All Elite Wrestling

Résultats de AEW Revolution 2022

resultats aew revolution 2022

Résultats complets de AEW Revolution 2022.

AEW

Ce dimanche soir a lieu AEW Revolution 2022 en direct d’Orlando en Floride, premier des quatre pay-per-views annuel de la All Elite Wrestling.

Hangman Page y défend son titre de champion de l’AEW contre Adam Cole, Britt Baker son titre de championne de l’AEW contre Thunder Rosa tandis que les titres par équipe de Jurassic Express seront en jeu dans un triple menace contre reDRagon et les Young Bucks. Le titre TBS de Jade Cargill sera en jeu face à Tay Conti.

Un Face of The Revolution Ladder Match aura aussi lieu dans lequel s’affronteront Keith Lee, Wardlow, Powerhouse Hobbs, Ricky Starks, Orange Cassidy et Christian Cage. CM Punk affronte aussi MJF dans un Dog Collar Match et Jon Moxley affronte Daniel Bryan.

L’AEW a annoncé trois matchs dans le Buy In (pre-show) de AEW Revolution. Le premier voit Kris Statlander affronter Layla Hirsh.

Publicité

Layla Hirsch a battu Kris Statlander par tombé avec un step up lionsault.

Don Callis a mis une belle clim au public d’Orlando en entrant sur le theme song de Kenny Omega. Il dit que l’ancien champion de l’AEW ne sera pas là ce soir mais se rassure en disant que les Young Bucks et Adam Cole repartiront titrés ce soir.

HOOK a un match et pas contre n’importe qui (quoique). Il affronte QT Marshall qui a après avoir envoyé quelques élèves de la Nightmare Factory au casse-pipe a décidé d’y aller par lui-même.

HOOK a battu QT Marshall par soumission avec le Redrum. Pas le squash habituel de HOOK mais entre quelques petits moments où il a eu le contrôle, Marshall a quand même pas mal souffert face au jeune catcheur.

Le troisième match de ce pre-show est un match par équipe. Le Death Triangle (PAC et Penta) avec Erick Redbeard affronte la House of Black (Malakai Black, Brody King et Buddy Mathews).

Publicité

La House of Black a battu le Death Triangle et Erick Redbeard par tombé avec le Fire Thunder Driver de Brody King sur Redbeard après que ce dernier ait reçu le mist de Malakai Black.

Eddie Kingston cherche encore le respect

On passe au pay-per-view, Jim Ross s’installe à la table des commentateurs et le pay-per-view peut commencer. Chris Jericho affronte Eddie Kingston dans le premier match.

Eddie Kingston a battu Chris Jericho par soumission avec son Strech Plum. Une bonne bagarre entre deux types qui veulent se faire respecter, c’est un opener assez différent ce que nous offre l’AEW habituellement mais ça n’empêche pas la foule d’entrer à fond dans l’action. Bon match.

Publicité

Jericho l’avait promis, si Kingston gagnait le match, il gagnait aussi son respect et une poignée de main en signe de témoignage. Mais Jericho n’est pas tant un homme de parole que cela, il préfère quitter le ring.

On poursuit avec le premier match de championnat de la soirée. Jurassic Express défendent leurs titres de champions par équipe de l’AEW contre les Young Bucks et reDRagon dans un match triple menace.

Jurassic Express ont battu les Young Bucks et reDRagon par tombé avec le Thoracic Express sur Matt Jackson. Superbe match, comme souvent avec le catch par équipe à l’AEW. On a beaucoup vu les Bucks et les reDRagon s’empêcher de progresser histoire d’alimenter la petite rivalité entre les deux, et une fin qui envoie sévère.

Wardlow décroche le brass ring

Pas le temps de respirer, on continue dans le potentiel banger avec le Face of the Revolution Ladder Match. Keith Lee, Powerhouse Hobbs, Wardlow, Christian Cage, Ricky Starks et Orange Cassidy s’affrontent pour une place de challenger au titre de l’AEW.

Wardlow a remporté le Face Of The Revolution Ladder Match en se débarrassant de Ricky Starks — dans un spot sur une échelle dont on espère qu’il s’est relevé saint et sauf.

Publicité

Superbe match, un teasing de combat entre big men au début, un Orange Cassidy qui vient faire le pitre entre quelques sports sympa — le moment où il profite de l’échelle tenue par Keith Lee et Powerhouse Hobbs pour tenter de décrocher l’anneau est amusant. Lee et Hobbs iront se battre jusqu’à la table des commentateurs, à leur grand dam puisque Wardlow les a suivis pour les jeter du haut de la rampe. Ils ne reviendront pas dans le match.

Jade Cargill défend son titre de championne TBS contre Tay Conti dans le match suivant. Cargill entre avec un guitariste qui joue son theme song et en cosplay Mortal Combat. Tay Conti est accompagnée de -1 et Anna Jay.

