Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 7 février

resultats wwe raw 7 fevrier 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE Raw du 7 février 2022.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE Raw du 7 février 2022, le build up de WWE Elimination Chamber continue, tandis que Kevin Owens semble prêt à tout pour aller à WrestleMania.

Cet épisode est un peu spécial puisqu’aux États-Unis, il est diffusé sur SyFy et non USA Network en raison de la diffusion des Jeux Olympique d’Hiver de Pékin. Il risque donc de faire moins d’audience. Pour l’occasion pas de pub durant la première heure du show. Dans un contexte pareil vous avez deux solutions : Ou vous mettez le paquet pour éviter d’avoir l’air bête devant les chiffres d’audience le lendemain, ou alors vous levez le pied en vous disant que ce n’est pas la peine de mettre le paquet, puisque tout le monde ne verra pas cet épisode.

On commence donc cette soirée par le quiz entre les équipes RK-Bro et Alpha Academy. On craint d’avoir une petite idée de la solution qu’a choisie la WWE.

Les deux équipes sont sur le ring, Kevin Patrick anime le quiz et les deux équipes doivent chacun leur tour choisir des thèmes et répondre aux questions sur ce thème. On ne va pas vous refaire tout le quiz, mais le segment est assez drôle entre un Chad Gable qui s’éclate dans ce personnage d’autoproclamé intello et Randy Orton en mode je-m’en-foutiste, c’est drôle — quoiqu’un peu long.

Publicité

Randy Orton et RK-Bro ont gagné le concours et ont laissé place au Street Profits pour un match contre les perdants du quiz.

Alpha Academy ont battu les Street Profits par tombé avec un roll up de Chad Gable sur Angelo Dawkins.

Bobby Lashley ne craint pas Brock Lesnar

MVP et Bobby Lashley ne digèrent toujours pas le fait que ce dernier doive défendre le titre dans l’Elimination Chamber dans deux semaines, et MVP nous fait comprendre que l’on rêve tous si l’on s’imagine Brock Lesnar battre Bobby Lashley pour le titre de champion de la WWE. Il n’a rien contre les autres participants du match, il n’a même que de bonnes choses à dire sur eux, mais ils ne sont pas au niveau de Bobby Lashley dit-il.

Bobby Lashley lui s’en prend à Brock Lesnar, le tacle sur le fait qu’il a peu défendu son titre lorsqu’il était champion et se demande même quand a-t-il catché lors d’un épisode de Monday Night RAW (la vraie réponse est le 22 juillet 2002, contre Tommy Dreamer, sinon à SmackDown c’était en octobre 2019 lorsqu’il a pris le titre de la WWE à Kofi Kingston).

Le champion de la WWE termine en mettant en garde Brock Lesnar, il va l’envoyer à l’hôpital où il se réveillera et pourra enfin penser à son match contre Roman Reigns tandis que Lashley, lui, fera le main-event. On ne lui a toujours pas dit que le gagnant du Rumble avait (normalement) le main-event de WrestleMania ?

Publicité

Toujours chez le psy, Alexa Bliss finit par accepter de séparer de la poupée Lily, en pleurant. Il paraît selon Fightful qu’il y a encore une palanquée de segments comme celui-ci enregistrer. Ça va commencer à devenir long.

AJ Styles a battu Damian Priest par tombé avec son Phenomenal Forearm. C’est un court match et c’est dommage parce que le peu qu’ils nous ont montré ici était bon. Est-ce que cela annonce un Styles en course pour le titre des États-Unis ? Le heelturn de Priest est en tout cas dans les clous.

Kevin Owens croit encore pouvoir entrer dans la cage de l’Elimination Chamber en battant Austin Theory. Seth Rollins acquiesce mais ne semble pas tellement croire à ce que le Canadien lui raconte.

Publicité

Pas touche au daron Mysterio

Les Mysterio père et fils sont les invités du Miz dans son Miz TV. Rey Mysterio accuse le Miz d’avoir triché dans le match qui l’opposait à son fils la semaine dernière, et le Miz n’aime pas trop l’accusation et rappel que ça n’a gêné personne quand Edge et Beth Phoenix ont triché à Royal Rumble, et que ça gênait encore moins lorsqu’Eddie Guerrero trichait.

Le Miz de son côté est aussi un peu fâché par l’idée qu’il n’ait même pas eu un match de qualification pour l’Elimination Chamber contrairement à Rey Mysterio, et pense que Maryse devrait être sur la pochette de WWE 2K22 , pas Mysterio.

Dominik Mysterio prend la place de son père et demande au Miz de le respecter. Les deux tombent d’accord sur un second match, mais le Miz en profite pour placer un petit tacle : « Tu es plus grand que ton père, tu es sûr que tu n’es pas le fils d’Eddie ? » Rey Mysterio s’énerve mais Dominik le retient… avant de lâcher un coup de coude au Miz.

Dominik Mysterio a battu The Miz par tombé avec un roll up. Quelle victoire incroyable, un roll up… On n’arrive pas à savoir quel est le but avec Dominik Mysterio, c’est un push ou bien une occupation pour le Miz ? En tout cas Byron Saxton c’est « la plus grande victoire de sa carrière », fallait oser.

Bianca Belair a battu Nikki ASH par tombé avec son KOD. Un petit match en attendant l’Elimination Chamber féminin annoncé quelques heures avant RAW. On y retrouvera aussi Liv Morgan, Rhea Ripley et une catcheuse mystère.

Publicité

Un plan pour Kevin Owens

Les matchs ont été jusque-là très courts, rien au-dessus de cinq minutes. Déjà que SmackDown n’avait pas brillé par sa part de catch en deux heures de show, ça part assez mal pour Monday Night RAW. Heureusement la suite est un peu plus rassurante. Un peu.

Kevin Owens a battu Austin Theory par tombé avec un Stunner. Ce qu’on doit comprendre avec ce match c’est qu’il faudrait croire que personne n’aime Kevin Owens et que sa victoire est surprenante si l’on écoute Corey Graves (contre Austin Theory ? Tout de même…). Graves est par ailleurs aussi surpris que le public soit derrière lui. Il y a un projet autour de Kevin Owens, visiblement.

Riddle et Randy Orton discutent du futur match de championnat par équipe qu’ils ont gagné, Orton est aussi impatient de de devenir champion de la WWE et de faire le main-event de WestleMania, mais d’abord il faut se concentrer sur Seth Rollins dans le main-event de ce soir. Riddle y affronte Rollins.

Veer Mahan arrive. Il dit qu’il voit sa proie à l’horizon et qu’il va bientôt collectionner ses trophées. Voilà qu’il a un gimmick de chasseur maintenant.

Becky Lynch et Lita, une coexistence impossible

Lita est sur le ring, bientôt interrompue par Becky Lynch. La championne de RAW explique qu’elle avait d’abord refusé le défi de Lita parce qu’elle l’a idolâtré durant son adolescence, et que beaucoup lui ont tourné le dos lorsqu’elle est arrivée à la WWE. Pas Lita.

« Il n’y aurait pas de Becky Lynch sans Lita, mais maintenant qu’il y a une Becky Lynch, il ne devrait plus y avoir de Lita », lâche alors la championne de RAW. Elle explique l’importance qu’a le titre pour elle et tous les sacrifices qu’elle a fait pour le conserver, y compris mettre ses amies à terre. Elle n’aurait aucun remords à en faire autant à Lita.

Lita fait implicitement un parallèle entre elle et Lynch, rappelant qu’elle était l’underdog et la favorite des fans, que c’est le public qui lui a permis de devenir quatre fois championne de la WWE, et que même si elle n’a pas eu de chance de championnat en 15 ans, les fans continuent de la soutenir.

Becky Lynch attaque sa challengeuse pour terminer le segment, mais Lita réussi à contrer et lui porte un Twist of Fate. L’échange est très bon et la promo de Lynch est excellente.

Pas de WrestleMania sans Kevin Owens

En coulisse Kevin Owens apprend qu’il n’aura pas la place de Theory dans l’Elimination Chamber et qu’il se pourrait qu’il n’aille pas à WrestleMania. Owens ne peut pas le croire, il rappelle qu’il a gagné le titre Universal dans le Texas, que son premier WrestleMania était dans le Texas. Il leur fait comprendre qu’il a besoin d’y être et leur demande de réfléchir à deux fois quant à leur décision. Il y a un projet autour de Kevin Owens, c’est sûr.

Doudrop a battu Liv Morgan par tombé avec la Vader Bomb. C’est un assez bon match, dans la même veine que celui entre Nikki ASH et Bianca Belair plus tôt.

Une petite chose : Liv Morgan n’est peut-être pas la catcheuse la plus établie du roster, mais elle a certainement bien d’autres accomplissements à mettre en avant durant son entrée que « A grandi en tant que fan de la WWE » et « A acheté une maison à sa mère ».

Alexa Bliss est encore chez le psy qui se réjouit des progrès de sa patiente. Mais il y a encore du travail, surtout lorsque celle-ci s’en prend à des personnes qui la doublent à la caisse d’un supermarché comme elle le raconte elle-même.

À lire aussi : Carte de WWE Elimination Chamber 2022

Un match peut en cacher un autre

On termine cet épisode avec le match entre Seth Rollins et Riddle, du moins c’est ce qu’on croit. Il reste pas mal de temps dans l’épisode, on est donc en droit de s’attendre à un bon match. On aura autre chose.

Riddle a battu Seth Rollins par disqualification lorsque Kevin Owens attaque Riddle. Randy Orton arrive à son tour et porte un RKO à Owens.

Deux heels, deux faces, la voix de Theodore Long résonne dans vos têtes : Tag team match playas! Kevin Owens catche deux fois ce soir, il est motivé.

Seth Rollins et Kevin Owens ont battu Riddle et Randy Orton avec un Curb Stomp de Rollins sur Riddle. Match sympa. Un Randy Orton show en grande partie, avec un final donnant un peu l’impression d’être déconnecté du match.

Après le match Orton porte un RKO à Kevin Owens pour terminer la soirée tandis que Rollins quitte le ring en riant. C’est un homme heureux qui lui, est sûr d’aller à Elimination Chamber. En tout cas pour l’instant, on sait jamais.

Au final cet épisode de WWE RAW n’a pas été délaissé en raison de sa diffusion sur SyFy contrairement à ce qu’on aurait pu craindre. L’action continue de manquer, les matchs restent pour la plupart trop courts, mais le build up de WWE Elimination Chamber 2022 suit son cours normal et ce qui se prépare pour Kevin Owens nous intrigue.

En haut