Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 26 juillet

resultats wwe raw 26 juillet 2021 charlotte flair

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 26 juillet 2021.

WWE

Au programme de l’épisode de WWE RAW de ce 26 juillet 2021, Nikki ASH célèbre son premier titre de championne de RAW tandis que Charlotte Flair veut obtenir réparation, les titres par équipe sont de nouveau en jeu et Bobby Lashley répond à Goldberg.

Charlotte Flair veut aller à SummerSlam

On démarre avec la petite célébration de Nikki ASH qui a remporté la semaine dernière le titre de championne de RAW en utilisant sa mallette MITB sur Charlotte Flair, qui venait de son côté de se faire disqualifier pour mettre fin au match revanche contre Rhea Ripley et mis hors d’action par cette dernière. La nouvelle championne est plutôt bien accueilli par le public. Pas de huées comme cela avait été rapporté à l’occasion d’un house-show du week-end dernier.

Elle commence par un speech sur la confiance si fade que l’on croirait lire un compte Instagram de citations avant d’être interrompue par Charlotte Flair qui elle est bien huée. Elle moque le style de Nikki ASH et réclame son match revanche pour SummerSlam et accuse aussi les fans d’être à l’origine de sa défaite.

Rhea Ripley qui elle non plus n’a pas dit son dernier mot vient à son tour signaler que n’ayant pas perdu le match revanche de manière clean la semaine dernière, c’est à elle que devrait revenir le match revanche. Sonya Deville et Adam Pearce ont la solution : les trois catcheuses se retrouveront à SummerSlam pour un match triple menace, et à la demande de Charlotte Flair (acceptée par Nikki ASH), celle-ci aura son match contre Nikki ce soir.

Publicité

Pour le premier match de cette soirée c’est Damian Priest qui affronte le champion des États-Unis. En cas de victoire, il affrontera à nouveau le champion dans un match pour le titre. Le classique et flemmard « tu bas le champions, tu as le droit à un match de championnat ».

Damian Priest a battu Sheamus par tombé avec son Hit The Lights. Sheamus a dominé le début du match mais après avoir perdu son masque, Priest a largement pris l’avantage pour aller jusqu’à la victoire.

On reste dans l’action avec un match de championnat cette fois dans lequel AJ Styles et Omos défendent les titres de champions par équipes de RAW contre les Viking Raiders.

AJ Styles et Omos ont battu les Viking Raiders par tombé avec un 450 Splash de Styles sur Erik qui venait de subir un tree slam d’Omos. Styles et Omos restent ainsi champions par équipe de RAW.

Drew McIntyre n’aime pas la justice

Jinder Mahal vient demander à Drew McIntyre des excuses pour ce qu’il a fait à Shanky la semaine dernière. McIntyre lui a porté une bonne quantité de coups de chaises dans le dos si bien que Mahal a fait venir un avocat pour lui annoncer qu’il va le poursuivre en justice s’il ne s’excuse pas. Spoiler : McIntyre ne s’est pas excusé.

Publicité

McIntyre a par contre proposé un match contre Veer et l’idée a visiblement beaucoup plu au public. Le match a donc lieu tout de suite.

Drew McInyre a battu Veer par disqualification, Jinder Mahal ayant tenté d’introduire une chaise dans le match, chaise qu’à reçu Veer à travers un Claymore. C’est assez confu parce que McIntyre a été annoncé gagnant, mais Corey Grave a ensuite annoncé que c’était Veer qui avait le droit à la victoire par disqualification.

L’avocat a le malheur lui d’être resté aux abords du ring et il va le regretter puisqu’il va recevoir le Claymore de Drew McIntyre. Au dernières nouvelles un babyface n’attaque pas physiquement un représentant de la justice. Mais bon.

Publicité

Eva Marie et Doudrop affrontent Tamina et Natalya dans le match suivant. Comme pour Damian Priest, si elle gagnent elles auront le droit à un match de championnat par équipe. C’est le thème de la soirée visiblement.

Tamina et Natalya ont battu Eva Marie et Doudrop par tombé avec un Samoan Drop de Tamina sur Eva Marie, distraite par une apparition de Lily qui se moque d’Eva Marie et de l’une de ses vidéos promos sur l’écran géant. Du pur RAW, là. Natalya a peut-être été réellement blessée durant le match.

