décision de l’arbitre. Ça n’a pas duré longtemps, et c’était pas fou du tout. Pourquoi tout ce teasing ?

RETRIBUTION ont des noms

C’est l’heure du main-event où l’on découvre les noms dont les membres masculins de RETRIBUTION ont été affublés : T-BAR (Dominik Dijakovic), MACE (Dio Maddin) et SLAPJACK (Shane Thorne). Et tout ça en majuscule s’il vous plait. C’est donc l’histoire de vétérans du Performance Center qui voulait de la reconnaissance et qui arrivent masqués et avec des noms qui ne leur rendent pas justice. On a hâte de découvrir les noms de Mia Yim et Mercedes Martinez.

Hurt Business ont battu RETRIBUTION par disqualification lorsque T-BAR n’a pas respecté les règles du match par équipe et s’est permis de frapper Bobby Lashley.

Les autres membres de RETRIBUTION sont ensuite venu sur le ring pour attaquer le Hurt Business avant que Drew McIntyre ne vienne à son tour se mêler à ce beau bordel, réussissant tout de même à se retrouver seul sur le ring une fois que le ménage a été fait.

Seul, jusqu’à ce que Randy Orton ne viennent donner le coup final de cet épisode, un RKO surprise. Il ne manquait que lui pour clore cette soirée.

Un épisode de Monday Night RAW très inégal. RETRIBUTION est en train de s’installer sérieusement mais avec énormément d’incohérences, des segments d’une qualité discutable et peu d’action. Même pas suffisant pour un go-home.

En haut