Japon

Le catch japonais impacté par un nouvel état d’urgence sanitaire

ajpw logo

Le Japon est à nouveau en état d’urgence sanitaire, et le catch se retrouve à nouveau sans public.

AJPW
Publicité

Confronté à une vive recrudescence de cas de COVID-19 sur son archipel, le gouvernement japonais a décidé de mettre en place à partir de ce vendredi un nouvel état d’urgence au sein de Tokyo ainsi que sur trois autres préfectures de l’île : Kyoto, Osaka et Hyogo. Ces nouvelles mesures impactent notamment l’accueil des foules durant des manifestations culturelles et sportives.

Le monde du catch est ainsi impacté par cet état d’urgence, plus strict que le précédant venu à son terme au mois de janvier et qui permettait aux promotions japonaises d’accueillir ses fans à raison d’une jauge de 50% de la capacité de la salle. Ce dernier va donc obliger les promotions à organiser de nouveau ses shows à huis-clos, tel qu’entre mars et août 2020.

Tout le circuit japonais est impacté et les promotions n’ont pas tardé à réagir et annoncer les changements pour les shows à venir. Certaines sont contraints à annuler leurs prochains événements. La All Japan Pro-Wrestling, en plein déroulement de son Champion Carnival 2021, voit les trois dernières journées de la compétition passer à huis-clos les 25 et 28 avril ainsi que le 3 mai, jour de la finale.

Huit-clos et annulations à la NOAH et la STARDOM

La Pro Wrestling NOAH, quant à elle, va pouvoir organiser son événement The Glory 2021 avec du public le 29 avril prochain à Nagoya, ville qui n’est pas touchée par les nouvelles mesures sanitaires. Néanmoins, son show du 2 mai au Korakuen Hall se tiendra à huis-clos tandis que celui du 3 mai est annulé. La STARDOM a annulé de son côté quatre shows dont trois prévu à d’Osaka. La DDT et sa consoeur de la TJPW parviennent quant à elles à ne annuler et feront donc tous leurs prochains shows sans public.

Publicité

La New Japan Pro Wrestling ne s’est pas toujours exprimée, à une semaine de son événement en deux soirées Wrestling Dontaku 2021, les 3 et 4 mai prochain.

Ce nouvel état d’urgence sanitaire intervient à une semaine de la Golden Week, quatre jours fériés répartis sur une semaine entre le 29 avril et le 5 mai, qui ont tous une signification bien précise. Lors de ces jours fériés, la plupart des japonais prennent des vacances et les secteurs de la culture ou du sport capitalisent souvent sur cette période pour réaliser le plus de recettes pour leur économie.

Organisateur des Jeux Olympiques de 2020 cet été, le Japon fait figure de mauvais élève en terme de vaccination : dans le pays moins de 1 % de la population a été vaccinée jusqu’à présent.

En haut