Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 29 janvier

resultats wwe smackdown 29 janvier 2021 daniel bryan

Résultats de l’épisode de WWE SmackDown du 29 janvier 2021, dernier avant Royal Rumble 2021.

WWE

Au programme de ce dernier épisode de Friday Night SmackDown avant Royal Rumble 2021 dimanche, une confrontation entre Roman Reigns et Kevin Owens, un match entre Bayley et Bianca Belair, et un autre entre AJ Styles et Daniel Bryan. Enfin, ça commence comme ça.

Daniel Bryan et Bianca Belair à l’honneur

C’est Daniel Bryan qui ouvre le show pour parler du Royal Rumble, de son ambition de le remporter parce que c’est tout ce qu’il manque à sa carrière, et même s’il a déjà été dans le main-event de WrestleMania, il ne sait pas encore combien d’occasion il lui reste pour y arriver à nouveau.

AJ Styles qui passait par là intervient. Il est là parce que la Brand To Brand Invitation existe toujours, nous explique bien gentiment Omos. Styles se moque de Daniel Bryan, de son style,  en laissant entendre qu’il a déjà l’air être en pré-retraite et se demande s’il n’est pas redevenu general manager. Bryan lui répondra par un défi, il lui propose un match ce soir. AJ Styles accepte, non sans attaquer Bryan, qui lui demandera de laisser Omos en coulisse pour le match.

Bayley, en interview, se moque de Bianca Belair qu’elle a blessé la semaine dernière et annonce qu’elle va la battre dans le match suivant.

Publicité

Bianca Belair a battu Bayley par tombé avec son KOD. Beau match, la blessure (kayfabe) de Belair a eu sa place dans le match, l’empêchant parfois de garder l’avantage sur son adversaire. Après le match, Belair explique que c’est la plus grande victoire de sa carrière, et la seule chose qui pourrait surpasser ce moment, c’est de remporter le Rumble dimanche.

Cette première demi-heure aura réussi à nous hyper sur une possible victoire de Daniel Bryan et Bianca Belair ce dimanche à Royal Rumble. On ne sait pas si ce sont les plans, mais ce serait beau.

Dominik Mysterio retourne au casse-pipe

Baron Corbin a battu Dominik Mysterio par tombé avec son End of Days. C’est la seconde fois et Rey Mysterio était encore là pour assister à la défaite de son fils. Quel est donc le but ? En attendant Corbin se fera rétamer par le paternel en voulant essayer de l’attaquer.

Une petite passe d’arme entre Big E et le duo Miz et Morrison en coulisse (avec Sonia Deville au milieu) termine en bagarre que plusieurs arbitres tenteront de séparer. Miz et Morrison sont là aussi parce que Brand To Brand Invitation — en vrai ça sert pas à grand chose de justifier, c’est le week-end du Rumble, tout le monde va se croiser dans le Thunderdome, on aurait très bien compris comme ça.

En coulisse, Sami Zayn demande à Shinsuke Nakamura de l’aider à remporter le titre de champion Intercontinental contre Big E ce soir, en lui rappelant tout ce qu’ils ont vécu ensemble à la WWE et avance le fait que Nakamura n’a brillé qu’avec lui. Nakamura l’envoie gentiment rôtir en enfer.

Publicité

Reigns vs Owens : Encore la famille, toujours la famille

Roman Reigns et Kevin Owens sont en confrontation virtuelle. Une discussion où il est encore question de famille, où d’un côté le champion a la sienne pour l’aider et Owens non. Reigns lui dit qu’il ne peut que blâmer sa famille, tout en traitant le père et le grand-père d’Owens d’idiots. Mais le canadien a bien compris ce que le champion Universal tentait de faire.

Kevin Owens continue de se moquer de Roman Reigns qui selon lui se la joue boss de la mafia, alors qu’il n’a seulement l’air d’un bully. Le ton monte chez Owens qui se dit fière de sa famille, il monte tellement que Reigns coupe la transmission d’un coup de télécommande comme on éteint sa télévision.

Bel échange, quoi qu’assez répétitif par rapports à leurs précédentes confrontations.

Publicité

Le chaos avant le Rumble

On nous a promis un Daniel Bryan contre AJ Styles, il était évident que rien n’allait se passer comme prévu. Sami Zayn va s’en mêler, puis Big E, puis Cesaro…

Daniel Bryan a battu AJ Styles par disqualification suite à une attaque par Sami Zayn. Le match avait pourtant très bien commencé, mais il a fallu que ça ne se termine pas clean. La bagarre éclate sur le ring, Shinsuke Nakamura finit par s’en mêler à son tour. Il y a assez de monde chez les faces et les heels de chaque côté, vous devinez la suite. Daniel Bryan, Big E et Shinsuke Nakamura affrontent AJ Styles, Sami Zayn et Cesaro dans un match par équipe désormais.

Daniel Bryan, Big E et Shinsuke Nakamura ont battu AJ Styles, Sami Zayn et Cesaro… par disqualification, parce que cette fois Miz et Morrison ont attaqué les face. Otis arrive à son tour et attaque le duo. La suite ? Vous allez rire.

Au retour de la pub, Daniel Bryan, Big E, Shinsuke Nakamura et Otis affrontent AJ Styles, Sami Zayn, Cesaro, The Miz et John Morrison, c’est Sonia Deville qui en a pris la décision durant la publicité. ET C’EST PAS FINI. Là, y’a pas vraiment d’équilibre, quatre d’un côté, cinq de l’autre, ça ne le fait pas trop. Et voilà qu’arrive… Sheamus ! Là ça fait plus de trente minute que Bryan et AJ Styles ont commencé le match, c’est un bordel pas possible mais on continue le festival.

Daniel Bryan, Big E, Shinsuke Nakamura, Otis et Sheamus ont battu AJ Styles, Sami Zayn, Cesaro, The Miz & John Morrison par tombé avec un Brogue Kick de Sheamus sur Zayn.

Publicité

Attendez ! C’est pas encore fini. C’est la bagarre générale sur le ring, les heels passent Sheamus à tabac quand soudain… Braun Strowman qui vide le ring de ses heels et pose au centre de ring pendant que tout le monde est à terre. Une folie.

On a bien compris que tout ce chaos avec les différentes entrées, le retour surprise de Strowman, était une manière de promouvoir le Rumble match. C’est divertissant, mais c’est aussi assez classique dans le booking complètement ubuesque de la WWE dans ses weeklies.

En dehors de tout ce capharnaüm, c’est un épisode de SmackDown assez léger. On voit très peu la championne de SmackDown qui doit défendre son titre dimanche tandis qu’Owens et Reigns qui auraient sans doute mérité le main-event pour faire monter la sauce ont du se contenter d’un duplex.

En haut