VoxClassic

De l’art du fair-play : Bret Hart vs 1-2-3 Kid

123-Kid-vs-Bret-Hart-WWF-Title

Sean Waltman n’a que 40 ans, on lui en donnerait pourtant bien dix de plus aujourd’hui. Celui que l’on connait aussi sous le nom de X-Pac a commencé très tôt sa carrière de catcheur. Après avoir été entraîné par Boris et Joe Malenko — respectivement père et frère de Dean Malenko — il débute à l’âge de 20 ans dans de petites fédérations américaines telles que la Pro Wrestling America et la Global Wrestling Federation, dans lesquelles il remporte plusieurs titres. Il travaillera aussi en équipe avec Jerry Lynn en Amérique du Nord et au Japon et avec qui il remportera les titres de champions par équipes de la PWA deux fois en 1993.

Il est repéré par la WWF, toujours en 1993, et débute sous le nom de Lightning Kid puis Kamikaze Kid, Cannonball Kid, The Kid et finalement 1-2-3 Kid. Il travaille en tant que jobber pendant plusieurs semaines puis entre dans la rivalité de Ted Dibiase et Razor Ramon (Scott Hall) à la fin du mois de mai de la même année. Ramon devient face à la fin de cette rivalité et prend Waltman sous son aile.

Mais c’est le 11 juillet 1994 qu’il se fait remarquer, lors de Monday Night RAW. Ce soir là, on lui offre l’opportunité d’affronter le champion de la WWF, Bret Hart. Un Bret Hart d’abord gêné par son frère Owen et Jim Neidhart au début du match. Un Bret Hart fair-play aussi puisque quand l’arbitre, Earl Hebner, fait le compte de 3 pour la victoire, Waltman a un pied sur la corde. L’arbitre ne le voit pas, mais Bret si, et demande à ce que le match soit relancé. Un match aussi commenté par Jim Ross et Randy Savage, raison de plus pour le voir.

 

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut