Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 9 octobre : Draft 2020

new day smackdown 9 octobre

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 9 octobre 2020 avec l’édition 2020 de la Draft.

WWE

Au programme de l’épisode de Friday Night SmackDown de ce vendredi 9 octobre, la WWE fait sa Draft, Bayley défend son titre de championne de SmackDown contre Sasha Banks, Kevin Owens affronte The Fiend et Big E affronte Sheamus dans un Falls Count Anywhere.

La WWE fait en effet sa Draft lors de cet épisode de SmackDown. Vingt des trente Superstars ou équipes sélectionnées seront envoyées dans l’une des deux brands dans cet épisode. Les trente autres le seront lors de Monday Night RAW lundi.

À lire aussi : WWE Draft 2020, première partie : la liste des transferts

Stephanie McMahon ouvre cet épisode et ne perd pas son temps pour annoncer la première série de Drafts de cette soirée. Drew McIntyre, Asuka et le Hurt Business restent à RAW, Seth Rollins rejoint SmackDown tandis que Roman Reigns y reste.

Big E remet Sheamus à sa place (dans un pare-brise)

Le premier match de cet épisode est le Falls Count Anywhere entre Sheamus et Big E.

Publicité

Excellent match du genre débuté sur le ring à coups de kendo sticks avant de retrouver le parking pour nous refaire le spot du pare-brise qui avait mis Big E au repos. Mais cette fois le membre du New Day s’en est relevé. Sheamus tentera de blesser Big E à nouveau en lui coinçant le bras dans le coffre d’une voiture mais sans succès. Big E a envoyé ensuite Sheamus dans un pare-brise (botchant par ailleurs la première tentative, le pare-brise était japonais) avant de le faire passer à travers une table.

Big E a battu Sheamus par tombé en le faisant passer à travers une table dans le parking de l’Amway Center.

Au retour de la pub Big E alors en interview découvre qu’il n’est plus seul : Kofi Kingston et Xavier Woods sont de retour. Le New Day est de retour.

Roman Reigns veut faire abandonner Jey Uso

Jey Uso est quant à lui sur le ring et il veut savoir quelle est la stipulation du match que Roman Reigns a choisi pour Hell In A Cell. Mais Roman Reigns ne vient pas, par contre Paul Heyman lui répond sur l’écran géant en lui conseillant d’arrêter de parler autant et de laisser Roman Reigns s’exprimer.

Le champion Universal apparait après un petit clip vidéo pour annoncer bien lentement que lui et Jey Uso s’affronteront le 25 octobre non pas dans la grand cage mais dans un I Quit Match. 

Stephanie McMahon revient pour les secondes Drafts de la soirée, mais a une autre annonce à faire juste avant : Shinsuke Nakamura et Cesaro défendront leurs titres de champions par équipe de SmackDown contre les New Day.

Publicité

Les Drafts annoncés : AJ Styles, Naomi, Shayna Baszler et Nia Jax annoncés à RAW, Sasha Banks et Bianca Belair annoncés à SmackDown.

Le Freak pas chic

Second match de la soirée: The Miz et John Morrison affronte l’équipe d’un soir entre Jeff Hardy et Matt Riddle.

Jeff Hardy et Matt Riddle ont battu The Miz et John Morrison par tombé avec le Bro Derek de Riddle sur le Miz.

Après le match Lars Sullivan a fait son retour. Oui carrément. Un peu plus d’un an après une blessure au genou, des révélations chelou en tout genre autour de lui et une réputation aussi lourde à trainer que toutes les casseroles de Matt Riddle, il est revenu. Le Freak est donc arrivé, s’est attaqué à tout le monde sur le ring et particulièrement au pauvre Miz. Sortez le de là.

Nouvelle série de Drafts : SmackDown accueille Rey et Dominik Mysterio, Jey Uso y reste, The Miz et John Morrison rejoignent RAW, et Mandy Rose et Ricochet y restent.

On passe au match le plus attendu de cette soirée : Bayley défend son titre de championne de SmackDown contre Sasha Banks qui s’impatiente et frappe avant que la cloche ne sonne.

Publicité

Sasha Banks a battu Bayley par disqualification rapidement lorsque Bayley a frappé Banks avec une chaise.

Les deux catcheuses continuent de se battre après le match avant que les arbitres ne viennent les séparer. On se doutait un peu que ce match allait avoir une fin pas clean du tout pour un autre affrontement à Hell In A Cell — sans doute dans la grande cage — mais ils auraient au moins pu laisser celui-ci durer un peu plus longtemps.

New Day… breaks

On passe rapidement au second match de championnat de la soirée annoncé plus tôt : Cesaro et Shinsuke Nakamura défendent leurs titres de champions par équipe de SmackDown contre les New Day Kofi Kingston et Xavier Woods.

Kofi Kingston et Xavier Woods ont battu Cesaro et Shinsuke Nakamura par tombé avec un SOS de Kingston et un elbow de Xavier Woods sur Nakamura pour devenir champions par équipe de SmackDown.

Mais la célébration des nouveaux champions va être de courte durée. Stephanie McMahon débarque pour les derniers Drafts de cet épisode et annonce la mauvaise nouvelle : Kofi Kingston et Xavier Woods vont à RAW, et Big E reste à SmackDown. Coup dur. Dana Brooke et Angel Garza sont aussi annoncés à RAW.

Le procès d’Otis intenté par Miz et Morrison est reporté. Quel dommage, hein.

Dans une promo depuis les vestiaire, Sasha Banks s’en veut de ne pas avoir prévu ce qu’allait faire Bayley ce soir. Mais elles fait ce à quoi on s’attendait tous : elle défie la championne de SmackDown dans un match à Hell In A Cell, dans le Hell In A Cell.

Fallait le laisser entrer

Le main-event est donc le match annoncé entre Kevin Owens et le Fiend. Owens croisera juste avant Alexa Bliss dans les coulisses qui lui dira simplement : « Let him in », laisse-le entrer.

Le match est assez bon même si Kevin Owens n’aura pas beaucoup l’avantage en dehors du début de l’affrontement.

The Fiend a battu Kevin Owens par tombé avec sa Mandible Claw, pourtant juste après un Stunner d’Owens.

L’épisode se termine avec l’image du Fiend et Alexa Bliss face à face sur la rampe.

Un épisode sans grande surprise en dehors du retour de Lars Sullivan, les storylines principales pour Hell In A Cell vont là où on les attends. Les Drafts annoncés annoncent des choses intéressantes, Seth Rollins et Bianca Belair à SmackDown, Big E en solo, AJ Styles à RAW pourra aller tenter sa chance face à McIntyre si celui-ci conserve son titre. La Draft n’est pas finie, on a encore le temps de faire des plans sur la comète.

En haut