AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite du 23 octobre

resultats aew dynamite 23 octobre 2021

Résultats complets de l’épisode de AEW Dynamite du 23 octobre 2021.

@Kimberlasskick (via Twitter)

Au programme de cet épisode de AEW Dynamite du samedi 23 octobre, le tournoi World Title Eliminator continue, celui pour le titre de championne TBS se lance, et Cody Rhodes affronte une nouvelle fois Malakai Black.

On ouvre cet épisode avec un match du tournoi World Title Eliminator. Bryan Danielson y affronte Dustin Rhodes.

World Title Eliminator : Bryan Danielson a battu Dustin Rhodes par soumission avec un body scissors. Excellent match, même si la victoire de Bryan était attendue. Une petite bagarre comme on les aime.

Kenny Omega, avec le reste de The Elite, s’adresse à Hangman Page en expliquant qu’il connait ses faiblesses, sachant qu’il a peur de la défaite. Il ajoute que si on connaissait Page autant qu’il le connait, on dirait « coward shit » au lieu de « cowboy shit ». FTR de leur côté s’adresse à Penta et Rey Fenix pour leur dire qu’ils veulent les titres de champions par équipe pour entériner leur héritage en tant que meilleure équipe de tous les temps.

Publicité

Sting en mauvaise posture face au Pinnacle

Sting est invité sur le ring par Tony Schiavone pour une interview. Mais comme souvent il n’aura pas le temps de dire quoi que ce soit puisque MJF a fait son entrée. MJF pense que Darby Allin est une arnaque et après s’être fait copieusement huer par les fans, il les traite de gros et de « produit d’inceste ». C’est rien, c’est MJF, c’est gratuit.

MJF continue sur Allin, expliquant que sa place est au même endroit que celle du vieille ami de Sting, Lex Luger : dans une chaise roulante. C’en est trop pour Sting qui balance un pain assez sec à MJF avant que n’arrive Shawn Spears et Wardlow. Sting parvient à se débarrasser des deux — il réussi même à mettre à terre Spears avec un coup de veste, y’a que Sting pour réussir ça. Mais les heels reprendront le dessus à coups de chaise.

MJF prend à nouveau la parole pour s’adresser à Darby Allin tandis que Sting git sur le ring. « Je suis le passé, le présent et le futur du catch » dit-il avant de mettre un pain avec la diamond ring à Sting.

Tournoi Titre TBS : Ruby Soho a battu Penelope Ford par tombé avec un roll up alors que Ford tentait d’utiliser un poing américain. Pas de chance l’arbitre l’a vue, et Soho en a profité pour porter le roll up victorieux. Soho s’avance dans le tournoi pour le titre TBS et affrontera Kris Statlander dans son prochain match.

The Bunny est arrivée après le match pour s’en prendre à Soho avec Ford, mais Red Velvet est venue à son secours. Ça tourne un peu en rond le booking des match féminin en ce moment, on retrouve souvent le même type de séquence (la face gagne, la heel et sa partenaire attaque, une face vient aider la première), après la plupart des matchs.

Publicité

En coulisse Wardlow demande à MJF pourquoi il l’a laissé seul sur le ring la semaine dernière. MJF le félicite pour le boulot de ce soir mais il préfère la présence d’un copain comme Spears. Pas sympa.

Bobby Fish s’est fait un ennemi en CM Punk

Bobby Fish a battu Anthony Greene par tombé avec un buzzsaw kick qui claque bien. Un match court dominé par Fish qui une fois la cloche sonnée continue de s’en prendre à son adversaire.

CM Punk viendra au secours d’Anthony Greene pour faire fuire Fish et profiter de la foule pendant quelques minutes. On pourrait même juste faire un segment avec CM Punk qui vient tout sourire sur le ring pendant qu’on joue son theme song et que le public l’acclame, ça marcherait quand même. En attendant une rivalité entre CM Punk et Bobby Fish s’annonce.

Publicité

Lio Rush et Dante Martin feront équipe la semaine prochaines face aux frères Sydal. Ce sera le premier match de Rush à l’AEW depuis sa signature.

