NJPW

NJPW Best of the Super Junior 27 : Résultats du 23 novembre

Wato vs Desperado BOSJ 27

Résultats de la quatrième journée du NJPW Best of the Super Junior 27 où Master Wato affronte El Desperado dans le main-event.

NJPW
Publicité

Quatrième journée du NJPW Best of the Super Junior 27 qui s’invite en ce 23 novembre dans la préfecture de Gunma en région de Kanto.

À l’affiche aujourd’hui : Taiji Ishimori contre Yuya Uemura, Robbie Eagles contre BUSHI, Hiromu Takahashi contre DOUKI, Ryusuke Taguchi contre SHO ainsi que Master Wato contre El Desperado.

Taiji Ishimori a battu Yuya Uemura. Face au champion et certainement l’un des meilleurs performeurs de la division, le young lion s’est donné à 110%. Uemura a pu ainsi s’exprimer en défiant Ishimori au tapis avant de tenter de prendre le dessus, sans succès.

Alors que le champion était prêt à terminer sa balade de santé, Uemura lui a décoché son meilleur dropkick avant de tenter le Half Boston Crab. Ishimori contre par son Yes Lock, que le jeune loup s’en extirpe grâce aux cordes. Dans un élan de férocité, ce dernier s’enrage sur son adversaire avec des grosses tatanes et des suplexs avant de se faire calmer par une Bone Luck qui le force à se soumettre. Excellent match.

Publicité

Excès de confiance

BUSHI a battu Robbie Eagles. En confiance avec sa victoire sur SHO lors de la journée précédente, l’australien avait un surplus de confiance a dégager face à l’ingouvernable masqué. Sans être un match mémorable, cet affrontement fut d’un fluide agréable où chacun se contre pour tenter de faire davantage de mal derrière. Un beau condensé de vitesse d’exécution et de sens du rythme.

Fort de son Ron Miller Special, Eagles tentera plusieurs fois de le caler tout se faisant contrer ou avorter par la crise des cordes face à un BUSHI déterminé à recoller au tableau des points. C’est sur un springboard dropkick raté que l’ingouvernable l’atomise d’un Canadian Destroyer — désormais une banale prise de transition, on plaint Petey Williams — avant de conclure par sa MX.

Voleurs de show

Hiromu Takahashia a battu DOUKI. Toujours en mode fanny, DOUKI tente tant bien que mal d’arracher une victoire dans ce BOSJ 27 malgré la concurrence rude tandis qu’il démontre des qualités que peu de gens lui auraient soupçonné.

S’attaquant comme un sauvage sur Hiromu dès le son de la cloche, le membre du Suzuki-gun a par la suite déroulé comme un goret face à un Takahashi lui aussi bien déterminé à prendre ses deux nouveaux points. Les deux hommes se sont démontés la tronche quinze minutes durant, un véritable sprint où le premier qui flanche perdait le match. DOUKI a tenté tout son arsenal face à un ingouvernable confiant en lui.

Proche du hold-up, DOUKI se fait avoir par la TIMEBOMB dans probablement le show-stealer de la soirée.

Publicité

SHO a battu Ryusuke Taguchi. Vieillissant, les matchs de ce bon vieux Taguchi ne sont pas aussi flashy qu’auparavant mais le fun sera lui toujours de mise. Face à un candidat comme SHO, le Coach n’y est pas allé sur le dos de la cuillère et a tout envoyé contre ce dernier.

Bien qu’on voit souvent son aspect comique, Taguchi reste quand même un bon catcheur au sol et le démontre encore une fois en dominant SHO sur la technique, contrant par sa vivacité et sa voltige. Une tentative ratée de Dodon verra le High Voltage enchaînait un cross-arm piledriver bien dangereux suivi d’un Shock Arrow pour taire Taguchi.

Kung-fu désespéré

Master Wato a battu El Desperado. Dans une configuration du tout gentil personnage face à une énorme pourriture, El Desperado excelle et s’en prend directement à Hiroyoshi Tenzan pour provoquer Wato. Néanmoins, c’est le désespéré qui prend l’avantage en le passant à tabac à l’extérieur en lui faisant goûter les barrières ainsi que même la cloche. Il a fait sonner les cloches, littéralement.

Publicité

Wato renverse la tendance en lâchant un titl-a-whirl backbreaker suivi d’un tornillo pour terminer sur un tope con hiro, de quoi ravir la foule présente. Affaibli par un genou ciblé par Desperado, celui-ci reprend l’avantage en se déchaînant dessus avant de tenter sa Numero Dos dont Wato se dégage. Wato résiste, Desperado se frustre.

Alors que Desperado semble sur le point de gagner, Master Wato résiste toujours et son adversaire se sert de l’arbitre comme bouclier tout en lui écrasant l’entrejambe suivi d’une bonne patate de forain dans la mâchoire. Cependant, comme un filou, Wato l’emporte dans un petit paquet et s’adjuger une victoire qui le place en tête de la compétition.

Classement du NJPW Best of the Super Junior 27

1 – Master Wato (6 points)

2 – SHO (6 points)

3 – Hiromu Takahashi (6 points)

Publicité

4 – Taiji Ishimori (6 points)

5 – El Desperado (4 points)

6 – Ryusuke Taguchi (4 points)

7 – BUSHI (4 points)

8 – Robbie Eagles (4 points)

9 – DOUKI

10 – Yuya Uemura


Rendez-vous pour la cinquième journée ce mercredi 25 novembre à Niigata avec les affiches suivantes :

  • SHO contre El Desperado
  • Robbie Eagles contre Taiji Ishimori
  • Ryusuke Taguchi contre BUSHI
  • Master Wato contre DOUKI
  • Hiromu Takahashi contre Yuya Uemura
En haut