Jade Cargill a battu Tay Conti avec son Jaded Slam.

Petite surprise : Shane « Swerve » Strickland est apparu pour signer son contrat avec la All Elite Wrestling. Le catcheur est All Elite, et il ne sera pas le seul ce soir.

CM Punk donne une leçon à MJF

Pas de temps à perdre, on rentre dans du sérieux : CM Punk contre MJF. MJF qui est entré sur le theme song de CM Punk pour faire monter la heat, mais Punk va le surprendre avec une entrée bien particulière qui tient en deux mots : Miseria Cantare. Toujours ce petit rappel au passé dans cette rivalité, avec en même temps un clin d’œil à la ROH, vu le contexte.

CM Punk a battu MJF par tombé avec son GTS. La première partie du match est en grande partie dominée par un CM Punk ensanglanté qui ne laisse pas beaucoup de répits à son jeune adversaire. Une esquive de MJF enverra le genou de Punk entouré de la chaîne s’écraser dans les marches du ring et renverser la vapeur du match, donnant le contrôle à MJF, mais pas pour longtemps, Punk reprend le contrôle avec un piledriver sur le bord du ring.

Un match assez intense, très sanglant surtout pour CM Punk et bien ficelé avec la partie de Wardlow qui fait mine de ne pas trouver la bague de MJF dans sa poche avant de le laisser sur le ring et partir. On espère qu’il a négocié un contrat avec Tony Khan.

Britt Baker défend son titre de championne de l’AEW contre Thunde Rosa dans le match suivant. Britt Baker a une nouvelle ceinture de championne de l’AEW.

Britt Baker a battu Thunder Rosa par tombé avec le Curb Stomp. Le gros point noir de la soirée. Cette affiche elle a ce sentiment de point important dans le règne de Baker, on espérait que le match soit traité en tant que tel. À la place on a eu le droit à un sketch de Benny Hill dans lequel l’arbitre a été distrait par trois fois par le camp Baker. Pas terrible pour un match de championnat en pay-per-view.

On espère que la revanche sera mieux traitée. Mettez-nous ces deux catcheuses en cage, que ça envoie du lourd un peu.

Papa William Regal vient régler les différends

Jon Moxley et Bryan Danielson s’affrontent dans le match suivant. Pas facile de passer à ce moment de la soirée quand le public commence à fatiguer.

Jon Moxley a battu Bryan Danielson par tombé avec un petit roll up. Le match est excellent, mais plombé par un public qui entre dans la quatrième heure de show.

Danielson est furieux, cette défaite rapide ne lui convient pas et il commence à s’en prendre à l’arbitre. Moxley revient à la charge, l’arbitre appelle la sécurité sur le ring quand soudain… WILLIAM REGAL. L’ancien general manager de WWE NXT débarque pour forcer les deux catcheurs à faire la paix et à se serrer la main. William Regal qui force les deux catcheurs à respecter le Code of Honor ? C’est intéressant.

À lire aussi : AEW Revolution 2022 : William Regal est All Elite

L’avant-dernier match est le Tornado Tag Team Match entre le trio de Sting, Darby Allin et Sammy Guevara et celui de Matt Hardy, Andrade El Idolo et Isaiah Kassidy.

Darby Allin, Sting et Sammy Guevara ont battu Andrade, Matt Hardy et Isaiah Kassidy par tombé avec un Scorpion Death Drop et un Coffin Drop de Darby Allin sur Matt Hardy.

Un spotfest complètement débile (mais on aime) dans lequel les catcheurs se sont envoyés dans tous les sens autour du ring. Mention spéciale à Sting, 63 ans dans deux semaines, qui plonge depuis les tribunes sur des tables plus bas avec Anrade El Idolo dessus.

Hangman Page reste le shérif

On termine (enfin) cette soirée avec le match entre Hangman Page et Adam Cole pour le titre de champion de l’AEW. Et les deux catcheurs ont eu du temps.

Hangman Page a battu Adam Cole par tombé avec son Buckshot Lariat pour conserver le titre de champion de l’AEW.

Un bon main-event après un long pay-per-view. Peut-être un peu overbooké avec les distractions et interventions extérieures de reDRagon et Dark Order — d’autant qu’on en a déjà eu pas mal dans le match de championnat féminin un peu plus tôt. Un match avec aussi beaucoup de nearfalls, on se serait cru à la bonne époque des NXT TakeOver.

AEW Revolution 2022 se termine là. On est presque content que ce soit fini parce que cinq heures de show, bonnes ou pas, c’est éprouvant. Le public l’a par ailleurs ressenti, il aura fallu l’arrivée de William Regal pour le réveiller un peu. On regrette encore et toujours le peu d’effort dans les championnats féminins, surtout pour le match entre Baker et Rosa. Pour le reste de la soirée pas besoin de s’étendre, c’était bien. Dommage de gâcher tout ça avec du catch féminin au rabais.

En haut