WWE

COVID-19 : La WWE sous le coup d’une enquête

wwe performance center

Le département de santé du comté d’Orange enquête sur trois lieux occupés par la WWE suite aux nombreuses contamination au COVID-19.

WWE

La WWE se retrouve sous le coup d’une enquête après les nombreux cas de COVID-19 au sein de ses lieux de tournage.

Le Département de Santé du Comté d’Orange, en Floride, a ainsi lancé une enquête sur dix-sept lieux suspectés d’être à l’origine de clusters de COVID-19 depuis le début de la pandémie, parmi lesquels on trouve des salles de sport, une résidence étudiante, un entrepôt Amazon ou encore une école.

Parmi ces dix-sept lieux on en trouve aussi trois directement concernés par la WWE : le Performance Center, la Full Sail University (NXT), et l’Amway Center (WWE Thunderdome).

Le Docteur Raul Pino, en charge de l’enquête explique au médial local WFTV que ces lieux ont été choisis car les gens qui ont été testés positifs dans le Conté d’Orange mentionnent ces endroits plus que d’autres en tant que lieux où ils pourraient avoir été contaminés.

Publicité

La WWE n’a pas tardé à réagir et a publié un communiqué dans la foulée:

La WWE n’est pas ouverte au public, mais fonctionne avec un plateau fermé avec la seule présence du personnel essentiel. Dans le cadre d’un programme hebdomadaire de tests, Aventus Labs a pratiqué plus de 10 000 tests PCR sur les talents de la WWE, les employés, les équipes de production et le résultats n’est que 1,5% de positif, comparé à la moyenne nationale qui est de 5%. De plus, un contact tracing étendu a été mis en place et les personnes suspectés sont placés à l’isolement pendant 14 jours et ne peuvent revenir qu’après un test négatif.

Pour rappel la WWE a connu deux vagues de contaminations depuis le début de la pandémie, en juin et en septembre, durant lesquels plusieurs dizaines de talents et employés ont été testés positifs. La compagnie de Stamford avait attendu le mois de juin avant de tester les personnes présentes dans son Performance Center.

La Floride, qui connaissait depuis la fin de l’été une petite accalmie voit les chiffres repartir à la hausse ce mercredi avec 3600 nouveaux cas et 86 morts.

Publicité
En haut