World Title Elimantor : Eddie Kingston a battu Lance Archer par tombé avec un roll up. Le match est bon et n’est pas long. Kingston a attaqué Archer dès son entrée. Durant le match Archer nous a fait une frayeur en tombant sur la tête après une tentative de Moonsault. Par contre faut se calmer avec les roll up, deux dans le même show ça commence à se voir.

Sinon Tony Nese était installé en ringside, WWE NXT style. On nous le présente comme « l’un des free agent les plus intéressants du moment ». On l’aime bien mais quand même, n’en faite pas trop.

Eddie Kingston affrontera Bryan Danielson la semaine prochaine au prochain tour du tournoi. Ça s’annonce très bon, vu la confrontation des deux catcheurs un peu plus tard dans la soirée.

Sammy Guevara prend des risques

Dan Lambert et les Men of The Year sont sur le ring. Il s’en prend à nouveau verbalement à l’Inner Circle et à chacun de ses membres. Ethan Page et Scorpio Sky sont le futur, pas comme Sammy Guevara. L’intéressé se montre sur la rampe, dit qu’il a travaillé dur pour devenir champion TNT et explique que la seule personne intéressée par ce que fait Page, c’est Page lui-même. Il insulte aussi Lambert au passage.

Publicité

Lambert fait une proposition de match pour Full Gear : un cinq contre cinq entre son équipe et l’Inner Circle. Mais à une condition : que Sammy Guevara mette en jeu son titre la semaine prochaine contre Ethan Page, et que s’il perd, il doit quitter l’Inner Circle. Guevara accepte, mais demande à ce qu’en retour, s’il gagne, l’Inner Circle choisit les membres de l’American Top Team qu’ils affronteront.

Page et Sky descendent du ring pour aller attaquer Sammy Guevara, mais pas de chance l’Inner Circle (sans Chris Jericho) lui vient en aide.

Jon Moxley, toujours dans un coin reclu des coulisses, fait une promo dans laquel il dit qu’à chaque fois qu’il est avec sa fille il s’en fout des championnats, des audiences et de tout ça. Tout ce qui l’importe c’est de rentrer à la maison en un seul morceau, et pour cela des gens doivent souffrir. Il a un message pour tout ceux qui le croiseront dans le tournoi : « Je vous aurai avant que vous m’ayez. »

Jungle Boy a battu Brandon Cutler par soumission avec le Snare Trap. Après le match Jungle Boy prend le micro pour demander à n’importe quel membre de The Elite de venir se battre, qu’il venait de s’échauffer face à Cutler, mais personne ne vient alors il en remet une couche à Cutler.

Adam Cole entre, explique que Jungle Boy est un type gênant et propose de venir se battre. JB attaque, mais les Young Bucks défendent Cole à coups de superkicks. Ils lui portent le BTE Trigger, Cole un coup de genou dans la tête, avant de l’envoyer ensemble à travers quelques tables en le jetant du haut de la rampe près des commentateurs.

À lire aussi : Résultats de AEW Rampage du 22 octobre

Cody Rhodes obtient sa victoire sur Malakai Black

On termine cet épisode avec le match entre Malakai Black et Cody Rhodes, troisième du nom. Arn Anderson est évidemment toujours aux abords du ring et son gimmick non-officiel du mec armé fait son chemin, le public ne pense qu’à lui. Pendant ce temps il hue toujours Cody Rhodes et ça c’est assez embêtant. Le personnage ne prend pas et ça ferait presque de la peine de le voir persister sur cette voie.

Cody Rhodes a battu Malakai Black par tombé avec un enchainement de Cody Cutter, un CrossRhodes et un Tiger Driver 98. Les deux catcheurs ont saigné de la tête durant le match et c’était assez bordélique comme booking.

Lee Johnson et Brock Anderson sont venus ringside. Andrade El Idolo est venu distraire Black, PAC est venu s’occuper d’Andrade. Arn Anderson, en grande forme, a porté un Spinebuster à José l’assistant d’Andrade, mais a reçu le Black Mist au visage ensuite.

Un match divertissant mais surbooké. Il y avait longtemps qu’on avait pas finit un épisode de AEW Dynamite de la sorte.

En haut