NJPW

NJPW Best of the Super Junior 27 : Résultats du 20 novembre

Hiromu vs BUSHI BOSJ 27

Résultats de la troisième journée du NJPW Best of the Super Junior 27 avec le derby ingouvernable entre Hiromu Takahashi et BUSHI en main-event.

NJPW

Troisième journée du NJPW Best of the Super Junior 27, toujours dans l’enceinte du Korakuen Hall à Tokyo, avant d’y retourner pour les prochaines dates du 29 et 30 novembre.

À l’affiche aujourd’hui : El Desperado contre Yuya Uemura, Taiji Ishimori contre DOUKI, Ryusuke Taguchi contre Master Wato, SHO contre Robbie Eagles ainsi que le derby ingouvernable opposant Hiromu Takahashi à BUSHI.

El Desperado a battu Yuya Uemura. Une dizaine de minutes a permis au jeune loup de pouvoir s’exprimer face à la grosse gruge de Desperado, qui lui a a par ailleurs permis de prendre la victoire. Néanmoins, Uemura a vaillamment combattu en dominant même son adversaire lors de quelques phases au sol.

Cependant, le membre de Suzuki-gun prend toujours avantage de son environnement et a notamment renversé la vapeur en utilisant les cordes pour faire chuter le young lion et ainsi prendre l’ascendant avant de lui river les épaules avec un El Es Clero.

Publicité

Gruge et petit paquet

Taiji Ishimori a battu DOUKI. Sur la même pente que Yuya Uemura, DOUKI va sûrement se faire river les épaules par un grand nombre de participants à l’instar qu’il pourrait choper une voire deux victoires histoire de le rendre à peu près crédible.

Face au champion de la division, il n’en pas à démordu, où il s’attaque à Ishimori lors de son entrée avec un tope à l’extérieur. Un sprint physique et intense s’ensuit où les deux hommes vont se démonter avec un certain plaisir. Un ref bump va sceller le sort du combat, où DOUKI frappe le champion d’un coup de barre de fer tandis qu’Ishimori lui répond d’un coup de ceinture en pleine face suivi d’un Bloody Cross pour la victoire.

Ryusuke Taguchi a battu Master Wato. Après avoir fini cul nu ce mercredi, ce bon vieux Taguchi se devait de redorer son blason face au nouveau venu de la division en la personne de Master Wato. Ce dernier fut assez surpris de rencontrer un Taguchi en mode serious business où les deux hommes combattent dans quelques échanges au sol suivi de quelques tatanes avant que ça termine par de la voltige à l’extérieur du ring.

Face à la nette domination de son adversaire, Ryusuke Taguchi tente de sortir l’artillerie lourde, sans succès. Néanmoins, on en oublierai son arme de destruction massive : le petit paquet, qu’il claque sur une tentative de sunset flip de Wato pour sa première défaite du tournoi.

Derbys chaotiques et ingouvernables

Robbie Eagles a battu SHO. Les deux potes de CHAOS démontrent encore une fois tout leur talent au travers de ce BOSJ 27, on sait qu’il est impossible de réaliser un mauvais match face à SHO tandis qu’Eagles surprend malgré tout, après tout de même huit mois d’absence suite à la crise sanitaire.

Publicité

L’australien se voit gourmand en tentant d’administrer son Ron Miller Special, duquel SHO lui répond un coup de genou bien sec. S’ensuit un festival où on tente le tout pour le tout avec notamment quelques prises de risques en veux-tu en voilà. On est dans le genre de configuration où le premier qui flanche perd le match, chacun ne souhaite résigner et ça s’en met dans tout les sens.

À la surprise générale, Eagles parvient à soumettre SHO en contrant son Shock Arrow d’un ingénieux DDT suivi d’un 450 Splash et l’achève de son Ron Miller Special. Un excellent match.

Hiromu Takahashi a battu BUSHI. Les deux ingouvernables se connaissent presque par cœur et vont le démontrer dans le ring où les deux hommes tentent de prendre l’avantage par de la voltige avant de remettre les pieds sur terre pour se savater comme jamais où BUSHI prend l’avantage en claquant un dropkick dans le genou gauche de Hiromu, endommagé par El Desperado lors de la journée précédente.

Publicité

BUSHI domine fortement par la suite en s’en prenant méthodiquement à son coéquipier. Comme à son habitude, Hiromu reprend l’avantage après avoir bien manger le sol mais va se faire vite calmer face à un adversaire bien déterminé à prendre les deux points à la clé. Cependant, un codebreaker raté permet à Takahashi de claquer une pop-up powerbomb et de reprendre une nouvelle fois l’avantage.

Une nearfall réveille tout le Korakuen Hall après la MX de BUSHI, qui n’en revient même pas qu’Hiromu soit parvenu à s’en sortir. Galvanisé par la victoire et la foule, Hiromu déroule et une série de Death Valley Driver suivi de la TIMEBOMB lui permettent de remporter un combat de très bonne facture.

Classement du NJPW Best of the Super Junior 27

1 – El Desperado (4 points)

2 – Hiromu Takahashi (4 points)

3 – Ryusuke Taguchi (4 points)

Publicité

4 – SHO (4 points)

5 – Robbie Eagles (4 points)

6 – Taiji Ishimori (4 points)

7 – Master Wato (4 points)

8 – BUSHI (2 points)

9 – DOUKI

10 – Yuya Uemura


Rendez-vous ce lundi 23 novembre à Gunma pour la quatrième journée avec les affiches suivantes :

  • Master Wato contre El Desperado
  • Ryusuke Taguchi contre SHO
  • Hiromu Takahashi contre DOUKI
  • BUSHI contre Robbie Eagles
  • Taiji Ishimori contre Yuya Uemura
En haut