Karrion Kross, Keith Lee, un sacrifice

Karrion Kross qui a perdu sur un miséreux roll up contre Jeff Hardy la semaine dernière affronte ce soir… Keith Lee. Aucun des deux catcheurs ne devrait perdre ce soir mais il va bien falloir en sacrifier un. En plus de ça c’est toujours un pincement au coeur de voir ce genre d’affiche entre deux catcheurs comme Lee et Kross s’affronter comme ça en plein milieu d’un épisode de RAW sans build up.

Karrion Kross a battu Keith Lee par soumission avec sa Kross Jacket. Le match était très bon, mais la défaite de Lee fait mal. Il n’y avait aucune issue agréable pour ce match, il y avait sans doute mieux à proposer comme adversaires pour Kross.

En interview Nikki ASH répète presque mot pour mot la promo du début d’épisode. Cet épisode est long.

Publicité

Mansoor et Mustafa Ali ont battu Mace et T-Bar par tombé avec un roll up de Mansoor sur Mace. Ali est impressionné par cette victoire. Enfin plus par Mansoor que par la victoire sans doute, parce que ça reste un roll up.

Goldberg absent, Bobby Lashley s’ennuie

On retrouve maintenant Bobby Lashley sur le ring pour répondre une deuxième fois au défi de Goldberg — qui n’est pas là ce soir, il avait sans doute déjà besoin de se reposer. Lashley avait déjà refusé le défi sur Twitter, et ce soir les choses ne sont pas bien différentes. Il n’a du moins pas spécialement envie de lui répondre.

Et puis comme Goldberg n’est pas là, on retrouve Cedric Alexander et Shelton Benjamin qui reviennent ennuyer le champion parce qu’ils ont été jeté du Hurt Business. MVP leur fait comprendre qu’ils n’ont plus le temps pour ça, mais Lashley s’ennuie, alors il propose de les affronter. Tous les deux.

Bobby Lashley a battu Cedric Alexander et Shelton Benjamin par tombé avec un jackhammer sur Benjamin et un dominator sur Alexander. Message envoyé.

À lire aussi : WWE SummerSlam 2021 : Bobby Lashley refuse le défi de Goldberg

En coulisse AJ Styles complote avec le Miz. On n’en saura pas plus, Omos demande au caméraman de ne pas filmer. John Morrison affronte en attendant Riddle tout de suite après.

John Morrison a battu Riddle par tombé avec son Starship Pain après que Riddle ait été distrait par Omos qui… a cassé sa trottinette. Le catch. Après le match AJ Styles a porté un Styles Clash à Riddle. Pas de Randy Orton à l’horizon malgré les appels du public du de Kansas City.

Reginald a battu R-Truth par tombé avec un cradle pour conserver le titre 24/7. Oui, il y a eu un « vrai match », durant lequel Truth avait un micro pour commenter son propre match. C’était évidemment plus tourné comedy wrestling mais le public n’avait pas l’air de trouver tout ça drôle. Il est vraiment long cet épisode.

Charlotte Flair contre Nikki ASH, presque intéressant

On termine enfin cet épisode avec le match entre Charlotte Flair et Nikki Cross. Ce n’est pas un match de championnat, la WWE l’annonce comme une occasion pour Flair de devenir challengeuse… alors qu’elle l’est déjà pour SummerSlam. Tout le monde est fatigué.

Charlotte Flair a battu Nikki ASH par tombé avec un roll up en contrant le flying crossbody qui a permis la victoire de ASH la semaine dernière.

Après le match Nikki ASH admet sa défaite, dit qu’elle est presque une super-héroïne et qu’elle s’est prouvé qu’elle pouvait « presque gagner ». Faut vraiment arrêter avec ça, on dit qu’elle garde le costume mais qu’elle arrête avec les phrases de ce genre ? S’il vous plait. La championne défie Charlotte Flair à un autre match la semaine prochaine — parce qu’on peut toujours pas faire original, celle-ci accepte.

Flair attaque la championne d’une big boot, en profite pour narguer les fans avant de porter une nouvelle big boot. C’était vraiment mauvais comme fin d’épisode.

D’ailleurs l’épisode n’était pas bon du tout. On espérait qu’après un excellent SmackDown vendredi dernier, RAW aurait emboité le pas. La déception est assez grande. C’était long, beaucoup trop de remplissage avec des récap, des segments inutiles ou qui s’éternisent, et des matchs franchement dispensables.

En haut